Budo International n°305 1er fév 2016
Budo International n°305 1er fév 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°305 de 1er fév 2016

  • Périodicité : bimensuel

  • Editeur : Budo International Publishing Co.

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 208

  • Taille du fichier PDF : 58,4 Mo

  • Dans ce numéro : l'entrainement du Jeet Kune Do.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 186 - 187  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
186 187
e-Books 1. Origine du Kodokan Judo À l’époque féodale, les habitants du Japon s’entraînaient pour leur compte aux techniques militaires en utilisant des arcs et des flèches, des épées et des lances comme armes principales. Comme ils devaient parfois lutter contre leurs ennemis ou arrêter les voleurs et autres malfaiteurs, les gens s’entraînaient partout pour pouvoir se défendre et défendre les autres avec des bâtons courts et des poignards ou sans eux et cela se faisait tout à fait naturellement. La situation évolua progressivement. Avec le temps apparurent des écoles de Jujutsu, Taijutsu, Yawara, Torite, Judo, etc., qui donnaient des cours portant ces noms. L’art du combat se développa donc et devint une dominante dans tout le pays. Certains découvrirent les secrets de ces arts et fondèrent leurs propres écoles, tandis que d’autres donnaient cours sans connaissances et dupant leurs élèves. Quand cela se produisait, on avait des arts martiaux portant le même nom, mais qui étaient différents. Et d’un autre côté, le même art martial était enseigné sous des noms différents. Il était donc impossible de définir avec exactitude, rien que par le nom, ce qu’était le Jujutsu ou ce qu’était le Taijutsu. Chacun d’eux était cependant un type de défense et d’attaque et leur seul objectif était d’obtenir la victoire sur l’ennemi. Le professeur Kano réunit toutes ces écoles parmi lesquelles se trouvaient le Ju Taijutsu, le Yawara Kogusoku, etc., sous un même nom et leur donna la définition suivante. Le Jujustu est un l’art par lequel un homme sans armes ou avec une arme courte attaque ou résiste à l’ennemi avec ou sans armes. Comme l’indique la définition, le principal objectif du Jujutsu à cette époque était d’obtenir la victoire sur l’ennemi. Le professeur et l’élève paraissaient avoir étudié la Cérémonie de promotion (Promotion à un grade supérieur des membres de la fraternité du combat) dans le Kodokan.
même forme de combat, sans faire attention au développement physique ou à l’entraînement mental. Certains fondateurs de ces écoles avaient obtenu des corps et des esprits sains, mais ils ne s’entraînaient pas dans le but de développer l’esprit ou le corps. C’était simplement un résultat naturel de la pratique constante. À la fin du régime de Tokugawa apparurent, dispersés dans tout le pays, de nombreux professeurs très compétents dans leurs arts martiaux respectifs mais qui manquaient de connaissances en ce qui concerne la méthode d’étude de l’esprit et du corps. Ils étaient donc absolument incapables de démontrer le véritable principe et de l’enseigner au monde. Aux environs de l’époque Ibis, les armes de notre pays souffrirent un grand changement. Les arcs et les flèches furent remplacés par des pistolets et des riffles et les combats au corps à corps furent remplacés par des batailles de troupes, ce qui eut pour résultat de réduire drastiquement la demande d’arts martiaux. Après la restauration surtout, tous les maîtres perdirent leurs postes officiels et furent obligés de chercher une autre manière de gagner leur vie pour remplacer l’enseignement des techniques militaires. La plupart de ces maîtres étaient des hommes simples, sans culture et sans ressources pour chercher une autre voie. Ils n’avaient donc aucune autre manière de gagner leur vie. Des institutions de Jujutsu furent créées, mais très peu d’élèves, s’il y en eut, s’y inscrivirent et ceux qui étudiaient l’art martial cessèrent de le faire. Les gens ne s’intéressaient pas aux techniques militaires parce qu’ils étaient tous, aussi bien ceux des hautes classes que des basses, sous le charme de la civilisation occidentale et ils abandonnèrent tout ce qu’ils avaient acquis au cours de l’époque féodale, sans s’arrêter un instant pour analyser si c’était positif ou négatif. Impuissants face à de telles circonstances, certains maîtres de Jujutsu commencèrent à parcourir le pays de long en large, accompagnés de Judo combattants faisant des démonstrations les foires pour gagner leur vie. Cela eut pour conséquence la dégradation progressive de l’art martial. Il semblait soudain que cet art noble et précieux se soit complètement perdu. Mais quand Kano, le fondateur et le directeur du Kodokan, apparut et commença à enseigner au Kokokan le Judo en juin 1882, le nombre d’élèves commença à augmenter de jour en jour, année après année, et ils sont actuellement des milliers. Il y a en outre entre quarante et quarante-cinq milles enfants qui apprennent le Judo dans leurs écoles et dans d’autres institutions, recevant des cours des élèves du professeur Kano. Certains maîtres de Jujutsu de la vieille école, qui avaient cessé d’enseigner leurs arts à la suite des changements qui s’étaient produits, se remirent à l’enseignement il y a une douzaine d’années, en voyant la résurrection du Judo. Certains d’entre eux commencèrent même à pratiquer le Kodokan Judo, laissant tomber leur propre style. Actuellement, le Judo s’est étendu dans tout le Japon, mais également à l’étranger. Les professeurs se sont rendus en Europe et en Amérique. Les étrangers sont également venus au Japon afin d’étudier l’art martial. De fait, il s’est étendu dans le monde entier à grande vitesse,



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 1Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 2-3Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 4-5Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 6-7Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 8-9Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 10-11Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 12-13Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 14-15Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 16-17Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 18-19Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 20-21Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 22-23Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 24-25Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 26-27Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 28-29Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 30-31Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 32-33Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 34-35Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 36-37Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 38-39Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 40-41Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 42-43Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 44-45Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 46-47Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 48-49Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 50-51Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 52-53Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 54-55Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 56-57Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 58-59Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 60-61Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 62-63Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 64-65Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 66-67Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 68-69Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 70-71Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 72-73Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 74-75Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 76-77Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 78-79Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 80-81Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 82-83Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 84-85Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 86-87Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 88-89Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 90-91Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 92-93Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 94-95Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 96-97Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 98-99Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 100-101Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 102-103Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 104-105Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 106-107Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 108-109Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 110-111Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 112-113Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 114-115Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 116-117Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 118-119Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 120-121Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 122-123Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 124-125Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 126-127Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 128-129Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 130-131Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 132-133Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 134-135Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 136-137Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 138-139Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 140-141Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 142-143Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 144-145Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 146-147Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 148-149Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 150-151Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 152-153Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 154-155Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 156-157Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 158-159Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 160-161Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 162-163Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 164-165Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 166-167Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 168-169Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 170-171Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 172-173Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 174-175Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 176-177Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 178-179Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 180-181Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 182-183Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 184-185Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 186-187Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 188-189Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 190-191Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 192-193Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 194-195Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 196-197Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 198-199Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 200-201Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 202-203Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 204-205Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 206-207Budo International numéro 305 1er fév 2016 Page 208