Bubble mag n°17 sep/oct 2010
Bubble mag n°17 sep/oct 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°17 de sep/oct 2010

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Elbbub

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 60

  • Taille du fichier PDF : 7,6 Mo

  • Dans ce numéro : zoom sur les nouveaux créateurs.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 56 - 57  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
56 57
Aurélie, quant à elle, se souvient d’un jour en particulier : « Je recevais parfois des petites tapes sur la main, quand je dépassais les limites. C’était très désagréable. Quant aux fessées, c’est arrivé deux fois. Je me souviens surtout de la première. Mon père m’a donné une fessée, avec l’aval de ma mère, devant une copine. La honte absolue. » Elsa se rappelle elle aussi très bien de cette fois où le ton est monté jusqu’à la fessée : « À la maison, c’était plutôt laxiste… Alors quand un jour, après un gros caprice, mon grand-père m’a donné une fessée, j’ai été surprise et choquée ! Je m’en souviens encore, tellement j’avais eu peur… » Si tous ceux qui ont reçu une fessée de temps en temps n’ont pas l’air sérieusement traumatisés, tous s’en souviennent néanmoins avec précision. Une chose est donc certaine : elle marque durablement les esprits. La fessée : efficace ? Ceux qui s’y opposent fermement ajoutent à ce constat qu’une telle punition est toujours inutile. Une étude a en effet montré aux États-Unis que la suppression des châtiments corporels à l’école n’avait en aucun cas fait augmenter les cas de mauvaise conduite. Ils considèrent également qu’une fessée peut également être parfois vraiment nocive. Physiquement, tout d’abord. Un coup mal placé ou une gifle sur l’oreille peuvent effectivement avoir des conséquences graves pour un enfant. Psychiquement, ensuite, car y avoir régulièrement recours délivre naturellement un message de violence. Les enfants risquent de ne pas comprendre pourquoi leurs parents ont le droit de les taper quand ils sont énervés alors qu’eux sont punis quand ils agissent de la sorte dans la cour de récréation.ç Où demander aide et conseils ? Il existe des lieux et des lignes d’écoute, animés par des professionnels, qui sont là pour vous aider à trouver votre place de parent et à mieux affirmer votre autorité. À Paris Le Café de l’École des Parents est un lieu de discussion, où toutes les questions peuvent être abordées librement. Café de l’École des Parents : 162, bd Voltaire, 75011 Paris. Tél. : 01 43 67 54 00 ; www.cafe-des-parents.com. Dans toute la France Inter Service Parents : 01 44 93 44 93. Écoute Parents : 01 44 93 44 86. 56 Turbullences psychologie Solutions alternatives Tout le monde (ou presque) est donc d’accord pour admettre que donner une fessée n’est jamais une solution. Mais, dans la pratique, comment modifier les relations d’autorité ? En amont• Veillez à ce que vos enfants aient un rythme régulier et dorment suffisamment.• Fixez-leur des limites au préalable et soyez convaincus que les règles que vous établissez sont vitales pour eux, mais ne soyez pas trop exigeants sur les choses sans importance.• Encouragez-les quand ils sont sages, et dites-le-leur lorsque vous êtes fiers d’eux.• Soyez d’accord entre vous, pour qu’ils ne puissent pas jouer avec vos désaccords éventuels.• Si vous vous sentez tendus, expliquez-leur que vous avez besoin de calme. Quand la confrontation est inévitable• Quand ils font une grosse colère difficilement maîtrisable, détournez leur attention en parlant de tout autre chose.• Si cela ne suffit pas, demandez-leur d’aller dans leur chambre, et de ne revenir qu’une fois calmés.• Trouvez des punitions appropriées à la situation. Par exemple, s’ils n’ont pas fait leurs devoirs avant, ils n’iront pas jouer chez leur meilleur ami.• Et si malgré tout arrive un jour où ils reçoivent une fessée presque malgré vous, ne culpabilisez pas, mais expliquez-leur qu’ils ont été trop loin et que vous vous êtes laissés déborder. Pour en savoir plus L’autorité expliquée aux parents Le livre de Claude Halmos, qui donne de véritables clés sur l’autorité parentale. Éd. du Nil, 18 €. La Fessée, pour ou contre ? Le livre de Stephan Valentin, qui résume parfaitement la situation et nous donne de judicieux conseils. Éd. Jouvence, 4,90 €. Le site www.naturalchild.org/alicemiller/eduquer_sans_frapper.html retrace l’histoire de la fessée depuis l’Antiquité et propose de nombreuses alternatives en matière d’autorité.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :