Budo International n°302 15 déc 2015
Budo International n°302 15 déc 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°302 de 15 déc 2015

  • Périodicité : bimensuel

  • Editeur : Budo International Publishing Co.

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 164

  • Taille du fichier PDF : 43,6 Mo

  • Dans ce numéro : comment développer la rapidité ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
« L'art c'est l'homme rajouté à la nature. » Vincent Van Gogh « Arts martiaux ». Nous sommes tellement habitués à le dire que nous ne nous arrêtons pas à penser à ce que signifie « art ». Nous pratiquons des arts martiaux, nous parlons de l’Art avec majuscule, des Arts, des artisanats, de l’artistique et des artistes, mais saurions-nous définir ce que cela signifie si un élève curieux et indiscret (il y en y toujours) venait nous interpeller avec une telle question ? Tout l’artistique est entouré d’un halo de charme et de transcendance qui souvent déconcerte et parfois même repousse les profanes en la matière. Cela engendre un certain élitisme souvent mal compris, un élitisme auquel ne devrait correspondre aucune distinction sociale, mais bien personnelle. L’Art n’est pas une question de statut, ni de naissance, mais il est une aristocratie de l’esprit. Cependant le langage obtus, hermétique, l’ostentation derrière lequel se cachent les discours prétentieux des critiques, ce métalangage avec lequel il entourent ce phénomène l’ont éloigné de sa véritable dimension, de son espace naturel. Un espace accessible à quiconque s’en approche (pas nécessairement un intellectuel !) , mais –et c’est important– avec le cœur dans la main, la peau et les cinq sens ouverts à l’expérience. Pour moi, l’Art est l’expression du mystère de l’invisible. L’invisible bien qu’invisible n’en existe pas moins et son invisibilité n’implique pas pour autant que ne le perçoivent pas, d’une manière ou d’une autre, tous les êtres qui participent à son mystère. Cela veut simplement dire qu’il n’est pas à la vue, qu’il reste caché derrière toute chose, tout Être, derrière l’ensemble que constitue l’Univers. L’Art appartient au monde du mystère dans la mesure où il est capable de dépasser les définitions restrictives qui veulent l’évaluer en fonction de critères esthétiques, philosophiques et bien évidemment techniques. L’Art ce n’est pas les techniques. Celles-ci peuvent être des outils grâce auxquels nous l’approchons, mais connaître l’abc de l’arabe ne signifie pas que nous sachions écrire en arabe et encore moins que nous puissions écrire une poésie dans cette langue. Comme tout ce qui concerne le mystère, l’Art est en lui-même une voie de conscience supérieure. Pénétrer son langage est très certainement une manière de nous dépasser, d’aller au-delà de nos limites perceptives et de naviguer à travers ces beaux océans où tout est possible, un privilège jusqu’alors seul patrimoine des dieux. Dans un tel voyage, nous apprenons à utiliser la créativité, cette manière de faire surgir quelque chose à partir de rien ou simplement de tout mélanger pour que le résultat « Sans l'art la vie serait une erreur. » Friedrich Nietzsche final donne quelque chose de nouveau et de supérieur, bien sûr, à la valeur des parties qui la composent. L’artiste naît, mais il se fait également. Il naît dans la mesure où nous sommes tous pareillement dotés des outils, de la sensibilité et de la force nécessaire pour percevoir d’abord et ensuite pouvoir exprimer avec la même intensité le mystère de l’invisible. Cependant, étant donné que nous faisons tous partie de lui (tout comme la goutte fait partie de l’océan), nous pouvons parfaitement jouir de l’expression des autres comme références sur notre chemin, comme émergence de notre propre perception du mystère. L’artiste est dès lors, d’une certaine manière, un hiérophante, une émergence du collectif. Il reçoit à travers ses antennes ce qui est émis, « ce qui envahit l’air » à un moment précis, en un endroit déterminé, et il est capable de le concrétiser, de le réécrire avec son empreinte personnelle. Cet exercice n’est pas tant le fruit des vertus de l’artiste que de ses manques, même si la majorité d’entre vous peuvent penser le contraire. Il est vrai que l’artiste possède une certaine habileté à concrétiser ses « sensations », mais celles-ci s’alimentent généralement plus de ses « déficiences » que de ses « excès » en tant qu’individu. L’artiste est souvent un être spécialement déséquilibré et c’est précisément à travers ses efforts pour atteindre un certain équilibre personnel qu’il parvient, en utilisant bien sûr ce qu’il a en excès (ses habiletés), à équilibrer la balance à travers son travail expressif, à travers sa lutte pour donner forme à l’intense perturbation vitale qui altère continuellement la tendance naturelle à l’inertie que nous avons tous en nous. On a beaucoup parlé de la souffrance de l’artiste dans l’acte de création, mais en réalité cette souffrance est antérieure et se conjure à travers cet acte même. C’est, bien sûr, comme toute naissance, un événement qui demande des efforts, qui implique une certaine dose de douleur, de conscience, bien sûr, et un mélange étrange de volonté et d’abandon. Cependant, la résultante finale n’est pas seulement équilibrante, elle est surtout capable d’apporter une jouissance tranquille sans pareil. Quel que soit l’art en question, l’art est là pour servir l’artiste et non le contraire. L’objectif ce n’est pas l’œuvre, le résultat, mais le parcours qu’implique sa réalisation. La véritable réussite de l’artiste se trouve en lui ; ce qui reste hors de lui est le fruit matérialisé de sa conquête, pas la fin de celle-ci. Si en outre ce qui reste possède cette rare qualité de la beauté et est capable d’en émouvoir d’autres, alors… c’est encore mieux ! Pour peu d’arts, le fruit de la conquête est aussi évanescent et fugace dans notre manière de nous exprimer que pour les arts martiaux. En tant qu’arts



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 1Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 2-3Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 4-5Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 6-7Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 8-9Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 10-11Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 12-13Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 14-15Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 16-17Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 18-19Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 20-21Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 22-23Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 24-25Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 26-27Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 28-29Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 30-31Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 32-33Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 34-35Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 36-37Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 38-39Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 40-41Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 42-43Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 44-45Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 46-47Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 48-49Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 50-51Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 52-53Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 54-55Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 56-57Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 58-59Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 60-61Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 62-63Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 64-65Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 66-67Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 68-69Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 70-71Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 72-73Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 74-75Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 76-77Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 78-79Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 80-81Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 82-83Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 84-85Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 86-87Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 88-89Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 90-91Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 92-93Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 94-95Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 96-97Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 98-99Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 100-101Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 102-103Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 104-105Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 106-107Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 108-109Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 110-111Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 112-113Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 114-115Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 116-117Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 118-119Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 120-121Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 122-123Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 124-125Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 126-127Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 128-129Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 130-131Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 132-133Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 134-135Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 136-137Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 138-139Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 140-141Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 142-143Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 144-145Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 146-147Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 148-149Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 150-151Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 152-153Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 154-155Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 156-157Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 158-159Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 160-161Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 162-163Budo International numéro 302 15 déc 2015 Page 164