BIZweek n°362 1er oct 2021
BIZweek n°362 1er oct 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°362 de 1er oct 2021

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Capital Publications Ltd

  • Format : (260 x 370) mm

  • Nombre de pages : 9

  • Taille du fichier PDF : 2,1 Mo

  • Dans ce numéro : le plafond de la dette américaine menace l'économie mondiale.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
The new way to subscribe orupgrade your Internet & TV Offers r Do it online on www.myt.m tilh orne Step 1 Step 2 Input your details & click on Choose your Internet Offer Step 3 Build your TV Package mauritius telecom TV Packs Spiceup your experience with our arnazing TV Packs ti Boll ywood Pack Rs eu. Step 4 Confirmyour offer Summary Your persona I detalls Your order Flre Name Lee Name 3ohn Smith Flue Ale. Humber...poure 427 XX XX 12345678910 Mobile Humber 5 709 XX XX Emeil mienne John5m1thagmall.corn Home Internet & TV Choose the &fer that t'est suits youf. L'offre HDtl morne.stv, Tout en mIllrnIre iGtes7. CEE= Or
VENDREDI 01 OCTOBRE 2021 BIZWEEK ÉDITION 362 PRIX DU CIMENT BIZ ALERT Lafarge (Maurice) baisse les prix des ciments Baobab Mazik et Baobab 6 Lafarge (Maurice) a, dans un élan de solidarité, décidé de revenir aux prix pratiqués en août dernier sur deux de ses produits  : le Baobab Mazik et le Baobab 6. Cette décision a été prise après que la compagnie et le ministère du Commerce aient travaillé ensemble sur la question du prix du ciment Les produits concernés par cette baisse de prix sont les plus adaptés de la gamme Lafarge pour la construction de maisons individuelles, ce qui aura un effet bénéfique sur les coûts de construction à Maurice. Les nouveaux prix revus à la baisse seront appliqués à partir du 1er octobre 2021. Le Baobab Mazik est un ciment d’utilisation générale approprié pour la construction d’une maison comprenant un rezde-chaussée et un étage. Il peut être utilisé pour tous les travaux de la maison, qu’ils soient structurels ou non-structurels. De plus, il est commercialisé dans un sac écologique qui se désintègre dans Medine Limited a publié, le mardi 28 septembre, ses résultats financiers pour l’année écoulée, soit de juillet 2020 à juin 2021. L’environnement opérationnel et économique sans précédent a engendré pour le groupe un manque à gagner conséquent en termes de revenus, notamment au niveau des secteurs du loisir et de l’hôtellerie. En dépit de ces éléments, Medine a fait preuve de résilience sur ses activités de base, affichant des profits de l’ordre de Rs 150m en 2021 contre des pertes de Rs 572m pour l’exercice financier précédent. Cette résilience s’explique par l’optimisation opérationnelle engagée sur l’année écoulée et qui a posé un socle solide pour l’exécution de la stratégie du groupe, lui permettant ainsi d’afficher également un profit opérationnel (EBITDA) positif. Bien que l’environnement opérationnel reste incertain et volatil en raison de la pandémie de la COVID-19, Medine maintient ainsi son cap quant à la réalisation de son ‘Target 4-4’annoncé l’année dernière, à savoir un programme de réduction de sa dette en dessous des Rs 4 milliards et de génération d’un EPS durable de Rs 4 d’ici fin 2023. L’éducation et l’immobilier positifs Si l’ensemble des secteurs d’activité de Medine ont été impactés cette dernière année par le climat économique incertain qui perdure, les secteurs les plus touchés restent évidemment ceux des loisirs et de l’hôtellerie, mais aussi de l’agriculture. En effet, après avoir subi une année complète impactée la bétonnière. Le Baobab 6 est un produit de qualité, antifongique et anti-humidité, idéal pour les travaux de finition  : crépissage, pose de blocs, réparations, etc. Lafarge (Maurice) comprend les difficultés auxquelles font face les Mauriciens en ce qui concerne les augmentations des frais de construction. Reste néanmoins que les coûts de production de l’entreprise ont radicalement augmenté ces deux dernières années, principalement à cause de la dévaluation de la roupie et de l’envol du prix du fret pour l’importation de la matière première. La direction de Lafarge (Maurice) est satisfaite d’avoir pu établir un dialogue constructif un avec le ministère et de contribuer ainsi à aider les Mauriciens en ces temps difficiles, mais les pourparlers devront se poursuivre en amont de nouvelles difficultés prévues en 2022, en raison des augmentations attendues du coût du fret. L’objectif des prochaines discussions entre Lafarge (Maurice) et le ministère du Commerce devra porter sur la construction d’un écosystème permettant à l’entreprise d’amortir l’augmentation faramineuse de ses coûts de production, afin d’atténuer au maximum l’impact de ces augmentations sur la population mauricienne. par la COVID-19, les entreprises du groupe exposées au tourisme ont enregistré une performance considérablement en baisse avec les activités sportives de SPARC et hôtelières de Tamarina, qui ont vu leur revenu baisser de 68%. Le golf de Tamarina a également vu ses revenus diminuer de 55% et les opérations de Casela Nature Parks ont, elles aussi, considérablement souffert puisqu’elles accusent une baisse de revenu de l’ordre de Rs 166m, soit 75% de moins que l’année dernière. Totalisant Rs 491m, le secteur agricole a également vu son revenu être impacté à hauteur de Rs 39m, avec toutefois une hausse du prix du sucre contrebalançant la baisse cette année de production causée par des conditions climatiques défavorables et une irrigation inadéquate dues au confinement. Il est à noter que I About $905m Worth of Intra-COMESA Exports Lost to COVID-19 An estimated USD 905 million intra-COMESA exports were lost last year due to the response measures that member states applied to mitigate the Covid-19 pandemic. This is according to research carried out by Mr Adam Willie, Principal Economist, Ministry of Commerce, Industry and Enterprise Development of Zimbabwe. The research paper titled ‘Digitalizing Trade in the wake of Covid-19 pandemic in COMESA’, was presented to the 8th Annual COMESA Research Forum, through virtual platformduring the week starting 13 September. Overall, the high level of stringency on Covid-19 in government response policies in the region was found to harmregional intra-exports in 2020. Government policy response stringency index for COMESA member states averaged 53.18, with a minimum of 9 and maximum 82.3. Mr Willie established that enhanced e-commerce would mitigate this lossif applied regionally. However, the region is still low in the use of internet and implementation of information communication technology infrastructure needed for digitalizing trade. It is below the critical mass required to mitigate the adverse effects of Covid-19, according to the research. Année financière 2020/2021  : Medine fait preuve de résilience dans sa performance les mesures annoncées quant au prix de sucre et de la bagasse, préconisent une nette amélioration dans ce secteur pour l’exercice financier à venir. Le secteur de l’éducation, soit de Uniciti Education Hub, a affiché un profit opérationnel de Rs 63m au cours de l’année financière 2020/2021 contre une perte de Rs 28m pour l’année précédente. Les opérations immobilières ont quant à elles dans l’ensemble connu une très nette amélioration de leurs profits opérationnels, passant de Rs 55m à Rs 142m. 3

1 2-3 4-5 6-7 8-9 9


Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :