Bubble mag n°10 fév/mar 2009
Bubble mag n°10 fév/mar 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°10 de fév/mar 2009

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Elbbub

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 4,4 Mo

  • Dans ce numéro : l'anglais et les kids

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 50 - 51  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
50 51
O Globulle SANTÉ Infos santé 38 Vigie Statistiques Dos de l’enfant : à surveiller tout au long de la croissance… Maladie grave, la scoliose est une déformation de la colonne vertébrale, qui peut apparaître à tout âge jusqu’à l’adolescence. Plus fréquente chez les filles (80%) que chez les garçons (20%), elle touche 2 à 3% des adolescents. La Société française de chirurgie orthopédique et traumatologique (SOFCOT) rappelle qu’une scoliose se développe chez les enfants en pleine santé, sans cause décelable, et ajoute que, si son origine est probablement multifactorielle, l’alimentation, la pratique de sports ou le port d’un cartable trop lourd ne sont en aucun cas responsables de sa survenue. Le début de la puberté représente la période la plus critique dans l’évolution d’une scoliose : c’est en effet à ce moment-là que la colonne vertébrale grandit le plus. Une fois la croissance terminée, le risque de développement est faible, voire nul chez les patients adultes. Il appartient avant tout aux parents de surveiller le dos de leurs enfants. Un geste simple permet de repérer une scoliose : il suffit de faire pencher l’enfant vers l'avant pour voir apparaître « une bosse » sur le relief de sa colonne vertébrale. Progression du taux d’allaitement Comme l’a révélé le baromètre 2008 de l’Institut des mamans, aujourd’hui, 74% des femmes allaitent en France, alors qu’elles n’étaient que 53% en 1998 ! Selon l’enquête, la première motivation est le renforcement des défenses immunitaires du nourrisson. Sept mères sur 10 jugent que l’aide qu’elles ont reçue à la maternité est utile, mais 20% déplorent tout de même des techniques et des conseils contradictoires. Pour 43% des mères ayant allaité leur bébé, les débuts de l’allaitement se sont avérés difficiles, et même très difficiles pour 13% d’entre elles. La conséquence en est que la moitié des mères allaitantes ont sevré leur enfant avant ses 3 mois, alors que 85% d’entre elles souhaitaient allaiter plus longtemps. Rappelons que 7% des naissances concernent des enfants prématurés qui ont un grand besoin de dons de lait. Le fonctionnement des lactariums est très réglementé, vous pouvez donc les contacter sans crainte si vous souhaitez faire un don. r http://www.sfpediatrie.com/fr/groupes-de-specialites/sfn/association-des-lactarium-de-france-adlf/coordonnees-des-19- lactariums.html par Valériane Cariou Initiative Depuis le début de l’année scolaire 2009-2010, les pays de l’Union européenne ont mis en place une distribution hebdomadaire de fruits et légumes frais à l’école. Le but : promouvoir une alimentation plus saine et combattre l’obésité infantile. En effet, 1 enfant sur 5 souffre d’obésité ou de surpoids en France, et cet écart est encore plus grand dans les quartiers défavorisés. Cette initiative est donc très intéressante, mais il reste qu’une distribution quotidienne serait évidemment préférable... www.marieparuit.com L’Union européenne distribue des fruits et légumes… ! Régression du saturnisme L’Institut de veille sanitaire (IVS) vient de publier, dans son dernier bulletin épidémiologique, une analyse sur le dépistage et le nombre de cas de saturnisme en France, chez les enfants, ces dix dernières années. D’après cette analyse, la proportion de cas de saturnisme chez les enfants serait en diminution : elle serait passée de 24% en 1995 à 4,7% en 2005 – probablement grâce à l’extension progressive du dépistage. Mais la découverte d’environ 500 cas de saturnisme par an indique qu’il existe toujours, en France, des situations de surexposition pour l’enfant (principalement par ingestion de plombsous forme d’écailles de peintures à base de céruse (blanc de Saturne) – céruse interdite en 1948 et présente dans l’habitat ancien. Le saturnisme est une intoxication au plomb, qui correspond à un taux de plombémie, chez l’individu, supérieur ou égal à 100 µg/l. Cette maladie induit des troubles qui, selon leur gravité et le moment de l’intoxication, seront réversibles (anémie, troubles digestifs…) ou irréversibles (atteinte du système nerveux, encéphalopathie…).
Késako ? La chiropratique par Caroline Roussel, chiropraticien La chiropratique, agréee par l’OMS, représente la deuxième profession de santé en Amérique du Nord. Désormais reconnue en France, cette thérapie manuelle contribue à soulager votre enfant, dès sa naissance, en restaurant son bien-être. Les motifs de consultation pédiatrique les plus fréquents sont les coliques, les reflux, les torticolis, les otites, l’asthme, les problèmes de sommeil, les pleurs inconsolables, les difficultés de succion, l’énurésie, ainsi que les déséquilibres musculaires responsables des scolioses. Le chiropraticien, formé en 6 ans, établit d’abord un diagnostic de l’état musculo-squelettique de l’enfant, souvent à l’aide de radiographies de la Conseils pratiques Comment écarter le danger de déshydratation en cas de diarrhée chez le jeune enfant ? L’INPES (Institut national de prévention et d’éducation à la santé) vient de publier une nouvelle brochure, pratique et concrète, intitulée Diarrhée du jeune enfant, évitez la déshydratation. La diarrhée (selles liquides et fréquentes) entraîne souvent une déshydratation, qu’il est possible d’éviter en adoptant trois réflexes simples : 1. Proposez à votre enfant de boire une solution de réhydratation orale (SRO). Cette solution est disponible en pharmacie, sans ordonnance. Faites-la-lui boire, au début, plusieurs fois par heure ou à petites gorgées bien fraîches s’il vomit. 2. Proposez régulièrement à votre enfant de manger. 3. Surveillez votre enfant jusqu’à la fin de la diarrhée. S’il n’est pas comme d’habitude, s’il continue d’avoir de la température ou si les symptômes persistent, contactez votre médecin. Et, surtout, lavez-vous soigneusement les mains avant et après vous être occupée de votre enfant ! r La brochure est téléchargeable gratuitement sur le site de l’INPES : http://www.inpes.sante.fr/CFESBases/catalogue/pdf/1119.pdf. www.marieparuit.com Livres « Pas de vaccin… pour Olaf ! » Olaf est un petit pingouin terrorisé à l’idée de se faire vacciner (cela vous rappelle quelqu’un ?). Malheureusement, il a beau s’emmitoufler, ses tentatives pour échapper à la piqûre du docteur vont échouer… Avec ce livre au graphisme très réussi, Hachette inaugure sa nouvelle collection « 1, 2, 3 Soleil ». L’idée est de proposer aux 3-6 ans des histoires porteuses de message, pour les accompagner dans leur apprentissage de la vie. rDe Bruno Gibert, illustrations de Julie Mercier, éd. Hachette, 7,90 € (à partir de 3 ans). « Les Brosses à dents » Ou comment parler d’hygiène à vos marmots avec humour ! Page après page, l’imagination de Francesco Pittau et Bernardette Gervais s’emballe. Rigolotes, étourdies, abracadabrantes, burlesques, inattendues, ces brosses à dents vont en faire glousser plus d’un… ! r De Pittau et Gervais, éd. Gallimard Jeunesse, 16,50 € (à partir de 4 ans). o colonne vertébrale et du bassin. Puis, lors du traitement, il rétablit la mobilité des articulations – notamment du crâne et de la colonne vertébrale, qu’il ajuste avec des contacts très précis et doux. Enfin, en prévention, le chiropraticien délivre également des conseils posturaux (position de sommeil adaptée et exercices pour soulager l’enfant). rAnnuaire des chiropraticiens sur : www.chiropratique.org. 39



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :