BIZweek n°279 28 fév 2020
BIZweek n°279 28 fév 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°279 de 28 fév 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Capital Publications Ltd

  • Format : (260 x 370) mm

  • Nombre de pages : 7

  • Taille du fichier PDF : 1,9 Mo

  • Dans ce numéro : lutte anti-corruption, le Zimbabwe recherche ses milliards dissimulés dans plusieurs pays, dont Maurice.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
16rmrnoteyi PEÏE NET 1 3, U RECHARGE mauritius telecom ils 49 Daily UNLIMITED 300MB'UNLIMITED. ti) CALLS SMS Rs 99 Weekly UNLIMITED 1GB* 60mins FREE'UNLIMITED. t : « 1` El CALLS SMS Rs 399 Monthly UNLIMITED 180mins FREE" CALLS 8908 I myt.mu Unlimited Mobile Data with met money app4GB* UNLIMITED...ideraer SMS DEEZER Conditions a ly - Free calls & SMS applicable on my.t mobile network only - Fair Usage Policy appe
VENDREDI 28 FÉVRIER 2020 BIZWEEK ÉDITION 279 LUTTE ANTI-CORRUPTION Le Zimbabwe recherche ses milliards dissimulés dans plusieurs pays, dont Maurice La Zimbabwe Anti-Corruption Commission (ZACC) est plus que déterminée à récupérer ce qui aurait dû revenir à l’économie sous forme d’impôts, c’est-à-dire des richesses et biens acquis de façon illégale et qui ont été dissimulés hors des frontières du pays. Des propriétés auraient déjà été identifiées dans plusieurs pays tels la Suisse, Maurice, Londres, les États-Unis, Singapour, Hong Kong, la Malaisie et l’Espagne. De l’argent aurait également été dissimulé. La ZACC évoque une valeur approximative de 7 milliards de dollars des propriétés et argent combinés. La présidente de la Commission anti-corruption zimbabwéenne et ancienne juge de la Haute cour, Loice Matanda-Moyo, a déclaré ceci aux médias à l’issue d’un atelier de travail de trois jours sur le ‘asset recovery’à Harare  : « Informally, we have now identified over US$7 billion LA TOUR La Commission anti-corruption de Zimbabwe aurait identifié de l’argent et des propriétés d’une valeur de plus de USD 7 milliards dissimulés hors de ses frontières ; tandis que l’économie peine sur le plan économique. Ces milliards auraient été « mis de côté » par des anciens officiers du gouvernement, mais également certains officiers actuels, les dirigeants de certaines entreprises et autres hauts cadres. Les propriétés et une partie de l’argent auraient déjà été répertoriés dans quelques pays comme la Suisse, Londres, Maurice, les États-Unis, Singapour, Hong Kong, la Malaisie et l’Espagne makes searching simple worth of property and cash all over the world which were siphoned by our former leaders, current leaders, private sector and individuals. So this information we only got informally, so now we have to formalise the process so that we start the processes of repatriating the monies back home." D’où l’importance de l’atelier de travail sponsorisé par la Banque mondiale et l’United Nations Office on Drugs and Crime (UNODC) – sous la ‘Stolen Asset Recovery Initiative’– qui vise à équiper les officiers de la ZACC par rapport aux techniques à adopter pour rapatrier les fonds dissimulés. « They are going to teach us on the various jurisdictions, how we can interact with those various jurisdictions, who we can engage and who we can actually work with in order to ensure that all those monies are repatriated back to Zimbabwe for the benefit of Zimbabweans », a indiqué Loice Matanda-Moyo aux médias zimbabwéens. Official online directory of Mauritius Telecom Business People 3

1 2-3 4-5 6-7 7


Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :