Budo International n°302 15 déc 2015
Budo International n°302 15 déc 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°302 de 15 déc 2015

  • Périodicité : bimensuel

  • Editeur : Budo International Publishing Co.

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 164

  • Taille du fichier PDF : 43,6 Mo

  • Dans ce numéro : comment développer la rapidité ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 98 - 99  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
98 99
Self Defense raisons de « responsabilité légale ». Mais même s’ils ne font pas confiance à leurs agents quant à l’usage correct de ces armes plus puissantes, il n’y a aucune raison de ne pas leur donner les casques qui peuvent leur sauver la vie. Bien que la plupart des agents tactiques portent un casque, ceux-ci n’ont pas été aussi bien acceptés auprès des agents de police, de la circulation et d’autres services « routiniers » que les gilets pare-balles. Ils portent tous une armure corporelle. Mais pourquoi protéger le cœur, les poumons, le foie et les organes du tronc et de la cavité abdominale et pas le cerveau ? Combien d’agents de police à moto portent un casque ? Ils en portent tous. Si la moto se retourne et si l’on se cogne la tête, elle est protégée. Et pourtant, d’innombrables agents de police vivent des situations de haut risque avec la possibilité de recevoir une balle subsonique ou supersonique à la tête et n’ont absolument aucune protection. C’est de la folie se mettre dans ces situations sans un casque. C’est comme s’ils ôtaient également leur gilet. J’ai entraîné des milliers d’agents de police aux armes à feu, aux tactiques et techniques défensives ces 12 dernières années  : police fédérale, de l’état, locale et militaire. Je suis toujours surpris quand les agent de police ne portent pas de casque. Ils apparaissent avec le reste de leur équipement, mais sans casque. Ils pensent peut-être que les balles ne volent pas si haut ? Le problème n’est pas une question d’ignorance. Quand nous observons un manque évident de sécurité comme celui des agents, la politique se trouve généralement derrière. De nombreux responsables de la police ne laissent pas leurs agents porter le casque parce que ça fait trop militaire. Je ne veux pas dire qu’ils les portent à chaque fois, bien que ce serait plus sûr pour eux, mais qu’au moins, ils les portent dans les situations de haut risque. Ces responsables qui ne remettent pas les casques à leurs agents sont ceux-là mêmes
Techniques Policières qui donnent des funérailles militaires à un policier assassiné  : cercueil couvert par le drapeau, escorte en uniforme, fanfare, saluts et tout le reste. Quand les balles volent, quelle importance ce à quoi ressemble ou ce que pensent les gens de cette pièce de l’équipement ? La seule préoccupation que devrait avoir un chef de police, c’est de savoir si ses gars sont adéquatement protégés ou pas. Et ça ne peut pas être une question de prix car les casques sont relativement bons marchés. Une autre raison pour laquelle les agents de police ne reçoivent pas de casques, c’est parce que ceux qui sont chargés de l’entraînement de l’équipe donnent trop d’importance aux aspects négatifs du port du casque  : vision périphérique réduite, audition réduite et incommodité du port. Il est vrai que ce sont les désavantages de cette pièce de l’équipement, mais avant on disait la même chose des gilets pare-balles. La dernière excuse avancée par certains responsables en ce qui concerne le port du casque chez les agents de police de patrouille, c’est que porter le casque n’est pas « traditionnel ». Ce même raisonnement fut maintenu pendant de nombreuses années par de nombreux commissaires de police quand ils ne voulaient pas donner leurs vieux revolvers en échange de pistolets semiautomatiques. Avec la mort de nombreux agents, ils se rendirent compte qu’ils étaient mal armés. De nos jours, de nombreux criminels portent un casque et un gilet pour commettre des crimes violents. De nouveau, nous avons la situation classique où le criminel essaye d’être en avance sur la police. Si vous êtes agents de police et que dans votre commissariat on ne vous donne pas de casques, cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas en avoir un à votre portée dans votre propre sac d’équipement. Oui, ils prennent un peu de place, mais en réalité pas tant que cela. Gardez-le dans votre sac pour les urgences ou pour des opérations de haut risque. Je me rends compte que dans certains commissariats, on peut ridiculiser ces agents qui portent le casque dans un incident impliquant des armes ou, pire encore, qu’on leur interdise de les porter. Certains peuvent déjà imaginer ce que diraient leurs compagnons. Vous vous présentez à problème de circulation de haut risque et vous êtes le seul à porter le casque et tout le monde commence à vous appeler « Rambo » ou votre chef vous demande de l’ôter. C’est une question que nous ne pouvons ignorer. Si vous ne pouvez pas persuader votre commissaire d’implanter les casques dans les situations de haut risque et si on vous interdit même d’en porter pour votre compte, je vous suggère de le solliciter par écrit en expliquant les raisons. Ensuite, si vous êtes blessés à la tête, veuillez à ce que votre famille ait une copie de cette lettre. Les balles de votre ville sont-elles moins mortelles que celles tirées à Los Angeles ?



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 1Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 2-3Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 4-5Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 6-7Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 8-9Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 10-11Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 12-13Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 14-15Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 16-17Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 18-19Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 20-21Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 22-23Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 24-25Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 26-27Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 28-29Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 30-31Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 32-33Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 34-35Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 36-37Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 38-39Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 40-41Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 42-43Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 44-45Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 46-47Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 48-49Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 50-51Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 52-53Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 54-55Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 56-57Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 58-59Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 60-61Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 62-63Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 64-65Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 66-67Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 68-69Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 70-71Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 72-73Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 74-75Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 76-77Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 78-79Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 80-81Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 82-83Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 84-85Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 86-87Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 88-89Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 90-91Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 92-93Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 94-95Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 96-97Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 98-99Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 100-101Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 102-103Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 104-105Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 106-107Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 108-109Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 110-111Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 112-113Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 114-115Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 116-117Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 118-119Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 120-121Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 122-123Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 124-125Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 126-127Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 128-129Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 130-131Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 132-133Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 134-135Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 136-137Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 138-139Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 140-141Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 142-143Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 144-145Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 146-147Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 148-149Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 150-151Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 152-153Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 154-155Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 156-157Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 158-159Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 160-161Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 162-163Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 164