Bubble mag n°22 nov/déc 2011
Bubble mag n°22 nov/déc 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°22 de nov/déc 2011

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Elbbub

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 6,5 Mo

  • Dans ce numéro : mission Noël.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 42 - 43  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
42 43
Bulle du mois dossier noël par Anne-Laure Troublé Qui se cache derrière le Père Noël ? ç Petit tour d’horizon des plus grandes marques françaises, ou de tradition française, de jouets. Pour mieux « décrypter » ce que l’on dépose dans la besace du Père Noël… Petitcollin des origines qui remontent au XIX e siècle ! À l’origine de la marque, un atelier artisanal d’articles de coiffure créé par Nicolas Petitcollin dans la Meuse et datant de… 1860 ! Ce dernier fonde en 1896 la SA Petitcollin, puis se lance, dès 1924, dans la conception des célèbres baigneurs. Malheureusement, la société ne résiste pas à la concurrence. Sauvée 2 fois par ses propres salariés, Jouets Petitcollin est rachetée en 1995 par Vilac. La marque reste française. CA 2010 : 1 million d’euros. ç Grace à la matière en Celluloïd – lavable et incassable (contrairement aux poupées de porcelaine, de cire ou de bois) – de ses baigneurs, Petitcollin a largement favorisé la démocratisation de la poupée. ç Le véritable baigneur « Petit Colin », toujours fabriqué à l’heure actuelle, détient le record de longévité sur le marché des jouets ! ç En 2007, Petitcollin reçoit le label « Entreprise du Patrimoine Vivant ». La marque rejoint ainsi les quelques centaines d'entreprises déjà distinguées, comme Baccarat, Chaumet, Dior, Daum, Givenchy, Guerlain... ç En 2009, Petitcollin lance le bébé « bio » Ecolo Doll, conçu à partir de matériaux naturels et présenté dans un emballage minimisé. www.petitcollin.com Aux USA, de nombreux programmes de fidélité permettent aux parents d’épargner pour financer les études de leurs enfants. S’inspirant de cet esprit, Alexandre Martin-Rosset et Jean-Yves Bernard ont créé Capital Koala. Le principe : vous ouvrez un livret d’épargne auprès de l’une de leurs banques partenaires et, grâce à vos achats sur le Web, vous épargnez en moyenne 7 à 8% du montant de vos achats, qui vous sont remboursés directement sur votre livret bancaire (les pourcentages varient dans l’année). De grandes enseignes Meccano un mastodonte « made in France » Tout a commencé à la fin du xix e siècle, en 1898 précisément, à Liverpool, lorsqu’un passionné de bricolage, Franck Hornby, invente un système de construction à base de vis et d’écrous pour ses enfants. Il lance sa marque sous le nom Mechanics Made Easy (« la mécanique rendue facile ») et dépose son brevet (le nom Meccano, de l’expression « Make and Know », apparaît en 1907). En 1912, Meccano SA ouvre en France, sous la présidence du fils du fondateur. En 1913, est créé Meccano SA aux USA sous la marque Erector. Aujourd’hui, le groupe Meccano est détenu à 50/50 par le Français Alain Ingberg et le fonds 21 Capital Partners (AlessandroBenetton), et l’usine de Calais – où une partie de la production a été relocalisée récemment – est à l’origine de 50% des modèles Meccano fabriqués dans le monde ! CA 2010 : 40 millions d’euros. ç Dans les années 70, Meccano élargit sa gamme aux 4 ans et plus avec des kits en plastique et, en 2006, grâce à des pièces très simples à manipuler, la marque lance la collection « Kids Play » pour les minus dès 2 ans ! ç En 2007, la société gagne le Grand Prix du Jouet avec Spykee, le premier robot à construire, contrôlable depuis un ordinateur. www.meccano.fr Epargner pour vos enfants en achetant en ligne comme Fnac, Oxybul éveil & jeux, Vertbaudet, La Redoute, Natalys ou encore Petit Bateau sont adhérents, mais également Natiloo, Smallable, Brindilles, Cabane Chic, Le Petit Wood… Bientôt, les achats en magasin seront possibles, via une carte bancaire Capital Koala. Après un interrogatoire en règle, il ne semble pas y avoir de loup… À l’approche des achats de Noël, ce serait dommage de s’en priver ! www.capitalkoala.com
Vilac la marque centenaire de jouets en bois 1911 : Narcisse Villet crée son atelier de tournerie et, comme beaucoup d’artisans du Jura, se spécialise dans les jouets en bois et plus particulièrement dans les voitures de collection et les animaux à rouler (d’où le talent inimitable de Vilac pour les 4-roues). En 1979, l’atelier devient une SA sous le nom de Vilac (contraction des mots « Villet « et « laque », laque qui colore les jouets), avant d’être reprise par Hervé Halgand, en 1985. CA 2010 : 10 millions d’euros. ç Vilac a su évoluer avec son temps en concevant des produits souvent design et largement récompensés : en 1992, la société se voit décerner le Grand Prix du Design des industries du bois, et en 2009 « Léon le Chaton » est choisi comme mascotte du Pavillon français à l'Exposition universelle de Shangai 2010. ç La marque est également très portée sur les jouets d'artistes. Elle a à son actif de nombreuses collaborations avec de grands noms comme Keith Haring - qui fut un ami d'Hervé Halgand - Calder, Yoshitomo Nara, Corinne Marchetti, et, plus dernièrement Nathalie Lété. Une tendance qui n’est pas passée inaperçue par les plus grands musées - le MoMa de San Francisco et de Los Angeles, la fondation Miró à Barcelone, le Guggenheim à Bilbao, le Centre Pompidou, la Fondation Maeght... -, qui proposent les jouets à leur public. ç Véritable patrimoine de l’industrie française, la société obtient en 2007 le label « Entreprise du Patrimoine Vivant » et en 2010 la marque investit le Musée des Arts décoratifs de Paris, avec l’exposition « Vilac, 100 ans de jouets en bois ». www.vilac.com JeuJura les chalets en bois à construire L'histoire de JeuJura est avant tout une histoire familiale, débutée la même année que Vilac, en 1911, et qui s'est développée sur 4 générations. L’emblème de la marque : les célèbres chalets en bois à construire. Une technique brevetée, inventée en 1941, qui a fait la réputation de la maison. En 2006, tout en restant française, la société passe dans les mains du groupe France Cartes, grand spécialiste des cartes à jouer. CA 2010 : 5 millions d’euros. ç Aujourd’hui, la marque propose toujours une dizaine de chalets à monter, dès l’âge de 5 ans, dont le célèbre Chalet Suisse, et le dernier modèle : le Chalet Écologique, avec son éolienne alimentée par un panneau solaire ! ç Autres cordes à son arc : les jeux de société (en bois, bien évidemment), les tableaux (en ardoise, magnétiques, à feutre) et les planchettes Tecap en bois brut (sans aucun traitement), qui ressemblent fortement aux Kapla. Leur principale différence : elles sont 100% fabriquées in France. www.jouets-jeujura.com Bulle du mois dossier noël Bioviva le spécialiste des jeux de société écolos Dernier-né parmi les marques françaises (1996), Bioviva est un éditeur de jeux de société basé à Montpellier. Sa spécialité : les jeux éducatifs sur la nature et l’environnement. CA 2010 : env. 1 million d’euros. ç Bioviva donne la priorité aux jeux éco-conçus en privilégiant les matières premières renouvelables et/ou recyclées (encre à base végétale, carton et papier recyclés, bois issu de forêts gérées durablement). ç La société a initié auprès de l’ADEME et de l’AFNOR un groupe de travail sur la création d’un éco-label NF Environnement Jeux/Jouets. Aucun label de cette sorte n’existe en effet à ce jour. ç Au catalogue, de nombreuses licences, comme Ushuaïa, C’est pas sorcier, Drôles de Petites Bêtes… www.bioviva.com Joustra nostalgie des jouets mécaniques... Contraction de JOUet et de STRAsbourg, Joustra a été fondée en 1934 par les frères Kosmann, alsaciens. Mythique, la marque devient vite connue pour ses automates en tôle : au milieu des années 60, Joustra était le 1 er fabricant de jouets mécaniques en Europe ! En 1969, la société est rachetée par la Compagnie Financière Edmond de Rothschild, puis, 20 ans plus tard, par le groupe Alain Thirion, avant de finir, en 1999, dans la besace du fabricant français de modèles réduits, Heller. CA 2010 : 3,3 millions d’euros. ç Jouets à clef, mais aussi à friction ou à piles, Joustra a produit des automates et de nombreuses miniatures (camions, bus, avions, bateaux, voitures...) qui ont enchanté des générations d'enfants. ç Au cours des années 60, les jouets en tôle sont remplacés par des modèles en plastique, et ces jouets mythiques, désormais introuvables sur le marché du neuf, sont devenus l’obsession de nombreux collectionneurs nostalgiques de leur enfance… ç Virage à 160° : Joustra est aujourd’hui connu des enfants pour ses produits d'éveil scientifique et artistique (série des « Chimie 2000 » et des « E-Lab »), de dessin assisté (dont le célèbre « Télécran »), et moulage (bougies, plâtre, poterie). www.joustra.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :