Bubble mag n°50 déc 18/jan-fév 2019
Bubble mag n°50 déc 18/jan-fév 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°50 de déc 18/jan-fév 2019

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Elbbub

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 7,5 Mo

  • Dans ce numéro : la fratrie...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 56 - 57  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
56 57
L’arrivée d’un nouveau bébé Si l'arrivée d'un bébé est une fête pour nous, les parents, il en est souvent autrement pour l'aîné ou le cadet. Tout à notre bonheur, on oublie parfois de se mettre à leur place, alors que c'est pourtant un véritable tsunami qui va révolutionner leur petite vie et qui nécessite un accompagnement au long cours... Regarder sur IdKids les conseils en vidéo d'une éducatrice des crèches Rigolo Comme La Vie pour accompagner les aînés (tapez "tinyurl.com/accueillir-bebe" sur Internet). Basil (3 ans) rêve de jeter sa petite sœur, nouveau-née, à la poubelle ; Charlotte (6 ans) voudrait voir son petit frère de 2 mois disparaître de sa vie ; Ethan (2 ans) profite de l’absence de ses parents pour mordre Adèle, 6 mois… Rien d’anormal à ces comportements ! L’arrivée d’un petit frère ou d’une petite sœur est souvent vécue comme une menace (et ce, d’autant plus que l’écart d’âge entre les enfants est faible), et attention de ne pas négliger ce que peut également ressentir le cadet, qui se voit détrôné de sa place de petit dernier. Comme nous l’explique Dana Castro, psychothérapeute  : « Le deuxième, troisième, quatrième… est un intrus pour tout le monde […]. Chaque naissance bouleverse la place de chacun. » Ni anodin… Imaginez que votre conjoint arrive un jour avec une 2 e femme et vous l’impose de manière définitive. Qu’il vous explique qu’il l’aime autant qu’il vous aime. Que vous devez partager avec elle votre 56 Dossier « LA FRATRIE » lieu de vie, votre quotidien, voire une partie de vos affaires. Que ressentiriez-vous ? De la gratitude, de la joie et de la bienveillance ? Rien n’est moins sûr… On comprend mieux, en imaginant un tel scénario, combien l’arrivée d’un autre membre dans la fratrie est loin d’être anodine. … ni dramatique Mais il ne faut pas non plus tomber dans la culpabilité ni victimiser l’aîné ou le cadet ! La naissance d’un petit frère ou d’une petite sœur, si elle est synonyme de bouleversement, est aussi une chance  : « La fratrie est le lieu privilégié de l’apprentissage de l’altérité, comme de la découverte d’un « moi » plus libre que s’il était resté l’enfant unique qui concentre forcément sur lui les attentions et les attentes des deux parents » explique avec justesse Roxane Fontaine, auteure de Finie la jalousie entre frères et sœurs ! Entre ne pas penser à accompagner l’aîné ou à en faire une affaire d’état, il y a un juste milieu. Voici quelques astuces !
QuE faire pendant la grossesse ? Anticiper Dana Castro recommande aux parents d’aborder la notion de petit frère ou de petite sœur avec l’enfant bien avant l’annonce de la grossesse. L’idée étant à la fois de cerner la manière dont l’enfant se représente la fratrie naissante ou agrandie (ce qui aidera les parents à cibler le discours de l’annonce) et d’éveiller sa curiosité, voire son intérêt. Comment ? En lui demandant par exemple si ses copains ont des frères et sœurs, en lui lisant des histoires avec des fratries, en lui parlant de nos propres frères et sœurs… Savoir formuler Dana Castro conseille ensuite de formuler l’annonce de la grossesse en se centrant sur l’enfant et non sur le bébé à naître. Plutôt que « Maman est enceinte d’un petit bébé », il est plus rassurant de dire  : « Tu vas bientôt être grande sœur ou grand frère, quelle chance ! » Ainsi, l’enfant reste « au centre de l’attention de ses parents ». Par ailleurs, s’il est important de ne pas se précipiter pour la lui annoncer, il ne faut pas non plus attendre trop longtemps, car les enfants ont souvent très tôt l’intuition qu’il se passe quelque chose. Le préparer aux « non » « Préparer la venue d’un enfant implique un rappel clair des 2 piliers de l’équilibre de l’enfant  : l’amour et les limites », précise Roxane Fontaine. L’enfant « a besoin de sentir cet amour par le biais d’un temps exclusif que vous lui accordez chaque jour, mais également par les limites que vous lui imposez  : « non, je ne peux plus te porter, je suis fatiguée » ». D’autant plus que les « non » sont plus faciles à poser pendant la grossesse et qu’ils préparent l’enfant aux « non » à venir. Rassurer sans mentir Il est important de rassurer l’enfant sur la permanence de notre amour inconditionnel, mais attention à ne pas trop « vendre la mariée » ! Lui dire qu’il va avoir ainsi un copain ou une copine avec qui jouer est un peu prématuré  : il risque d’être grandement déçu en voyant arriver à la maison un être minuscule incapable de parler et de se mouvoir ! Autre exemple  : lui expliquer que votre amour sera toujours aussi fort n’est pas assez explicite  : il peut penser que tout sera comme avant, alors qu’une fois le bébé à la maison, celui-ci aura besoin de beaucoup d’attention et ce au détriment de l’aîné. Tout l’art est de rassurer l’enfant avec sincérité, sans faire fi de la réalité. 57 Dossier « LA FRATRIE » Et après la naissance ? Penser à protéger l’aîné (ou le cadet) en faisant attention à notre propre comportement  : éviter de le blesser inutilement est doublement bénéfique  : cela le rassure et limite les blessures, et, surtout, forge positivement les tout premiers liens fraternels. S’il fait un faux pas  : ne le grondez pas, cela risquerait de le conforter dans l’idée que vous ne l’aimez plus, ou moins qu’avant ! Expliquezlui plutôt qu’un bébé est très fragile et que certains gestes risquent de lui faire mal. À la maternité La première visite à la maternité doit être centrée sur l’aîné et son nouveau rôle, recommande Roxane Fontaine. Certaines attentions sont tout un symbole. Lorsque Fleur (3 ans) est arrivée à la maternité pour découvrir Nemo, sa maman avait poussé la délicatesse jusqu’à veiller à ce que ce dernier ne soit pas dans ses bras mais dans son berceau pour pouvoir accueillir tendrement sa fille. la « loi des 5 » selon Roxane Fontaine 1. S’assurer que l’enfant apprenne la nouvelle de ses parents et non de quelqu’un d’autre. 2. Demander à l’enfant d’aider à choisir le prénom du bébé. 3. Rendre visite, si possible, à des amis qui ont des nouveau-nés. 4. Faire sentir à l’enfant les coups de pied du bébé. 5. Montrer à l’enfant ses propres photos de bébé et lui parler de sa naissance.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 1Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 2-3Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 4-5Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 6-7Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 8-9Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 10-11Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 12-13Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 14-15Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 16-17Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 18-19Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 20-21Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 22-23Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 24-25Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 26-27Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 28-29Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 30-31Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 32-33Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 34-35Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 36-37Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 38-39Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 40-41Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 42-43Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 44-45Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 46-47Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 48-49Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 50-51Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 52-53Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 54-55Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 56-57Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 58-59Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 60-61Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 62-63Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 64-65Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 66-67Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 68-69Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 70-71Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 72-73Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 74-75Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 76-77Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 78-79Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 80-81Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 82-83Bubble mag numéro 50 déc 18/jan-fév 2019 Page 84