BIZweek n°302 7 aoû 2020
BIZweek n°302 7 aoû 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°302 de 7 aoû 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Capital Publications Ltd

  • Format : (260 x 370) mm

  • Nombre de pages : 8

  • Taille du fichier PDF : 1,7 Mo

  • Dans ce numéro : comité SADC du ministère de la Justice.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
money ib. I 11 11r - iL. 8908 1 myt.mu Shen kontan retrouv ou avec me money Pay with my.t money at Shell service stations & get 2% moneyback*on your my.t money wallet mataritius telecom Valid untill 6 September 2020 shell.mu
VENDREDI 07 AOÛT 2020 BIZWEEK ÉDITION 302 RÉUNION Gold hits $2,000 this week Gold hit $2,000 an ounce on Tuesday. This a milestone that caps a record-breaking rally driven by fears over the impact of COVID-19 on the global economy. Giles Coghlan, Chief Currency Analyst, Henyep Markets (HYCM) affirms that « We know that investors rally to gold in times of uncertainty. The reason for this is simple – gold is a safe haven asset that is able to maintain, and indeed increase, its value during volatile periods. To me, 2020 will be known as the year of the gold rush. Its spot price has increased by 32% since the beginning of the year. and finally broken $2,000. This an astounding performance, and naturally has people questioning just how high the price of gold will go. Momentum and confidence is high, and I get the impression that people are keen to see how high the price of gold can go. » The key difference between today’s scenario and other economic downturns has to do with the fact this market crisis is a result of a health pandemic – something investors cannot control. However, the same principles of investing in gold stillapply. Investors and wealth managers have been buyingup gold due to their concerns over the global economy’s ability to effectively recover from the COVID-19 pandemic. The fact that private banks are encouraging their clients to buy gold as a means of hedging against inflation and currency fluctuations shows that the market is not confident that we have witnessed the end of the coronavirus outbreak. Short and medium termpurposes According to other analysts, stock markets may be making modest daily gains but the chance of a second outbreak of cases, which seems to be increasingly likely, could result in these gains being lost. What’s more, we shouldn’t forget that there are some big-ticket events on the table for the rest of 2020, including the US Presidential BIZ ALERT Le Comité États-Unis – Afrique fait de l’accès aux marchés financiers sa priorité La réunion qui s’est tenue le 5 août par le Comité Etats-Unis – Afrique a identifié les domaines clés et les priorités pour augmenter le niveau des flux de capitaux et de technologie et relever le défi de l’accès aux marchés financiers américains Le Comité États-Unis – Afrique de la Chambre africaine de l’énergie a tenu sa première réunion cette semaine pour discuter de l’avenir de la coopération énergétique et des investissements entre les États-Unis et l’Afrique après le Covid-19. Le Comité États-Unis – Afrique rassemble les meilleurs experts et cadres du secteur privé et public des deux côtés de l’Atlantique, tous déterminés à exploiter pleinement le potentiel de la coopération énergétique entre les États-Unis et l’Afrique. La réunion a identifié les domaines clés et les priorités pour augmenter le niveau des flux de capitaux et de technologie et relever le défi de l’accès aux marchés financiers américains. Les membres du Comité ont particulièrement souligné le défi de mobiliser des capitaux pour des projets d’exploration et de développement dans le secteur pétrolier et gazier en amont, associé à un manque de compréhension des mécanismes et des structures des contrats de partage de production (CPP). Ce défi est désormais appelé à augmenter davantage étant donné la dynamique et les conditions actuelles du marché, et le manque croissant d’appétit pour les combustibles fossiles de la part des investisseurs traditionnels. Au-delà de l’amont, les participants ont convenu que l’Afrique offre les opportunités d’investissement en énergie les plus attrayantes pour les investisseurs et les entrepreneurs américains, mais le problème autour des messages et des perceptions du continent continue d’entraver cet investissement. Problème de perception En abordant les perceptions de l’Afrique aux États-Unis, les participants ont souligné le manque important de messages adéquats et objectifs sur les opportunités africaines et les marchés africains aux États-Unis. La résolution de ce problème de perception a été identifiée comme une priorité majeure pour la Chambre et le Comité afin de communiquer correctement les opportunités de faire des affaires en Afrique au lieu de se concentrer uniquement sur des questions de sécurité et de sûreté souvent exagérées. Pour libérer le potentiel de croissance future de la coopération énergétique entre les États-Unis et l’Afrique, les membres du Comité ont mis en évidence plusieurs problèmes et solutions. Un élément clé concerne l’élargissement des partenariats, avec la nécessité d’accroître l’engagement avec un plus large éventail d’intervenants, y compris les institutions publiques et privées, les investisseurs énergétiques en Amérique.010,11110 5011 Z015 1o.m 004 1.0 1915 4110 1100a election, Brexit and the ongoing US-China trade war. These willall have significant implications on the financial markets depending on how they play out. As a result, investors are taking a conservative approach by reducing their risk exposure. In general, gold has proven to be the place for investors to gain during the last three major recessionary periods. In the 1990/91 recession, the 2001 recession, and the 2007/09 GFC, gold has increased in value during these periods of economic du Nord à la recherche d’opportunités à l’international, et les universités. Plus important encore, tous ont convenu que l’avenir de la coopération énergétique américano-africaine devra s’ouvrir aux PME et aux entrepreneurs et ne pas se limiter aux seules grandes entreprises. La nécessité d’encourager les investissements africains aux États-Unis a également été évoquée comme un moyen de soutenir davantage une relation gagnant-gagnant qui soutiendrait de nouveaux flux de capitaux dans les deux sens. downturns. So, is now the right time to buy gold ? It’s a difficult question with no clear answer, says Giles Coghlan. Gold is an important tool for investors ; however, it needs to be properly managed. Simply buying and holding gold for long-termreturns is the wrong approach to take. Rather, the precious metal is more suited for short- and medium-termpurposes and requires the investor to keep a keen eye on the market to know when it is best to sell. 3

1 2-3 4-5 6-7 8


Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :