Budo International n°296 15 sep 2015
Budo International n°296 15 sep 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°296 de 15 sep 2015

  • Périodicité : bimensuel

  • Editeur : Budo International Publishing Co.

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 178

  • Taille du fichier PDF : 47,3 Mo

  • Dans ce numéro : la solitude...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 152 - 153  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
152 153
instructrices compétentes et avec de l’expérience, qualifiées pour enseigner le système TRU dans tout le monde. En plus de la récompense personnelle de savoir que ce qu’elles enseignent réduira la violence contre les femmes et potentiellement non seulement sauvera des vies, sinon qu’aussi présentera des opportunités professionnelles et d’affaires. Moyennant l’intégration de ces 3 composants, je crois que TRU sera une force positive compromise et dédiée a la puissance de la femme, a la prévention de su victimisation et a l’enseignement d’une défense réaliste et efficace. Cependant, cette discussion ne serait pas complète si elle ne traiterait pas l’objection la plus commune pour beaucoup d’experts d’Arts Martiaux et d’autodéfense, contre les programmes comme le TRU, seulement pour les femmes. L’objection consiste en réalité en deux points différenciés, valides et légitimes  : Les femmes ne « nécessitent » pas apprendre d’un instructeur du sexe féminin. Toujours et quand le maitre est qualifié et qu’il soit compétent, le genre ne devrait pas importer. La formation des femmes est plus réaliste dans un entourage mixte, avec des compagnons d’entrainements masculin. Après tout, statistiquement, elles sont beaucoup plus exposées à être attaquées ou agressées par un homme. Comme je l’ai dit, les deux points sont valides et généralement vrais. Mais là c’est ou la connaissance unique et la perspective très personnelle d’une femme, peuvent présenter d’autres aspects subtiles (même « occultes » ou tacites) sur ce sujet. Certainement non toutes les femmes « nécessitent » ou veulent un instructeur de sexe féminin. Mais, après beaucoup d’années d’expérience, j’ai aussi découvert que beaucoup de femmes se sentent intimidées par un instructeur masculin. Elles peuvent aussi penser que sa taille, normalement plus grand et son corps fort et musclé, sont un avantage qui fait que c’est facile pour lui d’exécuter les techniques et de dérouter les garçons de la classe. Moyennant l’observation d’une femme plus petite, qui exécute les techniques facilement, une femme sera capable de s’identifier plus facilement avec l’instructrice et croire qu’elle aussi peut apprendre a se défendre. Dans quelques cas, les femmes sont intimidées par une attitude excessivement « macho » de l’instructeur ou se sentent incommodes pour son comportement agressif « militaire ». Ainsi que pour toutes ces raisons, plus de femmes instructrices attireront a plus de femmes aux Arts Martiaux et a s’intéresser a l’entrainement de la défense personnelle. Et n’oublions pas qu’un autre résultat positif d’attirer à plus de femmes, est que quelques unes d’elles se convertiront en futur instructrices et…..attireront à plus de femmes !!! ! Quant aux bénéfices évidents et qui ne peuvent être nié de l’entrainement pour les femmes avec des partenaires masculins, c’est tout bon et c’est bon pour la majorité des femmes qui n’ont pas expérimenté un traumatisme émotionnel et psychologique du passé (et même du présent), abus, la violence physique ou d’autres situations très négatives avec des hommes impliqués. La majorité des femmes qui ont été victimes, des fois de manière
brutale, à un moment, des hommes, restent dans un état émotionnel très fragile et délicat durant beaucoup de temps (des fois pour toujours) et, si bien qu’elles peuvent paraitre être bien et être capable de fonctionner normalement dans la société quotidienne, elles ont des cicatrices psychologiques et des traumatismes qui peuvent être mieux compris et adéquatement maniés par une autre femme. La douleur et la peur peuvent revenir d’un coup et des souvenirs horribles peuvent être facilement provoqués par le contact physique avec un compagnon d’entrainement masculin. C’est une possibilité réelle et particulièrement dangereuse durant l’entrainement qui implique des prises au sol, des étranglements et d’autres techniques de contacts très près. C’est pour cela que je crois que nous devons proposer des classes, des séminaires et des cours « seulement pour les femmes » a celles qui le nécessitent, ou simplement préfèrent un entrainement dans une ambiance « non menaçante », ou il y a seulement des femmes. Je suis sur que beaucoup d’instructeurs d’Arts Martiaux ne seront pas d’accord avec les opinions que j’ai exprimé dans cet article, mais, a être une femme et a avoir enquêté sur le sujet pendant des années, je peux leur assurer que les faits son de mon coté  : il y a des millions de femmes dans le monde qui ne mettrons jamais les pieds dans une académie d’Arts Martiaux ou dans un séminaire de défense personnelle. Et je me demande  : qu’y a-t-il de mauvais dans la certification de toute une nouvelle génération d’instructrices et a toucher a toutes les femmes qui veulent apprendre a se protéger a elles mêmes dans l’entourage de leur choix ?



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 1Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 2-3Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 4-5Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 6-7Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 8-9Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 10-11Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 12-13Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 14-15Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 16-17Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 18-19Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 20-21Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 22-23Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 24-25Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 26-27Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 28-29Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 30-31Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 32-33Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 34-35Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 36-37Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 38-39Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 40-41Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 42-43Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 44-45Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 46-47Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 48-49Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 50-51Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 52-53Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 54-55Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 56-57Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 58-59Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 60-61Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 62-63Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 64-65Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 66-67Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 68-69Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 70-71Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 72-73Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 74-75Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 76-77Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 78-79Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 80-81Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 82-83Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 84-85Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 86-87Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 88-89Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 90-91Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 92-93Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 94-95Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 96-97Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 98-99Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 100-101Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 102-103Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 104-105Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 106-107Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 108-109Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 110-111Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 112-113Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 114-115Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 116-117Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 118-119Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 120-121Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 122-123Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 124-125Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 126-127Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 128-129Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 130-131Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 132-133Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 134-135Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 136-137Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 138-139Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 140-141Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 142-143Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 144-145Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 146-147Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 148-149Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 150-151Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 152-153Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 154-155Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 156-157Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 158-159Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 160-161Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 162-163Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 164-165Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 166-167Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 168-169Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 170-171Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 172-173Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 174-175Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 176-177Budo International numéro 296 15 sep 2015 Page 178