Bubble mag n°23 mar/avr/mai 2012
Bubble mag n°23 mar/avr/mai 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°23 de mar/avr/mai 2012

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Elbbub

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 60

  • Taille du fichier PDF : 8 Mo

  • Dans ce numéro : ma bulle... enceinte.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
1 an, il traverse le stade du « gribouillis », où il prend plaisir à tracer des traits dans tous les sens, sans lever son crayon. Puis, entre 2 et 3 ans, c’est le stade du « réalisme manqué » : l’enfant dessine des boucles fermées dans le but d’imiter l’écriture des adultes. Ce sens de la précision va se développer et s’illustrer lors du stade suivant : celui du fameux « bonhomme têtard ». Vers 3 ans, ce bonhomme universel, commun à tous les enfants du monde de 3 à 5 ans, est figuré par un rond, qui représente à la fois la tête et le tronc, auquel sont attachés deux bâtons, les jambes, et souvent deux autres, les bras. Ensuite, plus l’enfant grandit, plus le bonhomme est agrémenté de détails : le rond se scinde en 2 pour représenter la tête et le corps, et apparaissent les yeux, la bouche, le nombril, le cou, etc. Le bonhomme, la maison, les animaux ont-ils une symbolique ? Que ce soit la maison ou le bonhomme, l’enfant nous livre son être au monde, c’est-à-dire la façon dont il se ressent lui-même et dont il perçoit son entourage. Depuis quand les psychologues étudient-ils les dessins d’enfants ? La première étude de dessins d’enfants remonte à 1913. C’est la thèse de Georges-Henri Luquet (philosophe français, normalien, élève de Bergson) sur l’étude de 1 700 (!) dessins de sa fille Simone, recueillis pendant 10 ans. Depuis, l’intérêt pour les dessins n’a cessé de s’amplifier, et aujourd’hui on les utilise dans de nombreux domaines : comme test de niveau mental, comme moyen de communication, d’exploration de l’affectivité de l’enfant, d’étude de la connaissance que l’enfant a de son corps et de sa situation dans l’espace… Mais il faut savoir que l’interprétation est très délicate : les dessins sont très liés à l’affectivité de l’enfant ; il faut donc faire attention au contexte général et il est important de ne pas juger sur un seul dessin, mais de toujours étudier une série de dessins. Peut-on relier la qualité des dessins à l’intelligence de l’enfant ? Non, ce n’est pas si simple. Laissez-moi vous donner un exemple : il existe un test du bonhomme, développé en 1926 par Florence Goodenough. Ce test s’adresse à des enfants de 6 à 13 ans et cote la présence d’éléments comme les yeux, la bouche, le cou, etc., car on sait que ces éléments apparaissent au cours du développement de l’enfant. Or, un enfant battu, par exemple, pourra omettre les mains du bonhomme, alors 34 Turbullence psychologie qu’intellectuellement il est très intelligent. Mais, pour lui, ce sera une manière d’effacer son problème : des mains qui tapent. Quelle attitude adopter face aux dessins de ses enfants ? Surtout, aucun jugement, vous l’aurez compris ! Mais montrer son enthousiasme, son plaisir à en recevoir, en les affichant, en les collectionnant… En revanche, ce qui peut être intéressant, c’est d’engager un dialogue avec son enfant en lui demandant d’expliquer ce qu’il a dessiné : qui est tel personnage, quel est cet objet… Pour mieux comprendre, et pour rentrer dans l’histoire qu’il a voulu raconter, mais sans en tirer de conclusions hâtives. D’autant plus que, pour l’enfant, c’est un moyen de communiquer et de capter l’attention de ceux qui lui sont chers. Évitez surtout de « pédopsychologiser » votre enfant… Enfin, ne vous inquiétez pas si le vôtre n’aime pas particulièrement dessiner mais qu’il préfère s’exprimer autrement.ç Couverture : dessin de Marion Armengod, 4 ans. Éd. L’Archipel, 19,95 €.
Pierre, 4 ans Le fait que la maman de Pierre ait sorti le dessin de son porte-carte montre à quel point les dessins des enfants sont de véritables cadeaux que l’on transporte avec soi... Ce « bonhomme » est très évolué, car on note la présence du cou, qui en principe apparaît beaucoup plus tard dans les dessins d’enfants. C’est un personnage dynamique et complet, bien planté sur ses jambes. On remarque la présence du nombril, car Pierre montre ce qu’il sait. Il ne reste plus à la maman de Pierre qu’à ouvrir le porte-carte devant son fils, en lui montrant que tout ce qui le concerne est un bonheur pour elle ! Exercices pratiques par Roseline Davido ç Turbullence psychologie Ethan, 6 ans La maison partage la feuille en deux parties : du côté droit, un personnage (Ethan), de l’autre côté, un prénom, calligraphié, qui dénote qu’un dessin peut aussi être « sérieux » et qu’Ethan est capable de jouer le rôle du grand frère qui sait écrire, pendant que dans la maison, sa maman prend une douche. Sa petite sœur est aussi dans la maison, Ethan doit se sentir un peu isolé, dehors... Les strates de la maison pourraient traduire un conflit, car dans les dessins d’enfants les univers conflictuels sont représentés, très souvent, par des superpositions de lignes colorées. Ethan se sent un peu investi du rôle du grand frère ; il aimerait sans doute mieux se trouver à l’intérieur de la maison, en compagnie de sa maman et de sa petite sœur. Ethan attend avec impatience de dire qu’il aime sa famille et de s’entendre dire qu’il est, lui aussi, aimé… 35



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Bubble mag numéro 23 mar/avr/mai 2012 Page 1Bubble mag numéro 23 mar/avr/mai 2012 Page 2-3Bubble mag numéro 23 mar/avr/mai 2012 Page 4-5Bubble mag numéro 23 mar/avr/mai 2012 Page 6-7Bubble mag numéro 23 mar/avr/mai 2012 Page 8-9Bubble mag numéro 23 mar/avr/mai 2012 Page 10-11Bubble mag numéro 23 mar/avr/mai 2012 Page 12-13Bubble mag numéro 23 mar/avr/mai 2012 Page 14-15Bubble mag numéro 23 mar/avr/mai 2012 Page 16-17Bubble mag numéro 23 mar/avr/mai 2012 Page 18-19Bubble mag numéro 23 mar/avr/mai 2012 Page 20-21Bubble mag numéro 23 mar/avr/mai 2012 Page 22-23Bubble mag numéro 23 mar/avr/mai 2012 Page 24-25Bubble mag numéro 23 mar/avr/mai 2012 Page 26-27Bubble mag numéro 23 mar/avr/mai 2012 Page 28-29Bubble mag numéro 23 mar/avr/mai 2012 Page 30-31Bubble mag numéro 23 mar/avr/mai 2012 Page 32-33Bubble mag numéro 23 mar/avr/mai 2012 Page 34-35Bubble mag numéro 23 mar/avr/mai 2012 Page 36-37Bubble mag numéro 23 mar/avr/mai 2012 Page 38-39Bubble mag numéro 23 mar/avr/mai 2012 Page 40-41Bubble mag numéro 23 mar/avr/mai 2012 Page 42-43Bubble mag numéro 23 mar/avr/mai 2012 Page 44-45Bubble mag numéro 23 mar/avr/mai 2012 Page 46-47Bubble mag numéro 23 mar/avr/mai 2012 Page 48-49Bubble mag numéro 23 mar/avr/mai 2012 Page 50-51Bubble mag numéro 23 mar/avr/mai 2012 Page 52-53Bubble mag numéro 23 mar/avr/mai 2012 Page 54-55Bubble mag numéro 23 mar/avr/mai 2012 Page 56-57Bubble mag numéro 23 mar/avr/mai 2012 Page 58-59Bubble mag numéro 23 mar/avr/mai 2012 Page 60