BIZweek n°375 30 déc 2021
BIZweek n°375 30 déc 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°375 de 30 déc 2021

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Capital Publications Ltd

  • Format : (260 x 370) mm

  • Nombre de pages : 8

  • Taille du fichier PDF : 3 Mo

  • Dans ce numéro : rapport sur les lanceurs d'alerte 2021.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
JEUDI 30 DÉCEMBRE 2021 BIZWEEK ÉDITION 375 Impact of COVID-19-Related Global Trade Disruptions on African Fond Systems POST SCRIPTUM REGIONAL STRATEGIC ANALYSIS AND KNOWLEDGE SUPPORT SYSTEM AND AFRICAN UNION COMMISSION Building Resilient African Food Systems After COVID-19 – Lessons 2021 While Africa fared better than predicted in terms of health impacts, COVID-19 has severely affected the continent’s agri-food systems and jeopardized 20 years of economic recovery. reversing years of progressin improving the livelihoods of millions of people Amid the triple threat of COVID-19, climate change, and fragile food systems, the Regional Strategic Analysis and Knowledge Support System (ReSAKSS) at AKADEMIYA2063, in partnership with the African Union Commission (AUC), convened the 2021 ReSAKSS Annual Conference from November 15-17, 2021. The discussions focused on the impacts of the COVID-19 pandemic on African food systems and policy options to ensure recovery and strengthen resilience to future shocks. The event unveiled the 2021 Annual Trends and Outlook Report (ATOR), which provides evidence-based recommendations to guide dialogue and action towards more robust, inclusive, and resilient African food systems. A Multisectoral Approach for Sustainable Impact « COVID-19 is just an example of the kinds of shocks to come. They may be more intense or frequent in the future, but we know that African economies, our communities, and ecosystems will be tested, » said Dr. Ousmane Badiane, AKADEMIYA2063 Executive Chairperson. « The 2021 ReSAKSS Annual Trends and Outlook Report looks at the ramifications of the COVID-19 crisis, the variety of responses, and commitments made for readinessin addressing future shocks across various sectors. We must use the resources contained in the report to guide our efforts to build back better, enhance our preparedness to confront future crises and accelerate the progress of the last 20 years, » he said. Spanning 13 chapters, the 2021 Annual Trends and Outlook Report (ATOR) addresses food security and agricultural trade ; staple food prices ; impacts of global trade disruptions on African food systems ; assessing community vulnerability ; economic policy responses ; social protection programs ; rethinking the role of social protection in African food systems ; remote sensing and machine learning for food crop production data ; measuring progress toward the Malabo Declaration resilience goals ; measurement of resilience capacities ; community dietary patterns ; consumer– food security nexus framework analysis for resilient agri-food value chains ; and tracking key CAADP indicators and implementation processes. « The COVID-19 pandemic exposed the fragility of the African and global food systems, » said Commissioner Josefa Sacko, AU Commissioner, Department of Agriculture, Rural Development, Blue Economy and Sustainable Development (AUC-DARBE). « The pandemic clearly demonstrated multisectoral convergence, particularly agriculture, food security, public health, safety, and employment. But it is not all doom and gloom. The pandemic has provided us with an opportunity for self-reflection to rethink our development path, » she said. Countries with Diversified Export Baskets are less Vulnerable to Global Trade Shocks Key findings from the 2021 ATOR suggest that COVID-19 containment measures affected agricultural and food trade in Africa. The study reveals considerable declines in exports and imports at theonset of the pandemic, with lockdown measures, widespread movement restrictions and business closures causing disruptions in value chains and trade. While Africa’s global trade in staples was more moderately affected, trade in beverages, fishery products, and nonfood commodities such as cotton and cut flowers saw a significant decline. Furthermore, COVID-19 has revealed the structural vulnerabilities of food import-dependent countries, notably due to price dynamics. Research demonstrates that many markets in Western Africa experienced noticeable price increases due to the impact of lockdown restrictions on supply, even though prices were lower than expected in Southern and Eastern African markets. Complexity is further underscored from the observation that price responses to COVID-19 were highly location-specific and driven by a variety of factors, notably markets’roles in domestic and cross-border trade. Simulation analysis focusing on 23 African countries (Cabo Verde, Cameroon, Central African Republic, Chad, Congo, Côte d’Ivoire, Democratic Republic of the Congo, Egypt, Ethiopia, Gabon, Ghana, Guinea, Kenya, Lesotho, Malawi, Mozambique, Namibia, Rwanda, Senegal, Sudan, South Africa, Zambia, and Zimbabwe) suggests that countries with a diversified export basket, combining agricultural, energy, and mineral products, are less adversely affected by the global trade shock. Thus, diversifying exports is a key evidence-based strategy to increase the resilience of African food systems to global shocks such as the COVID-19 pandemic. Tracking Progress on CAADP Indicators The Comprehensive Africa Agriculture Development Programme (CAADP) is a continent-wide framework for reducing poverty, food insecurity and hunger, and revitalizing agriculture through increased investments. Since 2006, ReSAKSS has been the primary platformfor monitoring CAADP implementation, providing data and related analytical and knowledge products to facilitate CAADP benchmarking, review, and mutual accountability processes. According to the 2021 ATOR, COVID-19 slowed Africa’s progress toward CAADP goals, and sharply exacerbated existing challenges, while presenting new ones. The report finds that even though Africa already faced declining GDP per capita growth, a rising prevalence in undernourishment, an increasing number of people living in poverty, and a decline in government agriculture expenditure between 2014 and 2019, the pandemic has exacerbated these setbacks. Regaining momentum will require concerted efforts across multiple sectors  : « We are looking forward to hearing proposals for short, medium, and long-termstrategies, to address the challenges facing the agri-food sector, » said Commissioner Sacko. « We must move forward collectively and urgently to increase the pace of CAADP implementation to achievethe Malabo Declaration goals and targets by 2025, » she said. Conclusion An appraisal of the current state of the world at the intersection of natural ecosystems and human activity suggests that COVID-19 is a litmus test of even more complex crises to come. There is therefore an urgent need for policymakers to design, strengthen, and recalibrate inclusive, sustainable mechanisms to lessen the impact of brutal shocks on livelihoods. To achievethis, other approaches highlighted in the 2021 ATOR include social protection programs to support recovery, novel measurement methodologies such as remote sensing to improve crop production estimates, and the integration of macro and micro-level indicators into resilience metrics. Dr. Layih Butake Director of Communication and Outreach AKADEMIYA2063 22 December 2021 6
JEUDI 30 DÉCEMBRE 2021 BIZWEEK ÉDITION 375 La pandémie due à la Covid-19 déclarée en 2020, a rendu l’année 2021 particulièrement éprouvante. En prenant la résolution de consacrer quelques secondes à la paix pour commencer l’année, chacun contribue à étendre la paix dans le monde. Il s’agit d’un événement à l’unisson qui débuterait à 11h11 et qui prendrait fin 11 secondes plus tard à 11h22 en 2022. Cela ne peut être qu’une simple coïncidence. C’est l’invitation de Patrice Offman aux Mauriciens d’ici et d’ailleurs. « Je suis heureux et JOURNÉE MONDIALE DE LA PAIX DEBRIEF S’offrir 11 secondes de paix le 1er janvier 2022 Pourquoi la paix commence-t-elle avec soi-même ? Dans le tourbillon de nos événements quotidiens, 11 secondes sur 365 jours peuvent sembler dénuées de signification mais sont peut-être le début d’un premier pas vers un retour à soi, d’une reprise de contrôle de sa vie et un encouragement à retrouver une paix intérieure. À l’occasion de la journée mondiale de la paix qui aura lieu le 1er janvier, Patrice Offman, citoyen mauricien, invite tous les Mauriciens à prendre un moment pour soi à 11h11. Chacun pourra, pendant ce court instant individuel mais en même temps collectif, se reconnecter et se retrouver à sa façon en pleine conscience pour vivre un petit moment de paix intérieure où poussent les belles fleurs privilégié d’être né sur une île où règne la diversité. Bien qu’il s’agisse d’un moment d’offrande intime et personnel, les institutions religieuses pourront, si elles le souhaitent, faire retentir le son des cloches, des sirènes et des conques. La journée mondiale de la paix est l’occasion pour tous, au-delà de nos différences, de prendre 11 secondes de notre vie en ce début d’année, pour se concentrer sur une pensée ou une action de paix, de l’exprimer à notre façon et de se l’offrir », confie l’artiste. Fidèle à sa vision de créer dans le temps et l’espace des univers collectifs et interactifs, Patrice Offman avait vu dans l’initiative « Anou pran ennpoz » conçue par les amis de Blast et lancée en février 2021, la possibilité d’encourager les Mauriciens à prendre le temps de vivre des moments de partage, de réflexion et de connexion à soi et aux autres. Il avait ainsi trouvé, à travers cette initiative, l’espoir de passer un appel fort sur l’importance de s’arrêter et de s’offrir en pleine conscience un moment pour soi-même en s’immergeant pour se ressourcer dans l’instant présent, surtout dans un monde où tout va trop vite. MOL (Mauritius) Ltd et CELERO Ltd apportent de la joie dans le cœur des enfants du Sud-Est pour la Noël MOL (Mauritius) Ltd en collaboration avec CELERO Ltd ont organisé la distribution de 400 cadeaux de Noël à des enfants issus de milieux de familles en difficulté dans la région du sud-est. La distribution a eu lieu le mercredi 22 décembre à Grand Sable et Quatre-Soeur et le jeudi 23 décembre à La Maison des Pêcheurs, Mahebourg Waterfront et au Pointe Jérome Youth Training Centre respectivement. « Nous sommes heureux de contribuer à offrir un Noël joyeux à ces enfants, qui n’ont pas toujours l’occasion de profiter de l’esprit des fêtes. C’est une grande joie pour nous de voir de magnifiques sourires éclairer leurs visages. Je tiens à remercier particulièrement CELERO Ltd avec qui nous avons collaboré pour la distribution de ces cadeaux, ainsi que tous les volontaires qui nous ont donné un coup de main », a indiqué Goro Yamashita, directeur de MOL (Mauritius) Ltd. Le Groupe ABC redonne le sourire à 350 enfants défavorisés Le Groupe ABC, à travers la Fondation Sir Jean Etienne Moilin Ah-Chuen, a récemment procédé à une distribution de cadeaux en faveur de 350 enfants issus de familles démunies dans le cadre de la fête de Noël. Organisé avec le concours de plusieurs ONG partenaires dont Caritas Roche Bois, le Mouvement pour le Progrès de Roche Bois, Ki Fer Pa Mwa, First Act Is To Help et le Foyer Père Laval, cette distribution a été rendue possible grâce à la contribution des employés, cadres et directeurs du Groupe ABC. Saluant l’esprit de solidarité qui anime la famille ABC, David Ramsay, CSR Manager du Groupe ABC, s’est dit satisfait de l’implication grandissante de ces derniers dans les actions sociales du Groupe. Cinq abonnés de MC Vision remportent des cadeaux pour Noël Terminer l’année en beauté avec MC Vision. En effet, cinq abonnés de MC Vision/CANAL+ Maurice ont eu la chance d’être tirés au sort le 21 décembre. NG MAN YUNELLA SHARON, MAHERALLY ABDOOL KADER JEE- LANI et BERGUEJEAN NOEL MICHEL, les trois premiers gagnants, ont tous reçu un an d’abonnement gratuit à TOUT CANAL+. Les 4e et 5e gagnants, DAY- AL RIKESH et GOGO- AH NASSEEM BIBI ont pour leur part remporté un Sound System. Pour être éligible au tirage au sort en ligne, les abonnés de MC Vision/CANAL+ Maurice étaient invités à remplir un formulaire du 7 au 11 décembre à travers Facebook et Instagram. Vinnmilioner avan Nwel  : Courts Mammouth annonce le grand gagnant de son jeu-concours Courts Mammouth fait encore un heureux. La chaîne d’électroménager et d’ameublement préférée des Mauriciens vient en effet d’annoncer le grand gagnant de son jeu-concours Vinnmilioner avan Nwel. C’est un client du magasin Courts Mammouth de Rose-Hill qui a eu la chance de recevoir Rs 1 million cash, de quoi célébrer la fin d’année plus que dignement. Pour rappel, ce jeu-concours lancé en novembre permettait aux clients de Courts Mammouth d’obtenir une chance de remporter le gros lot pour chaque tranche d’achat de Rs 2 500 effectué au sein d’un des magasins de la chaîne. Ce sont les numéros de facture des achats effectués qui servaient de tickets de loterie. 7 - r _

1 2-3 4-5 6-7 8


Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :