Bodybuilding Rules n°24 mai 2015
Bodybuilding Rules n°24 mai 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°24 de mai 2015

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lng Informatique

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 110

  • Taille du fichier PDF : 47,3 Mo

  • Dans ce numéro : les méthodes plyométriques.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
BODYBUILDING-RULES.COM MAGAZINE EDITION 05-2015 LE ler MAGAZINE DE BODYBUILDING - FITNESS 100% DIGITAL 100% GRATUIT The plyometric pressup On parle de contre bas si l'action démarre de la position agenouillée buste droit Attention Le niveau de charge = le poids du sujet x par la hauteur de la chute On peut bien évidemment varier les types d'exercices dans une même séance. LA PLYOMÉTRIE est à utiliser en tenant compte de l'aspect sécuritaire, c'est à dire, l'utilisation de charges ou pas, mais en combinant toujours avantageusement : L'explosivité (facteur incontournable pour l'amélioration de la performance) La coordination gestuelle, dans une position mécaniquement idéale (préservation de l'intégrité physique du pratiquant). But de la plyométrie Améliorer un geste technique dans son expression dynamique en essayant de le reproduire ou de s'en approcher. Il faut pour que les résultats soient optimum, sensibiliser le pratiquant sur le fait de rechercher durant l'exécution de l'exercice la plus grande vitesse possible en terme de réactivité à partir de l'impact au sol. cT c) La plyométrie lourde (avec charge) : Attention : car elle peut être la cause de bondissements entre des obstacles dépassant 40cm et en modifiant éventuellement les angles de flexion lors des réceptions. LES DIFFÉRENTES MÉTHODES ET LEURS APPLICATIONS a) La plyométrie basse : 8 à 10 séries x 10 bonds, dans une séance. Récupération de l'ordre de 3'entre les séries. b) La plyométrie haute : 6 à 8 séries x 6 à 8 bonds avec variantes. Récupération de l'ordre de 5'entre les séries. c) Le travail Bulgare : Exemple 1 : plyométrie haute et plyométrie basse enchaînées, 4 à 8 séries x 6 à 10 bonds. Récupération de l'ordre de 5'à 7'. Exemple 2 : plyométrie lourde, squat à 50% x 6 répétitions+ plyométrie concentrique haute, saut sur un plinth de 80cm de haut + travail dynamique concentrique avec charge, 70% x 6 répétitions. Le choix du squat suppose une approche réfléchie en ce qui concerne la charge â utiliser, afin que le travail proposé soit moins traumatisant et puisse garder son explosivité. Pour cet exercice, les membres inférieurs doivent déplacer la charge additionnelle (barre) mais aussi la masse que représente le buste de l'athlète. C'est le somme des deux qui doit représenter environ 50% de la force maximale volontaire, la charge additionnelle seule doit donc être inférieure. Exemple : 1 RM : 100kg Poids de corps de l'athlète : 80kg Poids du buste : environ 60% du poids de corps = 48kg 1RM + poids du buste : 100kg + 48kg = 148kg Charge additionnelle de travail en plyométrie : 148kg : 2 = 74kg — 48kg = 26kg BODYBUILDING-RULES.COM
BODYBUILDING-RULES.COM MAGAZINE EDITION05-2015 LE lier MAGAZINE DE BODYBUILDING - FITNESS 100% DIGITAL 100% GRATUIT Durée des cycles : de 3 â 4 semaines en fonction des pratiquants, de leurs besoins et de la méthode utilisée. LES EFFETS ATTENDUS Sur un travail de plyométrie basse, les effets sont immédiats ; Sur un travail de plyométrie haute, on peut compter un temps d'adaptation plus ou moins long en fonction des pratiquants ; Sur un travail Bulgare le temps d'adaptation et les effets attendus peuvent être plus longs et toujours difficiles à cibler car fonction de l'aptitude du pratiquant. Si l'entraînement combine de multiples méthodes des effets retard (surcompensation) plus important sont à envisager, liés à la fatigue accumulée qu'il est difficile de chiffrer. L'entraînement de la force explosive nécessite une certaine rigueur qui se caractérise par des précautions et des consignes : Un échauffement bien conduit de l'appareil locomoteur qui visera à réduire le risque d'accidents ostéo-articulaires ; Des étirements musculaires de préparation à la séance (de courte durée, réflexe myotatique) qui permettront de réduire le risque d'accidents musculo-tendineux Une bonne technique gestuelle, indispensable pour garder toute l'efficacité motrice en évitant les risques traumatiques ; Des mesures particulières concernant e matériel utilisé : vérification de son état. BLACK PROTEIN Dosage optimisé 86 g de Protéines pour 100 g 19,6 g de BCAA pour 100 g Krealkalyn - 5 Vitamines - 5 Minéraux 12 Parfums JiV/... BLACK PROTEIN ProlesSitna1 SyDrt nulrrlion WWW.BLACKPROTEIN.COM f dei s) WHEY ARKEflS, v, th *.aa. E ?, 07 S 1 ! {arnlns 5 Mlnorols I[r0ak vor+. Rejoignez-nous sur Facebook sa6ewi afrag



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 1Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 2-3Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 4-5Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 6-7Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 8-9Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 10-11Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 12-13Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 14-15Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 16-17Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 18-19Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 20-21Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 22-23Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 24-25Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 26-27Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 28-29Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 30-31Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 32-33Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 34-35Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 36-37Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 38-39Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 40-41Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 42-43Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 44-45Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 46-47Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 48-49Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 50-51Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 52-53Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 54-55Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 56-57Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 58-59Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 60-61Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 62-63Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 64-65Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 66-67Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 68-69Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 70-71Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 72-73Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 74-75Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 76-77Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 78-79Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 80-81Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 82-83Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 84-85Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 86-87Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 88-89Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 90-91Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 92-93Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 94-95Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 96-97Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 98-99Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 100-101Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 102-103Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 104-105Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 106-107Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 108-109Bodybuilding Rules numéro 24 mai 2015 Page 110