Bubble mag n°22 nov/déc 2011
Bubble mag n°22 nov/déc 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°22 de nov/déc 2011

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Elbbub

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 6,5 Mo

  • Dans ce numéro : mission Noël.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 44 - 45  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
44 45
Bulle du mois dossier noël Vulli 2 best-sellers, avec « Sophie la girafe » et l’« Arbre magique » En 1945, Joseph Vullierme crée les établissements du même nom, puis se spécialise dans les jouets mécaniques, sous la marque Jouets Mont-Blanc. En 1980, la SA Vullierme raccourcit son nom pour Vulli et rachète la société Delacoste, papa de la célèbre « Sophie la girafe » … d’où cette élégante petite tête qui apparaît derrière le logo Vulli. Depuis 1989, Vulli appartient au groupe vosgien Alain Thirion. CA 2010 : 16,2 millions d’euros. ç Vulli est spécialisée dans la puériculture et le jouet 1 er âge (dont beaucoup ont trait à l’univers de Sophie). ç En 2011, le nombre de girafes fabriquées depuis l’origine a atteint les 50 millions – un beau chiffre pour ses 50 bougies soufflées en mai 2011 ! En caoutchouc naturel, Sophie est fabriquée selon un processus plus proche de l'artisanat que de l'industrie, puisqu'il ne faut pas moins de 14 opérations manuelles pour la réaliser ! ç Autre jouet mythique : l’« Arbre magique », sorti en 1975 et rebaptisé depuis « Arbre des Klorofil ». www.vulli.fr écoiffier une marque redevenue familiale La maison, spécialisée à l’origine dans les articles pour forains, a été fondée en 1945 par Albert Écoiffier, à Oyonnax (Ain). Après être passée dans le giron de Smoby en 1994, la marque est reprise 14 ans plus tard par le fils du fondateur, Jacques Écoiffier, pour redevenir une aventure familiale. Ce dernier travaille aujourd’hui avec ses deux filles et deux de ses neveux. CA 2010 : 9 millions d’euros. ç De la dînette à la maison de poupée, en passant par l’établi et le camion de pompiers, Écoiffier s’est spécialisée dans les jouets en plastique sur le segment des produits bon marché (la majorité des jouets se situent en dessous de 30 €). ç Sa spécialité : les jouets d’imitation pour fille : dînette, cuisine, pâtisserie…, les jouets de plage (seaux, pelles, râteaux…) et les fameuses briques de construction Abrick (rachetées en 1986 à son concurrent de l'époque, Hugonnet). Falquet & Cie le spécialiste des jouets à pédales Fondée en 1947 par Maurice Falquet, et restée dans la même famille depuis, la société Falquet & Cie s’est spécialisée dans la fabrication de jouets d’extérieur, sous la marque Falk. À partir des années 70, le plastique remplace peu à peu le bois et apparaissent alors les tracteurs, motos et quads à pédales. CA 2010 : 9,5 millions d’euros. ç La marque Falk propose plus de 80 références : les plus connues sont les fameux tracteurs, sous différentes versions. La plus originale : l’excavatrice ! www.falquet.fr Dujardin des jeux de société ultra-célèbres 1954 : Edmond Dujardin, alors éditeur de matériel pour autoécoles, a une idée géniale, qui va se révéler mythique : le « 1000 Bornes ». En 2007, la marque Dujardin (auquel le 1000 Bornes a donné son logo) et ses 120 jeux de société passent dans le giron de TF1 Games, qui acquiert, un peu plus tard, un autre jeu tout aussi célèbre : « Le Cochon qui rit », imaginé par l’éditeur Michel. CA 2010 : 27 millions d’euros. ç Le nom du 1000 Bornes viendrait de la Nationale 7, qui fait environ 1000 km de long. Pour la petite histoire, dans la première version, la voiture accidentée s'encastrait dans un arbre, qui était du coup plutôt amoché. Tollé des écologistes de l’époque, qui obtinrent le remplacement de l'arbre par un lampadaire ! ç Le Cochon qui rit a été inventé en 1932 à Lyon par Joseph Michel, qui s’est inspiré d’un jeu pratiqué… dans les bistrots ! www.jeuxdujardin.fr
Djecocréativité et originalité La marque familiale, au petit gecko vert, a été créée en 1954 par la maman de l’actuel dirigeant, Frédéric Michel-Dalès. Responsable de colonies de vacances, elle conçoit à l’époque des petits jouets éducatifs pour ses enfants. L’aventure tombe en 1970 dans un profond sommeil, jusqu’à ce qu’en 1997 son fils Frédéric invente une collection de jouets éducatifs. Depuis, la société n’a eu de cesse d’inventer, d’imaginer, de rêver jouets et jeux empreints de design et d’esthétisme depuis l’atelier coloré, niché au fond d’une cour parisienne. ç Avec ses 3 catalogues, Djecoa élargi avec talent son activité à la décoration de chambres d’enfants en 2006 et aux loisirs créatifs en 2007. ç Frédéric Michel-Dalès se refuse à distribuer dans les grandes sociétés, comme La Grande Récré ou Toys « R » Us, pour privilégier une distribution sélective dans de jolies boutiques spécialisées où sont prodigués conseils et explications. ç Tous les jouets Djecosont traduits en 10 langues : présente dans une cinquantaine de pays, la maison réalise plus de 50% de son chiffre d’affaires à l’exportation. ç Djecotravaille avec de nombreux illustrateurs, comme Tinou le Joly Sénoville, Marc Boutavant ou encore Caroline Faup. Résultat : un graphisme inimitable, de très grande qualité. Pour preuve, Djeco, tout comme Vilac, est présent dans de nombreux musées comme le Louvre, la Tate Modern, le Prado ou encore le MoMA. www.djeco.com. Moulin Roty réputé pour ses poupées en chiffon, « les douillettes »... L’histoire de Moulin Roty commence en 1972, quand une trentaine de copains, désireux « d'allier vie et travail, sérigraphie et artisanat d'art », s'installent dans le petit village de Moulin-Roty. En 1980, dans le même esprit communautaire, la société se transforme en SCOP (les salariésassociés sont au nombre de 35) et étend son activité au mobilier pour enfant. Depuis, Moulin Roty a ouvert des filiales en Angleterre, en Espagne et à Honk Kong et s’implante avec succès en Europe. CA 2010 : NC. ç Depuis la création, en 1975, des « douillettes », poupées souples en chiffon, Moulin Roty est connu pour ses nombreux personnages, qui se retrouvent sur toute une déclinaison d’accessoires (tour de lit, gigoteuses, mobile, jouets…). ç La marque est également célèbre pour ses jouets façon jouets d’antan : chevaux à bascule, landaus en bois, dînettes traditionnelles… ç En 2001, est inaugurée la Boutique Moulin Roty de Nantes, show-room qui présente et teste les nouvelles collections. www.moulinroty.fr Bulle du mois dossier noël Janod des jouets en bois au goût du jour Beaucoup plus récente que Vilac, mais sur le même créneau des jouets en bois, la société Janod a été créée en 1970 par Louis Janod, alors tourneur sur bois dans le Jura. La société fut reprise par le neveu du créateur, M. Salvi, avant de devenir la propriété du PDG actuel, Pascal Bernard. La société est aujourd’hui le n°1 en France des jouets en bois au regard de son CA et du nombre de ses références (près de 500). CA 2010 : 20 millions d’euros. ç La marque est réputée pour le design contemporain de ses produits, aux lignes épurées et moderne. ç Les produits phares : la nouvelle gamme Bidiboo pour les nouveau-nés, présentée dans de très beaux coffrets, les jouets d’éveil très créatifs et les jouets d’imitation (maison de poupée, cuisinière, épicerie, établi bricolo...). ç En 2009, Janod s’est lancée avec succès dans l’édition, avec une belle collection de jeux et puzzles en carton. Les packagings, très design encore une fois, osent des formes originales comme les cubes à poignée ou encore les mallettes rondes. www.janod.com Lansay l’inventeur du mange-disque L’entreprise Lansay a été fondée en 1972 par M. et Mme Azoulai. Cette même année, ils lancent le célèbre mange-disque (nostalgie, nostalgie…). Leurs deux fils, Serge et Stéphane Azoulai, intègrent la société, respectivement en 1981 et 1992. Portés par la passion de leurs parents, ils en prennent la direction en 2006, en tant que président et vice-président. CA 2010 : env. 45 millions d’euros. ç Aujourd’hui, la société est très présente sur le marché des figurines et sur celui des licences, avec Oui-Oui, Babar, Hello Kitty… ç En 2010, Lansay lance les kits de construction Fabrikid et leurs outils « comme papa » (marteau, scie et clous), avec lesquels les enfants fabriquent avions, bateaux, cabanes à oiseaux… à partir d’un matériau de construction exclusif, au design proche du bois. Élus cette même année Grand Prix du jouet dans la catégorie « activités manuelles » et Meilleur jeu au salon Kidexpo, ils sont l’un de leurs derniers gros succès. www.lansay.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :