Bodybuilding Rules n°24 mai 2015
Bodybuilding Rules n°24 mai 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°24 de mai 2015

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lng Informatique

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 110

  • Taille du fichier PDF : 47,3 Mo

  • Dans ce numéro : les méthodes plyométriques.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
BODYBUILDING-RULES.COM MAGAZINE EDITION 05-2015 LE ler MAGAZINE DE BODYBUILDING - FITNESS 100% DIGITAL 100% GRATUIT Michaël : T'entraînais-tu sur la courbature ou attendais-tu qu'elle disparaisse ? Tom : J'attendais qu'elle disparaisse. Je faisais de la thalassothérapie ou de la récupération active comme des entraînements très légers, où j'étais très très loin de mon potentiel maximum. Je me concentrais sur des poids extrêmement légers. J'utilisais aussi les étirements. Michaël : Tu visualisais tous tes entraînements à l'avance. Le faisais-tu la nuit avant l'entraînement ou au matin de cet entraînement ? Tom : Je le faisais la veille au soir. Mais la plupart du temps, je visualisais mes entraînements des semaines et des semaines avant que ceux-ci se produisent effectivement. Je réfléchissais à l'entraînement que je voulais créer, j'en faisais des rêves la nuit. Je me réveillais le matin en ayant l'impression que je m'étais entraîné. Une fois à la salle je savais ce qu'il fallait faire parce que j'avais déjà été mis en situation grâce à mon rêve. Michaël : Que faisais-tu lorsque tu sentais que l'entraînement tournait mal ? Tom : Il y a quelques fois où je sentais que l'entraînement n'était pas productif. Je quittais la salle comme ça. D'autres fois j'appelais mon partenaire et je lui disais'Tony je ne le sens pas aujourd'hui". Et je prenais un jour de repos. "Donnons-nous rendez-vous plutôt demain". D'autres fois, malgré tout, j'allais à la salle et j'arrivais à bien m'entraîner. Là encore il n'avait aucune règle. Cependant je ne forçais jamais mon orps a aire une chose qu'il ne pouvait pas tolérer. `écoutais mes muscles, j'écoutais ma tête et je m'assurais que tous deux avaient pris le repos nécessaire avant de me lancer dans unntraînement intense. e m assurais toujours etre rais etrspos avant de me lancer dans l'entraînement. Je pense que c'est ce facteur qui m'a permis de survivre à tous ces entraînements super-intenses. Tout le succès que j'ai eu a dépendu de cette capacité à savoir me reposer au moment critique. Michaël : Que faisais tu pour accélérer la récupération ? Tom : J'allais à mon bureau et je me lançais à fond dans le travailJ appelais des amis parisiens au téléphone (rires). J'essayais de faire toutes les choses possibles à condition qu'elles ne soient pas physiques. Je me concentrais et prêtais toute mon attention à des choses non physiques. BODYBUILDING-RULES.COM
BODYBUILDING-RULES.COM MAGAZINE EDTi0N05-2015 LE 1er MAGAZINE DE BODYBUILDING - FITNESS 100% DIGITAL 100% GRATUIT Michaël : De 1980 à 1982 tu as gagné énormément de masse. Qu'aurait été Tom Platz sans les stéroïdes ? Tom : Il est indéniable que les stéroïdes placent le muscle dans un environnement plus favorable à la croissance. Cependant les stéroïdes ne créent pas les champions. C'est en croyant en vous- même que vous deviendrez un champion. Michaël : Jusqu'où aurais-tu pu aller sans utiliser les stéroïdes ? Tom : A ce moment-là le principal objectif était de vraiment croire en moi. J'ai commencé à faire confiance à ma voix intérieure, et plus je me faisais confiance, et plus je faisais confiance à Dieu, plus je progressais, et plus je réussissais en tant que culturiste. Plus j'écoutais cette voix intérieure en ce qui concernait mes alternances de périodes d'entraînement et de repos, plus ma progression a été rapide. Je ne pense pas que des stéroïdes puissent vous donner cela. Les stéroïdes peuvent être un point d'appui, mais ce n'est pas eux qui vous propulseront au sommet. Je connais beaucoup de gens qui prennent des stéroïdes, et qui ne ressemblent à rien du tout. Les stéroïdes sont au culturiste ce que la caféine et l'aspirine sont aux hommes d'affaires. 45) » ai Dirais-tu que la caféine et l'aspirine fabriquent un 215 O YoulED ti bon chef d'entreprise ? Dirais-tu que les stéroïdes font un grand champion culturiste ? Dans les deux cas, la réponse est non. J'attribue une action minimale aux stéroïdes en ce qui concerne ma carrière. J'accorde une grosse part de mon succès à la confiance que l'on peut développer en soimême et à la connexion que l'on peut développer avec sa voix intérieure. Si vous croyez fermement que vous pouvez y arriver, vous y arriverez. Ça c'est en fait la connexion spirituelle dont nous avons parlé précédemment. Cette connexion, cette croyance, c'est cela qui permettra de sentir l'énergie. Les autres finiront par ressentir cette énergie, et c'est là que vous connaîtrez le 4') Non D YauQ succès. BODYBUILDING-RU S.COM



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 1Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 2-3Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 4-5Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 6-7Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 8-9Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 10-11Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 12-13Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 14-15Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 16-17Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 18-19Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 20-21Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 22-23Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 24-25Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 26-27Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 28-29Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 30-31Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 32-33Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 34-35Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 36-37Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 38-39Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 40-41Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 42-43Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 44-45Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 46-47Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 48-49Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 50-51Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 52-53Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 54-55Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 56-57Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 58-59Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 60-61Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 62-63Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 64-65Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 66-67Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 68-69Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 70-71Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 72-73Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 74-75Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 76-77Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 78-79Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 80-81Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 82-83Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 84-85Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 86-87Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 88-89Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 90-91Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 92-93Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 94-95Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 96-97Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 98-99Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 100-101Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 102-103Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 104-105Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 106-107Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 108-109Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 110