Budo International n°312 15 mai 2016
Budo International n°312 15 mai 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°312 de 15 mai 2016

  • Périodicité : bimensuel

  • Editeur : Budo International Publishing Co.

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 184

  • Taille du fichier PDF : 46 Mo

  • Dans ce numéro : les avantages et les inconvénients des coups de pied.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 74 - 75  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
74 75
oublier que les quatre époques ne sont pas totalement séparées, car les unes débouchent sur les autres. Ayant étudié avec plusieurs élèves de Bruce Lee de l’époque de Chinatown, je peux affirmer en toute sécurité que même là, il existe même des variantes dans la manière dont Bruce Lee enseignait une technique en particulier. Une étude détaillée des notes de Bruce de l’époque de Chinatown montre que, bien qu’il semblât qu’il enseignait les mêmes choses à différentes personnes, dans le fond, il dirigeait leur entraînement de manière à ce qu’il soit le plus favorable possible en fonction de la constitution physique de chacun. Après avoir travaillé avec plusieurs élèves de Chinatown, il est clair que Bruce Lee adapta ses enseignements de manière individualisée pour chacun d’eux. Ce pouvait être simplement une petite nuance dans le coup avec le poing, en diagonal, au lieu de vertical, ou de grandes variantes comme le coup de pied statique et sa séquence la plus habituelle. Il enseignait aux personnes plus petites à faire un coup de pied latéral genou-tibia, suivi d’un coup de doigt. Aux personnes de plus grande taille, comme Bob Bremen, pour qui il est plus efficace de rompre la ligne, il enseigna une interception de jambe, suivie d’un coup de poing diagonal brusque. Dans ce cas, aucune des techniques n’est correcte ou incorrecte. Simplement elles sont différentes. Une chose que je peux dire en toute certitude, c’est que Bruce Lee ne cherchait pas une manière imparfaite de faire les choses. L’idée qu’une technique de l’époque de Chinatown est inférieure à une technique d’une époque antérieure contredirait tout ce que nous savons de Bruce Lee. Après tout, il avait le courage d’écrira dans un magazine un article invitant quiconque le lisant à passer par l’école de Chinatown et à pratiquer le Full Contact. Bob Bremer me raconta que plus d’un se présenta là-bas pour s’entraîner, observa l’entraînement pendant un moment et ensuite changea d’opinion et s’en alla. Un exemple pour illustrer le changement entre la première époque de Bruce Lee et l’école de Chinatown est le « Straight Blast » (attaque droite). Bruce dit à Bob Bremen qu’en réalité, il y avait deux « Straight Blast ». Il lui dit d’utiliser l’attaque carrée d’épaule du Wing Chung quand l’adversaire se trouvait juste devant pour l’éloigner et l’étourdir. Cela permet d’obtenir la distance adéquate pour effectuer le coup de poing d’un pouce. Une fois qu’on a atteint une distance suffisante, on achève l’adversaire avec un « Straight Blast » qui se sert du poids du corps pour imprimer de la force aux poings depuis les épaules et le reste du corps. C’est ce que Bruce Lee appellerait une « non-crispy attack » (attaque forte) où on peut également utiliser des crochets de la Boxe et des coups de poing droits. Mais, on ne devrait utiliser cette technique que lorsque l’adversaire est blessé et ne peut contre-attaquer de manière efficace. On peut en voir un exemple dans une vidéo dans la cour de Bruce Lee, où il donne des coups de poing au sac avec de puissants crochets. Évidemment, il n’aurait jamais attaqué de cette manière s’il n’avait pas été sûr de le faire. Si vous voulez voir ce type de « Straight Blast » pour de vrai, regardez l’attaque de Jack Dempsey sur Jess Willard dans son combat vedette. D’après ce que je sais, Bruce Lee ne l’a pas vu. Je crois que tous les élèves de Bruce devraient faire un effort pour apprendre le plus possible ou, en tout cas, pour expérimenter les techniques et les enseignements de chaque phase des arts martiaux de Bruce Lee. Nous devrions essayer de comprendre pourquoi Bruce élimina certaines choses, pour quoi il en modifia d’autres et pourquoi en ajouta d’autres. Nous devrions savoir par exemple si le fait de ne pas se centrer sur les mannequins de bois à Chinatown se devait au fait qu’il en avait déjà tiré tout le parti possible ou s’il trouva d’autres méthodes d’entraînement plus productives. Nous ne pouvons pas le savoir, seulement le déduire. Si miraculeusement Bruce Lee pourrait revenir quelques instants, je lui demanderai  : « Sifu, de toutes les techniques que vous avez apprises, de tous les entraînements que vous avez faits, de tous les exercices que vous avez réalisés, quels furent les plus importants ? Quels sont ceux,



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 1Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 2-3Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 4-5Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 6-7Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 8-9Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 10-11Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 12-13Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 14-15Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 16-17Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 18-19Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 20-21Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 22-23Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 24-25Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 26-27Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 28-29Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 30-31Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 32-33Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 34-35Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 36-37Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 38-39Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 40-41Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 42-43Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 44-45Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 46-47Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 48-49Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 50-51Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 52-53Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 54-55Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 56-57Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 58-59Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 60-61Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 62-63Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 64-65Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 66-67Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 68-69Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 70-71Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 72-73Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 74-75Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 76-77Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 78-79Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 80-81Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 82-83Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 84-85Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 86-87Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 88-89Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 90-91Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 92-93Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 94-95Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 96-97Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 98-99Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 100-101Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 102-103Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 104-105Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 106-107Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 108-109Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 110-111Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 112-113Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 114-115Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 116-117Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 118-119Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 120-121Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 122-123Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 124-125Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 126-127Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 128-129Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 130-131Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 132-133Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 134-135Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 136-137Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 138-139Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 140-141Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 142-143Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 144-145Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 146-147Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 148-149Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 150-151Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 152-153Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 154-155Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 156-157Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 158-159Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 160-161Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 162-163Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 164-165Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 166-167Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 168-169Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 170-171Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 172-173Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 174-175Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 176-177Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 178-179Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 180-181Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 182-183Budo International numéro 312 15 mai 2016 Page 184