Budo International n°301 1er déc 2015
Budo International n°301 1er déc 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°301 de 1er déc 2015

  • Périodicité : bimensuel

  • Editeur : Budo International Publishing Co.

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 182

  • Taille du fichier PDF : 47,1 Mo

  • Dans ce numéro : le roi des films martiaux Série B.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 118 - 119  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
118 119
l'aventure. Tôt dans la matinée, selon l'heure locale, nous faisons le checkin à l'hôtel et nous nous réjouissons de la proposition d'une alimentation saine et des installations de fitness à notre disposition au Jetlag Paroli, puisque juste cet après-midi nous démarrons ! Après nous avoir installé notre Sifu nous montre les meilleurs coins et cafés du quartier. Une petite pause très agréable, puisque les prochains jours, comme notre Maître nous a fait savoir, seront remplis d'activités sans repos. Êtesvous nerveux ? nous demande-t-il quand le service nous sert le thé. Nous ne disons rien, nous haussons les épaules et nous pensons que  : "en fait... non". Comment peut-on être nerveux quand on ne sait pas encore ce qui va se passer ? Il aurait été autrement, si vraiment on aurait su ce qui allait arriver ! Dans la soirée, la cérémonie d'ouverture commença. Le lieu de célébration de cette cérémonie, était une grande salle à l'intérieur d'un centre culturel renommé. Au centre, une zone libre pour les offrandes. Beaucoup de chaises placées en file á droite et á gauche pour les spectateurs, environ 300 chaises. Au centre, directement en face de la zone libre du centre, une scène surélevée construite avec deux rangées de chaises. Celle de derrière avec de très belles chaises en bois, celle de devant avec des fauteuils luxueux. Il est clair que c’était là où s’assiéraient les Maîtres et les Grands Maîtres invités. Alors la première surprise arriva  : alors que notre Sifu cherchait un sujet de conversation avec les autres Maîtres, une jeune, mince, étudiante de l’école de Kung Fu de Kuching vint vers nous et nous dit « s'il vous plaît, puis je prendre une chaise ? » en indiquant le lieu où les Maîtres allaient s’assoir. « Non, non, nous sommes des instructeurs, pas des Maîtres ! », avons-nous dit. Le Sifu, qui avait suivi la conversation avec une ouïe, se tourna et en fronçant les sourcils dit  : « Habituezvous. Ici ils sont informés de l'art et des compétences de notre école. "Vous vous assoirez en haut avec les Maîtres". Surpris et anxieux, mais avec fierté, nous primes place sur nos sièges sur la deuxième rangée derrière les Grands Maîtres. A peine assis, la cérémonie d’ouverture commença avec des discours festifs de la part des invités d'honneur présents. Parmi eux il y avait un représentant du gouvernement, qui avait voyagé expressément pour l'occasion. Ensuite, place á des représentations spectaculaires de l'école de Kung Fu, de Kuching, la traditionnelle Danse du Lion et des shows avec des tambours. Pour finir, tous les invités d'honneur coupèrent un ruban rouge pour inaugurer la cérémonie. Notre Maître, Martin Sewer, nous avait déjà parlé de ces évènements traditionnels. Malgré cela, nous restâmes perplexes devant la grandeur, le bruit et le pompeux de toute la cérémonie. Une chose attira notre attention  : notre Maître était á tout moment appelé á parler et tous voulaient lui serrer la main ! Comme s’il était la star cachée de cet événement ! Il l’était sans aucun doute ! Fiers de cette réalité, peu à peu nous étions de plus en plus nerveux, prêt à tout moment, á être obligés également de sortir et de prouver nos connaissances. Pour notre grand soulagement, cela n’arriva que le lendemain. Après un dîner réconfortant, beaucoup de Kung Fu sommeil et un power-Start pour commencer la journée, arrive enfin pour nous le démarrage définitif. Le tournoi commence ! Une fois que les plus jeunes participants et les enfants présentèrent leurs connaissances de leur mieux, devant le groupe de juges-arbitres, arriva enfin le programme pour la catégorie des Maitres. L'un après l'autre, tous ce qui étaient assis en haut sur la scène, aujourd'hui en tenue de Kung Fu, firent un pas en avant et nous montrèrent leurs connaissances. Il ne fallut pas longtemps pour qu’on nous appela aussi par notre nom. Contaminés par le trac, nous représentâmes nos Formes de Poing et de Bâton. Au cours de notre démonstration, nous fûmes surpris, car soudainement de nombreux invités et même certains arbitres, prirent leur portable ou leur camera pour prendre des photos et nous filmer. En sueur et un peu épuisés, mais fiers d'avoir représenté avec dignité à MARTIN SEWER SCHULE de KUNG FU et á la Suisse, nous nous assîmes sur nos chaises dans la tribune des invités d'honneur. Après nous, ce fut le tour de notre Maître. Le silence régnait dans la salle. On respirait la tension dans l’air. Chaque geste était attentivement suivi par les spectateurs et enregistré avec les caméscopes et les portables ! Parfois on entendait de la bouche d’un enfant une exclamation enthousiaste « wow », « oooh ». Nous suivions la représentation de notre Sifu super concentrés, car il y a toujours quelque chose de nouveau à apprendre. Notre Maître finit sa démonstration sous les applaudissements enthousiastes et retourna á sa place. Les invités étaient émotionnellement
impressionnés de ses qualités. A peine s’était-il assis quand il fut appelé á nouveau. Tous les Grands Maîtres devaient démontrer leurs compétences á nouveau devant les invités, dans un cours de 45 min. de durée. Nous pourrions soutenir notre Sifu activement. On offrait une image spéciale. Des suisses enseignant le Kung-Fu á des asiatiques ? Pour nous, c'était une situation familière, parce que notre Maître avait déjà enseigné en Chine et à Hong Kong. La franchise et la cordialité de nos fans asiatiques nous avaient touché. Nous avons d'abord nous pensâmes que c'était pure curiosité en ce qui concernait les "étrangers", mais tout de suite une autre image se montra. C'était une véritable admiration ce qu’ils sentaient pour notre Kung Fu et le pouvoir d'enthousiasmer les gens. Des heures plus tard, on pouvait voir des enfants qui copiaient et pratiquaient les techniques qu’avaient transmis notre Sifu. Le troisième et dernier jour, nous fûmes surpris une fois encore  : le lieu du spectacle avait changé de place dans la ville. Pour la cérémonie de clôture et les hommages, on trouva et on décora richement un local encore plus grand, puisqu'il était prévu qu'avec les participants, il y aurait beaucoup plus de public e td’invités, entre autres, des représentants du Gouvernement. La fête commença très traditionnellement avec des tambours et des danses du Dragon et du Lion. On servit aux invités d'honneur un « lunch ». Nous savions que nous devrions à nouveau mettre à l'épreuve nos capacités. En plus d'être nominés parmi les participants du tournoi, nous savions aussi que nous étions aussi nomines pour « Instructeur Of The Year 2015". Sifu se tourna vers nous pendant le repas et nous dit  : "et vous ? Que voulez-vous représenter après le repas ? "." Alors nous sûmes que c'était notre opportunité de tout donner à nouveau. Nous laissâmes d'un seul coup la salle pour échauffer et tout de suite on nous appela pour notre démonstration. Cette fois, nous montrâmes les formes du Sabre et du Poing. Nous avons tout donné ce dont nous étions capable.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 1Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 2-3Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 4-5Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 6-7Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 8-9Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 10-11Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 12-13Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 14-15Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 16-17Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 18-19Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 20-21Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 22-23Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 24-25Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 26-27Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 28-29Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 30-31Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 32-33Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 34-35Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 36-37Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 38-39Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 40-41Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 42-43Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 44-45Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 46-47Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 48-49Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 50-51Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 52-53Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 54-55Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 56-57Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 58-59Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 60-61Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 62-63Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 64-65Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 66-67Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 68-69Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 70-71Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 72-73Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 74-75Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 76-77Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 78-79Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 80-81Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 82-83Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 84-85Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 86-87Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 88-89Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 90-91Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 92-93Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 94-95Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 96-97Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 98-99Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 100-101Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 102-103Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 104-105Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 106-107Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 108-109Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 110-111Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 112-113Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 114-115Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 116-117Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 118-119Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 120-121Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 122-123Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 124-125Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 126-127Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 128-129Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 130-131Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 132-133Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 134-135Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 136-137Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 138-139Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 140-141Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 142-143Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 144-145Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 146-147Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 148-149Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 150-151Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 152-153Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 154-155Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 156-157Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 158-159Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 160-161Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 162-163Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 164-165Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 166-167Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 168-169Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 170-171Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 172-173Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 174-175Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 176-177Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 178-179Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 180-181Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 182