Budo International n°301 1er déc 2015
Budo International n°301 1er déc 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°301 de 1er déc 2015

  • Périodicité : bimensuel

  • Editeur : Budo International Publishing Co.

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 182

  • Taille du fichier PDF : 47,1 Mo

  • Dans ce numéro : le roi des films martiaux Série B.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
« Il y a des douleurs qui tuent  : mais il y en a de plus cruelles, celles qui nous laissent la vie sans jamais nous permettre d'en profiter. » AntonieL. Apollinarie Fée Comme dit un de mes amis, il y a des douleurs avec qui on ne peut pas négocier. Le mal de dents est sans doute l'une d'elles …récemment, j’ai vécu á nouveau cette transe et comme a quelque chose malheur est bon, la douleur est quelque chose d’essentiel dans la notion d’existence (et bien sûr dans notre thème Martial), j’ai pensé, que ce serait approprié de philosopher à ce sujet dans ce forum. Il y a peu de sujets si inspirants comme celui qui nous touche, parce qu'elle sait se faire présente sans nous laisser aucune option de l'ignorer ; étant donne que je n’avais aucune manière de sortir de cette transe. Pourquoi ne pas essayer d’en tirer quelque chose de positif de tout cela ? Mais… c’est l'enfer ! Que peut il y avoir de positif dans la douleur ? Loin de moi l’idée de faire passer l'expérience de la douleur comme quelque chose de positif. Il n'y a aucun doute que c'est une sale affaire et que personne ne l'aime. Même les masochistes qui utilisent la douleur comme un outil d'excitation, le font dans des paramètres mesurables. Je pense que le mal de dents ne peut satisfaire à personne, mais il est vrai que la douleur est la façon la plus rapide de savoir que nous sommes vivants. Devant ce doute, nous nous pinçons, parce que la douleur nous amène à l'ici et au maintenant et se fout de toute spéculation ou réclamation concernant nos points de vue sur la vie. La douleur nous rend humble, parce que par la force on pend et parce qu'elle nous rappelle que nous sommes tellement fragiles. La douleur physique est un seuil de pression ; sans aucune pression, il peut y avoir de douleur. C'est cette pression continue qui accélère les molécules qui se frottent de plus en plus rapidement et qui produisent de la chaleur. C’est pourquoi le scenario de la douleur est accompagné d'une inflammation  : In fiama (en flammes), du Latin « inflammatio », l'inflammation, est à son tour une voix qui vient du grec empyresis (de en, á l’intérieur et Pyros, feu). La douleur provient de la pression ou de l'accélération qui sont finalement similaires à la chaleur dans le corps. Après avoir croisé un certain seuil, les nerfs sont ceux qui transportent l'information dans tout le corps, ils envoient un message au cerveau, une mise en garde  : quelque chose « se mijote » ! Le corps envoie à son équipe de pompiers avec de l'eau pour éteindre le « feu » et c’est comme cela que se produit l’œdème qui souvent accompagne les inflammations. La répétition ou l'intensité sont ses deux principales armes. L'intensité pour des raisons évidentes (le traumatisme), mais la répétition n'est pas moins importante. La réitération d'une posture ou d’un mouvement chargent de pression une superficie de telle sorte que la douleur finit par apparaître. Une caresse est-elle agréable, si répétée des milliers de fois elle provoque l'inflammation et la douleur. La première chose qui fait la douleur c’est de nous stopper net. Son obligation, comme bonne messagère qu’elle est, c’est de tout reporter pour régler le problème. La douleur est essentiellement un mécanisme d'alerte rapide, une première ligne de défense, par conséquent l’ignorer n'est pas bonne idée. Impitoyable et effective, elle nous montrera le problème, donc tuer la messagère, n’est pas une solution intelligente. Nous devons comprendre ce qui l’a causé et y remédier une fois accomplie cette mission, la traiter en conséquence. Cependant, la souffrir sans plus une fois qu’elle a rempli sa fonction, est une chose d’imbéciles. L'humanité a sélectionné et élaboré avec succès certaines substances de nature plus fortes et puissantes pour la supprimer. "La douleur, quand elle ne devient pas bourreau, est une grande maîtresse." Concepción Arenal Les opioïdes sont parmi les rois de ces substances, ce qui m'amène à me souvenir d'un commentaire d'un ami (ex drogué), qui m’a avoué une fois  : -L'essentiel du « cheval » Alfredo, c’est qu'il simplifie ta vie. Tout se résume á se shooter ou ne pas se shooter …le reste ne compte pas - (sic). Curieusement la douleur, son contraire complémentaire, Agit-elle de la même façon ! Simplifie-t-elle la vie ! Cela se résume à une seule question... Être capable d'arrêter de l'avoir. La douleur, quand elle est suffisamment intense, reporte tout et perturbe toute liste de priorités. Un ami des services d'intelligence (je ne dirai pas de quel pays, nombreux sont ceux qui visitent ces pages) m'a avoué que sous la torture il n’y a pas héros... cela n'arrive qu’au cinéma ; le problème est que l’informations que l’on obtient de là n'est pas toujours fiable, parce qu'on est capable d'avouer si nécessaire qu’on a tué á Jimmy Hoffa et même á Jésus-Christ pendant une même session. Il y a autres douleurs, émotionnelles, spirituelles, morales... mais bien qu’elles soient induites par l'absence ou la présence, par l’excès ou le manque, toutes sans exception trouvent, de même la douleur physique, leur cause première et dernière dans la pression. Pression exercée ou induite, présente ou impromptue, la pression nous conduit au jardin de la douleur. Fruit d’auto-exigences, de frustrations, d'urgences ou de toute autre raison, passé un certain seuil, la douleur est présente. Parvenir á la paix est un travail difficile, parce que les douleurs de l'âme sont difficiles à traiter, mais pas impossibles. Si le « corps » de l'humanité sont les pays du tiers-monde, là-bas les dominants seront les Douleurs physiques. C'est normal... une fois résolu l'essentiel, l'estomac plein et pourvues les fonctions de base, on s'inquiète d'autres choses. Par conséquent, pour les pays qui composent la « tête » de l'humanité, les douleurs psychologiques ou morales sont son plus grand fléau. En général en Occident, les problèmes de santé mentale sont une épidémie qui croît. Les chiffres sont étonnants, jetez un coup d’œil sur les statistiques de suicide dans votre pays et je peux vous garantir que vous en resterez muet. En partant de l'Alzheimer, de la dépression ou de la schizophrénie, jusqu’aux mélancolies multiples, dans leurs différentes nuances et intensités, les douleurs de l'âme et de l'esprit, sont la peste du XXIe siècle. Il n'y a pas de solutions ou de remèdes faciles pour ce problème. La douleur ici, comme la douleur physique, est un symptôme qui doit être abordé, un mécanisme d'alerte rapide, en tuant la messagère rien ne se résoudra. Les substances psychotropes dans ce cas jouent le rôle des opioïdes dans le corps, mais elles ne peuvent pas être un remède, sinon des inhibiteurs d’un message. L'homme a changé c’est sûr, mais sur le plan biologique, nous ne sommes pas si différents des premiers homos sapiens. Ce qui a vraiment changé c’est son environnement. Vivre dehors et de dos à la nature, niché dans les scénarios artificiels de la société moderne, ont changé les cartes et les règles du jeu. L'augmentation de la pression d'un environnement exigeant ; créés ou induits, les besoins, réels ou imaginaires, se multiplient, et nous devons faire face à l’énorme pression de tonnes d'informations tous les jours ; sans avoir le temps de



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 1Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 2-3Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 4-5Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 6-7Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 8-9Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 10-11Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 12-13Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 14-15Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 16-17Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 18-19Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 20-21Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 22-23Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 24-25Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 26-27Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 28-29Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 30-31Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 32-33Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 34-35Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 36-37Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 38-39Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 40-41Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 42-43Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 44-45Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 46-47Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 48-49Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 50-51Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 52-53Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 54-55Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 56-57Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 58-59Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 60-61Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 62-63Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 64-65Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 66-67Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 68-69Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 70-71Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 72-73Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 74-75Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 76-77Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 78-79Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 80-81Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 82-83Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 84-85Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 86-87Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 88-89Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 90-91Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 92-93Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 94-95Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 96-97Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 98-99Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 100-101Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 102-103Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 104-105Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 106-107Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 108-109Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 110-111Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 112-113Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 114-115Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 116-117Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 118-119Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 120-121Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 122-123Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 124-125Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 126-127Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 128-129Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 130-131Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 132-133Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 134-135Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 136-137Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 138-139Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 140-141Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 142-143Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 144-145Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 146-147Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 148-149Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 150-151Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 152-153Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 154-155Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 156-157Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 158-159Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 160-161Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 162-163Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 164-165Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 166-167Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 168-169Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 170-171Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 172-173Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 174-175Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 176-177Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 178-179Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 180-181Budo International numéro 301 1er déc 2015 Page 182