Bubble mag n°50 déc 18/jan-fév 2019
Bubble mag n°50 déc 18/jan-fév 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°50 de déc 18/jan-fév 2019

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Elbbub

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 7,5 Mo

  • Dans ce numéro : la fratrie...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 66 - 67  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
66 67
CHINE  : de l’enfant unique à la fratrie ? Ils ont un peu moins de 30 ans, viennent de se marier et accueilleront bientôt leur premier enfant. Un schéma très classique, si ce n'est ce mot  : « premier », qui pour eux est une véritable révolution, car les Chinois ont désormais le droit d'élever des fratries ! La fin de la politique de l'enfant unique bouscule les codes, les envies, et attise les appréhensions de ces nouveaux parents qui, pour une très grande majorité, ont euxmêmes été élevés seuls. De la régulation des naissances… Pour éviter la surpopulation, la Chine met en place, de 1979 à 2015, la politique de l'enfant unique. Un contrôle des naissances draconien  : le régime force parfois les avortements et les stérilisations. En 2013, le ministère de la Santé chinois avance le nombre de 336 millions d’avortements pratiqués depuis le début des années 70, assorti de 196 millions de stérilisations. Il en résulte une baisse drastique des naissances dans les années 80 et un gros décalage numéraire entre les hommes et les femmes  : les familles chinoises préfèrent avoir un garçon plutôt qu’une fille, car cette dernière, au jour de son mariage, perd toute obligation envers ses parents, et notamment celle de subvenir à leurs besoins… … à la fratrie En 2015, la Chine assouplit sa politique et permet officiellement aux familles d’avoir deux enfants. Aujourd’hui, il est question de mesures sociales incitatives à l’accroissement des naissances. 66 Dossier « 66LA FRATRIE » Une évolution compliquée La vie est chère en Chine (notamment les logements), et particulièrement dans les grandes villes. Pas simple donc de loger plus d’un enfant, d’autant que « la plupart des Chinois vivent à 3 générations sous le même toit ! », explique Ruoxi Zhang. La jeune femme, de retour à Shanghai après des études aux États-Unis, vient de se marier et commence à songer à la maternité. Comme en Europe, les jeunes parents doivent aussi faire face au manque de temps  : « traditionnellement, ce sont les grandsparents qui s’occupent des petitsenfants, mais les choses changent et la 3 e génération n’est plus aussi volontaire. Mes parents, par exemple, ont l’intention de voyager et de profiter de leur retraite. Or trouver une bonne nourrice est difficile et coûteux, cela ne facilite pas les choses... ».
Par ailleurs, cela pourrait bien mettre des bâtons dans les roues des jeunes femmes sur le marché de l’emploi. Les employeurs, qui jusqu’à présent pouvaient s’attendre à une seule grossesse par employée, sont désormais plus méfiants quand il s’agit d’embaucher de futures mères de fratries. Une enquête réalisée par le site de recherche d’emploi 51job.com a ainsi révélé que 75% des entreprises étaient plus réticentes à embaucher des femmes après l’entrée en vigueur de la politique des deux enfants. Enfin, la culture de l’excellence impose beaucoup de pression aux jeunes parents, ajoute Ruoxi  : « L’éducation et les activités extrascolaires sont incontournables dans l’éducation chinoise. La population étant si nombreuse, nous devons saisir toutes les opportunités de nous distinguer et d’être compétitifs. Tous les parents veulent offrir le meilleur à leurs enfants et le meilleur coûte extrêmement cher. » Un nouveau modèle 67 Dossier « LA FRATRIE » « J’aurais aimé avoir un frère ou une sœur et j’aimerais offrir cette chance à mes enfants », avoue Ruoxi. « Ils apprendraient à partager, à se rapprocher plus que des cousins et à s'entraider, en particulier face aux difficultés de la vie. C’est en tout cas ce que m’ont raconté mes parents » – une génération élevée avec des frères et sœurs, entre 3 et 5 généralement. « Ils nous assurent que c’est très bénéfique pour les enfants d’avoir une fratrie », alors que « longtemps, l’État nous a venté le modèle de la famille triangulaire. L’idée d’avoir plusieurs enfants ne va donc pas de soi. » C’est pourquoi les lieux dédiés à l’aide à la parentalité se multiplient chaque année en Chine. « L'industrie mère-enfant dans son ensemble est en train d'émerger. Les parents sont très désireux de trouver des experts et des connaissances professionnelles », explique Ruoxi. Et avec cette émergence, de nouvelles questions se posent aux parents  : comment accorder du temps à chaque enfant ? comment valoriser les talents de chacun ? comment concilier fratrie et travail ? … Des questions bien communes pour le reste du monde et auxquelles il leur faudra immanquablement répondre dans les années à venir. À suivre…



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 1Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 2-3Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 4-5Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 6-7Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 8-9Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 10-11Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 12-13Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 14-15Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 16-17Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 18-19Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 20-21Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 22-23Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 24-25Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 26-27Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 28-29Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 30-31Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 32-33Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 34-35Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 36-37Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 38-39Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 40-41Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 42-43Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 44-45Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 46-47Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 48-49Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 50-51Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 52-53Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 54-55Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 56-57Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 58-59Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 60-61Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 62-63Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 64-65Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 66-67Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 68-69Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 70-71Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 72-73Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 74-75Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 76-77Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 78-79Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 80-81Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 82-83Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 84