Bubble mag n°8 sep/oct 2008
Bubble mag n°8 sep/oct 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°8 de sep/oct 2008

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Elbbub

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 60

  • Taille du fichier PDF : 3,6 Mo

  • Dans ce numéro : petits génies de l'informatique.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 54 - 55  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
54 55
38 Définition La dyslexie se caractérise par la présence de nombreuses erreurs touchant les différentes étapes de la lecture. Les lettres sont confondues selon leur forme auditive ou visuelle (comme « b » / « p » ou « u » / « v »). Leur succession n’est pas respectée (« cra » est lu « car », par exemple). Le mot est déchiffré de manière approximative d’après quelques indices – en général les premières lettres – ou bien est remplacé par un autre –, en particulier les petits mots. Des sauts de ligne et la nonprise en compte de la ponctuation peuvent également perturber la lecture. Toutes ces erreurs ne signent pas en elles-mêmes la dyslexie, car elles sont fréquentes en début d’apprentissage. D’habitude, elles disparaissent progressivement, au fur et à mesure que les mécanismes de déchiffrage s’automatisent, et plus ou moins rapidement selon les enfants. Généralement, la lecture est La dyslexie acquise à la fin du cours préparatoire. Le diagnostic n’est posé que lorsqu’un décalage de 18 mois par rapport au niveau attendu est établi : on ne parlera donc pas de dyslexie avant l’âge de 8 ans. Bilan orthophonique Quand l’enfant rencontre des difficultés, un bilan orthophonique est pratiqué afin d’en préciser la nature et de mettre en place une prise en charge, si nécessaire. Des examens complémentaires sont fréquemment demandés pour éliminer la présence de troubles susceptibles de gêner l’acquisition de la lecture, tels qu’un problème d’audition ou de vision, des facteurs concernant l’enfant et son milieu socio-éducatif, un déficit intellectuel ou sensoriel, une atteinte neurologique ou des troubles psychologiques graves – voire une carence éducative. La présence de ces par Elisabeth Vincent* La dyslexie touche 1 à 5% de la population d’âge scolaire. L’importance de la langue écrite tout au long des apprentissages rend ce trouble particulièrement pénalisant, d’autant plus qu’il n’est pas toujours bien identifié. facteurs – auxquels une dyslexie peut néanmoins se surajouter – demandera une intervention thérapeutique ou pédagogique différente. Conséquences de la dyslexie La dyslexie se caractérise par une absence d’automatisation des mécanismes de la lecture, dont les répercussions peuvent être plus ou moins graves. L’effort demandé par le déchiffrage – qui devrait normalement être automatique – mobilise une grande part de l’attention de l’enfant, au détriment des autres tâches. Il arrive parfois que celui-ci compense ses difficultés en apprenant les textes par cœur ou en devinant à partir d’indices (quelques lettres reconnues, les images qui accompagnent le texte, etc.). Il peut ainsi faire illusion un certain temps et sa dyslexie n’être découverte que tardivement.
Il est important d’aider l’enfant en difficulté le plus tôt possible. L’absence de diagnostic ferme avant l'âge de 8 ans ne doit pas empêcher la mise en place d’un soutien thérapeutique, à partir du moment où un comportement d’effort trop important s’installe. Le traitement thérapeutique L’intervention thérapeutique auprès d’un enfant dyslexique consiste, d’une part, à entraîner les mécanismes de la lecture déficients par des exercices précis, qui seront également pratiqués à la maison sur les conseils de l’orthophoniste. Il existe actuellement des logiciels qui proposent des jeux pour différencier des sons et des lettres proches, qui pourront être utilisés avec profit. Parallèlement à cet entraînement ciblé, on cherchera à soulager l’enfant d’un trop gros effort de lecture. On demandera à l’entourage de lire pour lui les leçons d’histoire ou les consignes de mathématiques afin de lui faciliter le travail et pour éviter qu’il ne perde pied dans les autres matières. Différents moyens seront utilisés en rééducation et à la maison – en partenariat avec l’école (enregistrements, photocopies, présentations claires, lectures simplifiées…) –, qui, progressivement, lui permettront d’acquérir davantage d’aisance dans la lecture Les Mots à l’endroit Voici une collection de livres spécialement conçus pour faciliter la lecture et redonner le plaisir de lire aux enfants dyslexiques, avec une présentation claire et des récits adaptés en fonction de leurs difficultés. r Collection « Les Mots à l’endroit », éd. Danger Public. Tél. : 01 53 63 88 11 ; www.lesmotsalendroit.com. et de devenir autonome, en dépit d’une persistance de certaines difficultés. Conclusion L’impact important de la dyslexie amène à se poser la question de la prévention. D’une manière générale, les différents jeux autour du langage, pratiqués avec les jeunes enfants (comptines...), sont naturellement bien adaptés. Ils attirent l’attention de l’enfant sur les sonorités de la parole. De même, la lecture d’histoires le familiarise avec l’univers du langage écrit. Ce premier « bain » dans le langage écrit à travers ces différents moments de plaisir reste une base indispensable, qui servira de support par la suite en cas de difficultés d’apprentissage. * Elisabeth Vincent, auteur de l’ouvrage « La Dyslexie », coll. Essentiels, éd. Milan. Play-On Association L’APEDYS regroupe des associations de parents d’enfant(s) dyslexique(s) dans toute la France. Parallèlement à un travail d’information et de soutien, elle mène de nombreuses actions auprès des pouvoirs publics. Le site Internet indique les références de nombreux ouvrages et de matériels (logiciels…) ainsi que des liens avec les autres associations existantes. r www.apedys.org Audivimédia édite, notamment, des logiciels éducatifs destinés aux enfants dyslexiques, dont le CD-Rom Play-On. Cet ensemble de jeux d’ordinateur, élaborés par des linguistes et orthophonistes, permet aux jeunes lecteurs en difficulté d'apprendre à bien lire (6-8 ans). Il fournit également un premier « déclic » aux enfants plus âgés (9-11 ans) vraiment dyslexiques, surtout lorsqu'ils ne veulent plus entendre parler d'apprentissage scolaire. r CD-Rom Play-On développé par Laurent Danon-Boileau et Denis Barbier, 90 €, en vente sur www.audivimedia.com. Tél. : 06 87 42 01 21. 39



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :