Bubble mag n°51 mar/avr/mai 2019
Bubble mag n°51 mar/avr/mai 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°51 de mar/avr/mai 2019

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Elbbub

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 76

  • Taille du fichier PDF : 13,2 Mo

  • Dans ce numéro : la confiance en soi.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 54 - 55  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
54 55
Les aider à dépasser l’échec Éducateur, Marc Litière accompagne les enfants en proie à des difficultés scolaires ou motrices. Dans son ouvrage Maman, j'y arriverai jamais !, il rappelle les clés essentielles pour remotiver les enfants et les aider à dépasser leurs difficultés. Maman, j'y arriverai jamais ! – Face à la peur de l'échec, comment redonner confiance à votre enfant, de Marc Litière et Hélène Van Kerckhove, 25 € , De Boeck. Que se cache-t-il derrière la phrase « Je ne sais pas le faire » ? marc Litière  : Plusieurs choses ! Il y a le Je ne sais pas le faire, car je ne veux pas le faire, en guise d’excuse pour éviter l’effort ; le Je ne sais pas le faire, car je n’ose pas le faire, lié à des échecs passés et à la peur d’échouer à nouveau ; le Je ne sais pas le faire, car je ne sais pas encore le faire, signifiant que l’enfant n’a pas tous les outils en main pour le faire ; le Je ne sais pas le faire, car je ne sais pas le faire correctement, en lien avec une attente d’excellence de l’entourage, et le Je ne sais pas le faire, car je ne sais vraiment pas le faire (et je ne saurai jamais le faire), qui révèle qu’il n’a pas les capacités physiques ou cognitives pour réaliser une tâche. Il est primordial, avant d’aider l’enfant, de comprendre ce qu’il veut dire exactement pour lui apporter une réponse adéquate. « Si vous voulez que les enfants s’améliorent, faites en sorte qu’ils entendent que vous dites du bien d’eux. » Haim Ginott Comment aider nos enfants ? M.L.  : Dans les 2 e et 3 e cas, en générant une spirale positive. Par exemple en décomposant la tâche à accomplir en plusieurs parties  : l’obstacle paraîtra alors moins infranchissable et, en réussissant étape après étape, l’enfant prendra confiance en lui, ou encore en la simplifiant, puis en en augmentant la difficulté. Et surtout en expliquant que la peur de l’échec et l’impuissance font partie de la vie de tous les jours et que l’on a le droit d’échouer, que l’échec est nécessaire à tout apprentissage ! 54 Dossier « La confiance en sOI » Et quand il ne sait pas faire correctement ou ne sera jamais capable de faire ? M.L.  : De plus en plus d’enfants n’arrivent plus à répondre aux attentes de leur entourage. Nous devons accepter qu’ils ne se développent pas tous de la même manière  : la plupart des enfants savent bien faire certaines choses et y excellent, tandis qu’il y a des domaines dans lesquels ils rencontrent des difficultés. Un être humain ne sait pas tout faire et ce n’est pas nécessaire ! En quoi la réaction de l’entourage est-elle essentielle face à l’échec ? M.L.  : Les parents ont souvent l’habitude de ne leur faire des remarques que lorsque quelque chose ne va pas… or la répétition de résultats négatifs nuit à la confiance en soi. Pour aider l’enfant à sortir de l’échec, il est toujours, et partout, important de faire des remarques constructives et bienveillantes et de transformer ces vécus en positif. Des exemples concrets ? M.L.  : Un enfant apprend davantage par solidarité  : il faut lui présenter un miroir de lui-même qui ne reflète pas que les aspects négatifs. Si, par exemple, un enfant ne sait pas bien calculer, regardez tout ce qu’il sait faire  : c’est un bon camarade de jeu, il est doué pour le sport, il a des capacités de meneur, il participe aux tâches ménagères… Il faut lui montrer que son problème de calcul n’est qu’un petit aspect de lui-même, sans pour autant, surtout, le dédouaner des efforts à faire.
Les bons réflexes 1. Exprimez clairement que l’enfant peut échouer  : Tu es - saies de suivre au crayon cette ligne et de toucher le moins possible de cercles. 2. Discutez du problème avec l’enfant  : Tu as des difficultés à exécuter cette consigne et nous allons nous entraîner ensemble. 3. Modifiez l’ordre, de telle façon qu’il existe toujours une possibilité de réussir  : Commence par ce qui te semble le plus facile. 4. Ayez de l’attention pour le processus, pour la volonté et les efforts d’essayer, et moins d’attention pour le résultat final  : Tu t’es bien appliqué et tu fais vraiment de ton mieux  : bravo ! 5. Cherchez toujours le côté positif dans l’exécution faite par l’enfant  : Cette lettre est déjà très bien, essaie de faire l’autre de la même manière. 6. Comparez les prestations de l’enfant avec ses prestations précédentes  : C’est déjà mieux que la fois dernière. 55 Dossier « La confiance en sOI » Les petites phrases qui font du bien Plutôt que  : Sur 10 exercices, 3 sont faux. Préférez  : Sept exercices sont justes. Plutôt que  : C’est à côté. Préférez  : C’est presque dedans ! Plutôt que  : Tu ne sais toujours pas le faire ! Préférez  : C’est encore un peu difficile, mais tu apprends et tu as déjà fait des progrès. Plutôt que  : Tous les exercices d’écriture sont faux car tu dépasses de la ligne. Préférez  : Les exercices d’écriture sont justes ; maintenant essaie de rester entre les lignes. Plutôt que  : Continue à grimper, tu ne dois pas avoir peur. Préférez  : Tu as atteint une bonne hauteur, c’est courageux. La prochaine fois, tu essaieras d’aller plus haut.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Bubble mag numéro 51 mar/avr/mai 2019 Page 1Bubble mag numéro 51 mar/avr/mai 2019 Page 2-3Bubble mag numéro 51 mar/avr/mai 2019 Page 4-5Bubble mag numéro 51 mar/avr/mai 2019 Page 6-7Bubble mag numéro 51 mar/avr/mai 2019 Page 8-9Bubble mag numéro 51 mar/avr/mai 2019 Page 10-11Bubble mag numéro 51 mar/avr/mai 2019 Page 12-13Bubble mag numéro 51 mar/avr/mai 2019 Page 14-15Bubble mag numéro 51 mar/avr/mai 2019 Page 16-17Bubble mag numéro 51 mar/avr/mai 2019 Page 18-19Bubble mag numéro 51 mar/avr/mai 2019 Page 20-21Bubble mag numéro 51 mar/avr/mai 2019 Page 22-23Bubble mag numéro 51 mar/avr/mai 2019 Page 24-25Bubble mag numéro 51 mar/avr/mai 2019 Page 26-27Bubble mag numéro 51 mar/avr/mai 2019 Page 28-29Bubble mag numéro 51 mar/avr/mai 2019 Page 30-31Bubble mag numéro 51 mar/avr/mai 2019 Page 32-33Bubble mag numéro 51 mar/avr/mai 2019 Page 34-35Bubble mag numéro 51 mar/avr/mai 2019 Page 36-37Bubble mag numéro 51 mar/avr/mai 2019 Page 38-39Bubble mag numéro 51 mar/avr/mai 2019 Page 40-41Bubble mag numéro 51 mar/avr/mai 2019 Page 42-43Bubble mag numéro 51 mar/avr/mai 2019 Page 44-45Bubble mag numéro 51 mar/avr/mai 2019 Page 46-47Bubble mag numéro 51 mar/avr/mai 2019 Page 48-49Bubble mag numéro 51 mar/avr/mai 2019 Page 50-51Bubble mag numéro 51 mar/avr/mai 2019 Page 52-53Bubble mag numéro 51 mar/avr/mai 2019 Page 54-55Bubble mag numéro 51 mar/avr/mai 2019 Page 56-57Bubble mag numéro 51 mar/avr/mai 2019 Page 58-59Bubble mag numéro 51 mar/avr/mai 2019 Page 60-61Bubble mag numéro 51 mar/avr/mai 2019 Page 62-63Bubble mag numéro 51 mar/avr/mai 2019 Page 64-65Bubble mag numéro 51 mar/avr/mai 2019 Page 66-67Bubble mag numéro 51 mar/avr/mai 2019 Page 68-69Bubble mag numéro 51 mar/avr/mai 2019 Page 70-71Bubble mag numéro 51 mar/avr/mai 2019 Page 72-73Bubble mag numéro 51 mar/avr/mai 2019 Page 74-75Bubble mag numéro 51 mar/avr/mai 2019 Page 76