Budo International n°300 15 nov 2015
Budo International n°300 15 nov 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°300 de 15 nov 2015

  • Périodicité : bimensuel

  • Editeur : Budo International Publishing Co.

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 168

  • Taille du fichier PDF : 46,4 Mo

  • Dans ce numéro : la nouvelle voix du temple.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
Pages : 1  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
1
« Chaque personne qui passe par notre vie est unique. Elle laisse toujours un peu d'elle-même, et emporte un peu de nous. Il y aura ceux qui emporteront beaucoup avec eux, mais il n’y aura personne qui emportera tout. C'est la preuve évidente que deux âmes ne se rencontrent pas par hasard. » Jorge Luís Borges Fréquemment les Maîtres souhaitent imprimer sur leur enseignement, des lignes directrices ferrées, fermes et même rigides. Brandissant des certitudes que tout monde n'a pas, mais qui se fondent sur les propres lacunes, ils croient que leur vérité est au-delà de tout soupçon, la vérité á transmettre et que leur seule erreur est d'être « doux ». Cette tentative est banale mais aussi un exemple clair de leur manque de sagesse dans leur enseignement. Les « autoritas » ne s’imposent pas par la force, mais par la vertu, celle-ci n'est pas une imposition, mais quelque chose de gentil et de drôle... seulement celui qui con-vint, vint, à la fin. Près de 90% des problèmes de nos jours sont dus à l’excès de pression, y compris la dépression, qui est un "faux opposé", fruit de cette pression. Dans ce scénario, les méthodes traditionnelles d'enseignement, doivent trouver d’autres sources d'inspiration et notamment celles d’Orient. Une fois surmontés les anachronismes et les problèmes d'ego, Orient peut offrir des liens efficaces d'enseignement et de réflexion, qui invoquent et évoquent le meilleur de chaque élève, sans besoin de passer par la douleur, l’, humiliation ou la punition. Bien qu’on mène l'âne avec un bâton et une carotte, les méthodes modernes, doivent aiguiser la carotte plutôt que le bâton. Le bâton a ses avantages à court terme, mais il laisse des cicatrices qui sont difficiles à surmonter et comme dans le cas des plus braves chevaux et certains domptages, on risque de perdre les meilleurs, dans la naïve tentative obtenir le meilleur d’eux, à coup de fouet. Du violent domptage au Far West, jusqu’à celui initial des Indiens d’Amérique, il y a une énorme distance. Mais tout est un produit du milieu... l'abondance de chevaux dans l'Ouest américain ne nécessita pas des cow boys sophistiqués pour l'élaboration de leur méthode. On montait à cheval et on le fouettait jusqu'à ce qu'il soit épuisé. Les plus braves, les meilleurs d'entre eux, mouraient cependant, parce qu'ils refusaient de se soumettre. Les Indiens d'Amérique suivaient des méthodes beaucoup plus subtiles. Le cheval était un atout « Je ne sais pas d’où vient notre humeur, mais vous pouvez être dans la pire des situations du monde et vous asseoir sur place et rire. Je suppose que c'est parce que ce qui est bon en nous surgit de notre intérieur et peu importe quand et où » Renne Hallett, Tribu Seneca Tonawanda précieux et pour le conquérir il était nécessaire une qualité humaine qui n’avait rien à voir avec la violence. Généralement pour obtenir votre propre cheval, on vivait une expérience initiatique qui nécessitait plusieurs jours de dévouement et d'engagement. Le jeune adolescent s’approvisionnait pour la tâche avec un peu de viande séchée et une gourde d'eau et sans plus d'armes qu'une couverture et une corde, il se dirigeait vers le troupeau. Au départ, les chevaux s'éloignaient dès qu'ils le voyaient venir, mais il persistait et les chevaux mal à l'aise avec le visiteur s'éloignaient de plus en plus tard. Une fois qu’il avait choisi sa cible, le jeune homme se dirigeait vers elle jour et nuit. Le propre troupeau isolait l'individu, quand il percevait qu'il était la cause de leurs malheurs. La première étape était réussie. Le cheval avait besoin de brouter longtemps, de telle sorte que l'insistance du garçon finissait par l’amener à un état de faim et de malaise, tandis que lui seul et armé avec détermination, pouvait s’alimenter de viande séchée de bison. Normalement après plusieurs jours l'animal, isolé, fatigué et affamé laissait s’approche de plus en plus le cavalier, en essayant de manger le plus possible. Finalement á une bonne distance, le garçon offrait du fourrage et de l’eau de sa main. Le reste le faisaient, les caresses, les mots magiques et la belle intimité du peuple indien avec la nature. L’esprit avant la force et on attrape plus de mouches avec du miel qu’avec du vinaigre. Toute formule qui nécessite la violence, la dureté et la rigidité, produit des cicatrices physiques, émotionnelles et spirituelles. Chaque artiste martial doit réfléchir sur ce point, parce que la violence se cache derrière chaque pratique, L'art et la tradition et entraîner avec nous des méthodes et des formules, basées sur le simple fait qu'elles se sont toujours faites comme ça, ne favorise pas la transgression, l’évolution ou l'amélioration. La mélancolie de penser que le temps passé fut meilleur, est un contrepoids à la croissance. Les os font mal après quelques années et ce qui est pire, l'âme se sèche. Et oui ! Impassibles et fiers, les Cow Boys galopent à l'horizon vers le soleil couchant. Quand on aime on ne compte pas.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 1Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 2-3Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 4-5Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 6-7Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 8-9Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 10-11Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 12-13Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 14-15Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 16-17Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 18-19Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 20-21Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 22-23Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 24-25Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 26-27Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 28-29Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 30-31Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 32-33Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 34-35Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 36-37Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 38-39Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 40-41Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 42-43Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 44-45Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 46-47Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 48-49Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 50-51Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 52-53Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 54-55Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 56-57Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 58-59Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 60-61Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 62-63Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 64-65Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 66-67Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 68-69Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 70-71Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 72-73Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 74-75Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 76-77Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 78-79Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 80-81Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 82-83Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 84-85Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 86-87Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 88-89Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 90-91Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 92-93Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 94-95Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 96-97Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 98-99Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 100-101Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 102-103Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 104-105Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 106-107Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 108-109Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 110-111Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 112-113Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 114-115Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 116-117Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 118-119Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 120-121Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 122-123Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 124-125Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 126-127Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 128-129Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 130-131Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 132-133Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 134-135Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 136-137Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 138-139Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 140-141Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 142-143Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 144-145Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 146-147Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 148-149Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 150-151Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 152-153Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 154-155Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 156-157Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 158-159Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 160-161Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 162-163Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 164-165Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 166-167Budo International numéro 300 15 nov 2015 Page 168