Budo International n°306 15 fév 2016
Budo International n°306 15 fév 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°306 de 15 fév 2016

  • Périodicité : bimensuel

  • Editeur : Budo International Publishing Co.

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 196

  • Taille du fichier PDF : 55,2 Mo

  • Dans ce numéro : Avi Nardia, ses expériences en Afrique.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
« Deux choses sont infinies  : l'Univers et la bêtise humaine…et de l'Univers, je ne suis pas sûr. » Albert Einstein L’étymologie indique que « educare » signifie "guider depuis l'extérieur" ou « exprimer ce qui est à l'intérieur de nous ». L'éducation est la plus noble des professions, celles qui, comme la profession de médecin, est plus un sacerdoce qu'autre chose. Mon grand-père était maître et il l’était en plusieurs sens. Il m'a aidé avec le Latin, qui à l’époque on étudiait plusieurs années et qui était une matière dévalorisée qu’on considérait comme inutile, mais qui curieusement, a été l'une des rares choses qui m'a ensuite servie dans la vie, (certainement beaucoup plus que tout ce chapelet de choses inutiles qu’on m'a fait mémoriser). Avoir de l’information ce n’est pas savoir ; savoir comment utiliser les données c’est ce qui vaut et les utiliser judicieusement ce qui compte. En matière d'éducation, le caractère doit se former soigneusement, comme quelqu’un qui prend soin d’une plante en coupant ici et là avec soin et amour les directions clairement erronées, mais par-dessus tout, en l’arrosant et en la nourrissant pour que sa croissance se produise. Mais des directions erronées basées sur quoi ? Chaque époque, chaque culture a ses tabous. Tout Maître commettra des erreurs s’il n’est capable de percevoir les limites de son sacerdoce. Le bon Maitre sait, qu'il a non seulement ses limites, mais que sa première satisfaction sera de ne pas devenir esclave de ses propres tares, de ne pas être le castrateur conscient ou inconscient de ce qu’il ne sait pas, ce que l'élève peut avoir dans son intérieur ou accomplir. Les données accumulées ne sont pas toutefois l'objectif, même pas sa fonctionnalité, parce que les résultats ne seront pas uniquement ceux qui seront pris en compte dans toute éducation ; Peut-être dans un monde où l’on vit vers l’extérieur, mais il s'avère que les individus vivent dans les deux directions, à l'extérieur et l'intérieur, et bien sûr on peut avoir beaucoup de succès social sans cesser d'être un complet idiot et un parfait malheureux. Un Maitre traite du matériel imprévisible et il ne doit jamais l'oublier. Il est évident que pour moi, l'éducation n'est ne pas d'apprendre des données ; Eduquer, c'est apprendre à vivre. Le Maitre part des brins que chacun a son travail consiste à les rendre visible, les polir et les guider vers les meilleures propositions que ces brindilles peuvent résister. Si après la personne fait avec eux une chaise ou un transatlantique, c’est son problème ; et non pas seulement parce que la liberté est une chose importante, mais et surtout, parce vouloir intervenir d'une autre manière, finira inévitablement en désastre. Transmettre nos frustrations, prétendre s’assurer les arrières au détriment d’autrui, a toujours le même prix  : notre propre malheur et celui des autres. C'est pourquoi le maître, comme un père (ou mère) sage et aimant, doit savoir s'engager et savoir se détacher. Une tâche ardue, oui, mais non pas sans satisfaction, parce qu'il n'y a aucun plaisir égal à celui de voir fleurir ce qu’on a planté et même égoïstement pour qui comme son enseignement le suggère, aime le savoir et la sagesse, rien ne peut vous enseignez plus d'enseigner. « Il n’y a aucune(r)éducation, ni respect. » (sic) (L'oncle Flores appuyé sur sa canne.) En parlant de cela  : on dit que rien n'enseigne plus que le propre exemple. Mais c'est faux. L'exemple n'enseigne pas, mais vous pouvez apprendre de lui. Le maître qui en croyant cet énoncé, essaye de définir son réflexe il se trompe, parce que les élèves feront attention à ce qu'ils perçoivent et ils l’interpréteront selon leur connaissances et besoins et nous savons que ce qui pour les uns est grandiose, pour les autres, peut être horrible. L'homme sage respecte la différence, parce seulement d’elle surgit l'évolution. Mais  : où sont les limites de l’enseignement ? Malheureusement il n'y a pas de cartes précises pour tracer ces frontières, parce que chacun a son caractère avec ses vertus et ses défauts, ses objectifs et ses besoins. Savoir monter à cheval ne signifie pas être en mesure de monter tous les chevaux. Mon cher ami, le Colonel Ramos Alcaraz, (requiestiam in pace), cavalier exceptionnel de Raid, haïssait monter les chevaux de dressage, parce qu'il disait qu'ils avaient plus de ressorts qu'un ordinateur. Pour lui, l'équitation signifiait  : pas, trot, galop et saut, c'est-à-dire aller d'un endroit à l'autre à un cheval, éprouver le plaisir de la liberté, descendre et remonter les champs, uni à la noble bête et donc faire des minauderies, monté sur un équin était non seulement superflu pour lui, mais aussi quelque chose de dangereux, parce que quand vous lui donniez l’ordre d’avancer, il comprenait qu’il devait aller en arrière. Il semble que le bon sens est dans ces choses, comme dans tant d'autres, complètement irremplaçable, mais aussi l'humilité. Rembourrer la tête de choses, de données ou d’hypothèses comme celui qui remplit un bol, n’aidera personne à accomplir son destin, à être meilleur, plus libre, plus sage ni plus heureux. Le savoir est si surévalué, comme surestimée est la sagesse. Etre simplement irréprochable dans la noble tâche de l’éducation est extrêmement difficile, sans la combinaison juste entre l'engagement et le détachement. Aller trop loin ou ne pas arriver sont les choses plus fréquentes. Il n'y a aucun enseignant qui n'est pas été frustré dans ses efforts, il n'y a pas de maître sans déceptions. Nous nous justifions tous, parce que nous sommes des individus et nous avons besoin d'être maitres de nos réflexes, parce que nous voulons nous aimer nousmêmes, qu’on nous aime, qu’on nous respecte. Les humains nous sommes un troupeau, mais aussi des individus. La tribu, quelle que soit la conception que nous avons d’elle, est essentielle dans nos vies et nous avons tel principe inscrit dans nos gènes. Même si la vie est une expérience personnelle, la dimension sociale de notre être ne peut pas être négligée, ou devenir dans le cas contraire, un ensemble qui nous asservit ou qui nous reporte ce qui est seulement à nous. À César ce qui est de César... Aujourd'hui, ce qu'on appelle l'éducation consiste à associer des données à une fonctionnalité prévue et toujours fausse ; tout le monde qui a quitté l'Université connait ce mensonge. L’expérience et le travail sur le terrain font l'expert, le temps et la persévérance désespérée pour comprendre font le Maitre.
On dit qu’on sait une chose seulement quad on est en mesure de bien l'enseigner. Il s'agit de la vérité rarement expliquée, de pourquoi un Maitre a besoin d'un élève. L'accent est toujours mis dans l'autre sens. Mais c'est en nous vidant, en essayant d'expliquer ce que nous croyons dominer, quand nous découvrons nos limites, nos défauts et parfois, nous sommes étonnés de voir que nous savions plus de ce qu'on nous a enseigné. Et n'oublions pas le dicton « une personne intelligente apprend plus d’un sot, qu’un sot d’une personne intelligente ». L’évaluation des expériences émotionnelles vécues ne font pas qu’elles soient meilleures. J'apprécie le service militaire comme que la plupart, mais non pas parce qu’il fut bon, mais parce que j’ai fait que cette expérience quelque chose de bon. Pour beaucoup de mes amis, ce fut le contraire. Établir ceci comme un point universel est une énorme présomption. Avec la sentimentalité nous finissons par embrasser le bâton qui nous a frappé, mais pour le vrai maître, mieux vaut mille fois la ruse que la force. Le bâton ne peut pas être la ressource quotidienne, mais exceptionnelle. La douleur infligée gratuitement et presque toujours elle l’est, ne supporte pas une quelconque justification, mais elle est toujours une preuve de nos défauts et de nos lacunes dans le savoir. Aujourd'hui je regrette peu de choses dans ma vie, mais je regrette encore la baffe que j'ai donné à ma chère chienne Eleuteria, quand je n’ai pas su lui apprendre autrement. Apprit-elle de cela ? Oui... mais était-ce nécessaire ? Ou seulement je voulais montrer mon incapacité ? Seulement l'amour infini que je lui ai professé pu compenser en quelque sorte la formation de son caractère qui fut, parce que j’étais avec elle, noble, digne, courageux et infiniment doux. Les enfants sont des sujets sensibles, qu’ils soient malléables ne veut pas dire qu’ils supportent tout. Les éduquer requiert de la sagesse, de la tempérance et de la grâce. Les adultes, plus durs, ne sont que des enfants qui ont grandi…. la règle n'est peut-être pas très différente. https://www.facebook.com/alfredo.tucci.5 On attrape plus de mouches avec du miel qu'avec du vinaigre ! Alfredo Tucci est Directeur Général de BUDO INTERNATIONAL PUBLISHING CO. e-mail  : budo@budointernational.com 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 1Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 2-3Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 4-5Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 6-7Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 8-9Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 10-11Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 12-13Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 14-15Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 16-17Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 18-19Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 20-21Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 22-23Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 24-25Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 26-27Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 28-29Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 30-31Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 32-33Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 34-35Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 36-37Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 38-39Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 40-41Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 42-43Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 44-45Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 46-47Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 48-49Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 50-51Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 52-53Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 54-55Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 56-57Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 58-59Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 60-61Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 62-63Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 64-65Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 66-67Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 68-69Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 70-71Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 72-73Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 74-75Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 76-77Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 78-79Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 80-81Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 82-83Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 84-85Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 86-87Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 88-89Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 90-91Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 92-93Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 94-95Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 96-97Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 98-99Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 100-101Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 102-103Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 104-105Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 106-107Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 108-109Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 110-111Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 112-113Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 114-115Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 116-117Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 118-119Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 120-121Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 122-123Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 124-125Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 126-127Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 128-129Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 130-131Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 132-133Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 134-135Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 136-137Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 138-139Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 140-141Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 142-143Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 144-145Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 146-147Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 148-149Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 150-151Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 152-153Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 154-155Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 156-157Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 158-159Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 160-161Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 162-163Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 164-165Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 166-167Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 168-169Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 170-171Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 172-173Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 174-175Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 176-177Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 178-179Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 180-181Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 182-183Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 184-185Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 186-187Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 188-189Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 190-191Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 192-193Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 194-195Budo International numéro 306 15 fév 2016 Page 196