BIZweek n°278 21 fév 2020
BIZweek n°278 21 fév 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°278 de 21 fév 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Capital Publications Ltd

  • Format : (260 x 370) mm

  • Nombre de pages : 8

  • Taille du fichier PDF : 2,2 Mo

  • Dans ce numéro : paradis fiscaux, le Royaume-Unis désormais dans le top 12.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8  |  Aller à la page   OK
8
VENDREDI 21 FÉVRIER 2020 BIZWEEK ÉDITION 278 African coastal countries and Small Island Developing States (SIDS) rely heavily on fisheries and related jobs, but these livelihoods are all threatened by declining fish stocks. In these many African countries, the blue economy represents a quarter of all revenue and a third of export earnings. And the more the coastal population grows, the more overfishing, illegal fishing, pollution and the unsustainable development of tourism degrade marine and coastal biodiversity, and deepen poverty. In 2016, at the Sixth Tokyo International Conference on African Development (TICAD 6) in Kenya, countries such as Japan mobilized to raise awareness of the importance of «Adopting a blue economy for development accelerated from Africa». FAO has been contacted to prepare technical support to support the development of a sustainable blue economy. On August 27, 2019, just before TICAD 7 (August 28-30, 2019), a new funding agreement for a blue growth initiative project was signed between Japan and FAO. This project will benefit five countries, namely Kenya, Comoros, Madagascar, Mauritius and Seychelles. The project aims to improve livelihoods, food security and maritime security by strengthening the resilience of ADMINISTRATION Jessie sappaya MARKETING ET PUBLICITÉ Émall  : bizweek.marketing@gmail.com 5. Antonio Street, Port Louis Tél:(+230]2111744,2111743 ax',(+230) 21371,14 Emaii  : bineeit.reriarthor@gma4.com INDIAN OCEAN COUNTRIES AND FAO DEBRIEF Government of Japan funds project to make fish and shellfish value chains more efficient In order to enhancing livelihoods, food security and maritime safety through increased resilience of fishing communities’dependent on coral reef fisheries in the African coastal countries of the Indian Ocean, the Government of Japan funds project to make fish and shellfish value chains more efficient in Indian Ocean countries, through partnership with the Food and Agriculture Organisation (FAO) fishing communities that depend on coral reef fishing in the African part of the Indian Ocean. Kenya, Madagascar and the Union of the Comoros have already signed the partnership agreement for the implementation of this project at their level, in August, September and October 2019 respectively. For Mauritius, the official signing ceremony of the project document by the Government through the Ministry of Blue Economy, Marine Resources, Fisheries and Shipping, took place on Thursday 06 February at the Labourdonnais Hotel Caudan, in the presence of the Ambassador of Japan, Mr. Kato Yoshiharu. This three (03) year project is funded to the tune of USD 4,400,000 by the Japanese government, and will contribute to the achievement of the Sustainable Development Goal (SDG) 14 «Conserve and use the oceans sustainably, the seas and marine resources for sustainable development» by fighting illegal, unreported and unregulated (IUU) fishing and by encouraging the conservation of coral reef and mangrove/seagrass ecosystems. It harmonizes with the African Union (AU) Agenda 2063, the Integrated Maritime Strategy for Africa 2050 (AIM Strategy 2050), the African Charter on Maritime Safety and Security and Development in Africa, and Pillar 1 linked to the fields of agriculture and the blue economy of the Nairobi declaration «Promoting structural economic transformation through economic diversification and industrialization». Le Groupe MCB réalise des profits de 5, 3 milliards Le Groupe MCB a réalisé des profits après taxes de l’ordre de Rs 5, 3 milliards pour les six mois se terminant au 31 décembre 2019. Ces profits représentent une hausse de l’ordre de 23,2% par rapport à la période correspondante l’année dernière. Pour la période sous revue, les bénéfices opérationnels du Groupe ont crû de l’ordre de 13,9% pour atteindre les Rs 10,9 milliards. Le total bilan du Groupe s’est, pour sa part élevé à Rs 487,6 milliards pour les six mois se terminant au 31 décembre 2019, soit une hausse de l’ordre de 16, 9%. Les ‘net interest income’du Groupe ont connu une augmentation de l’ordre de 12% alors que les ‘net fee and commission’ont augmenté de 1,5% pendant la période sous revue. Les bénéfices nets pour la période sous revue sont principalement attribuables aux opérations internationales et aux opérations non bancaires du Groupe, soit 68%. Les opérations du Segment A (opérations locales) de la MCB Ltd ont contribué à 32% des profits pour la période concernée. 50, 4% des profits proviennent des opérations internationales (Segment B) de la MCB Ltd. Sun Limited enregistre des profits de Rs 348 millions Pour le deuxième trimestre se terminant au 31 décembre 2019, le groupe SUN a réalisé des profits après impôts de Rs 348 millions, une hausse de 1,1% par rapport à la période correspondante en 2019. Pendant- cette même période, le taux journalier moyen du groupe (ADR) a augmenté de 4% alors que l’occupation des hôtels Sun est restée presque stable à 79,1%. Une performance satisfaisante malgré des arrivées touristiques en baisse à Maurice et des conditions cycloniques qui ont prévalu pendant la haute saison. Par ailleurs, le Groupe enregistre une légère croissance de 0,7% de son chiffre d’affaires, à Rs 2,19 milliards malgré la réduction du nombre de chambres disponibles du fait de la rénovation partielle du Sugar Beach. C-Care introduit son nouveau carnet de santé Assurer un suivi médical rigoureux de l’enfant jusqu’à l’adolescence. C’est dans cette optique que C-Care, filiale de CIEL Healthcare, a lancé son nouveau carnet de santé. Remis aux parents à la naissance de leur nouveau-né, ce document est rempli après chaque consultation par les médecins. Il permet ainsi de sauvegarder des informations médicales complètes sur l’enfant, dont un résumé des vaccins effectués et des rappels obligatoires. D’ores et déjà proposé à Clinique Darné et Wellkin Hospital, ce carnet aidera à sensibiliser davantage les parents à l’importance de la vaccination. Ouverture du troisième bureau d’Ayaviva properties Ayaviva Properties, entreprise experte dans l’immobilier et de la gestion de la propriété, ouverte en novembre 2013, continue son projet d’expansion après l’ouverture des bureaux de Beau-Bassin et Quatre-Bornes. Désormais, Ayaviva Properties est également à Ruisseau Créole, Rivière Noire, pour mieux servir les régions de l’ouest et sud de l’île Maurice. « L’immobilier est en plein essor à l’île Maurice, avec un nombre d’investisseurs et de Mauriciens souhaitant vendre ou louer leur résidence. L’ouverture de ce nouveau local se veut être plus proche afin d’être à l’écoute de nos clients et d’offrir une meilleure visibilité pour le groupe Ayaviva sur cette partie de l’île », souligne Ashvin Bukhory, fondateur du groupe Ayaviva. Le handisport s’invite au Solis Tennis Open 2020 by Riverland Le club de sports Riverland, appartenant au Groupe Trimetys, organise du 7 au 21 mars prochain la troisième saison du Solis Tennis Open. Pour cette édition 2020, le tournoi homologué par la fédération mauricienne de tennis accueillera pour la première fois des joueurs de la catégorie handisport. Comme les précédentes éditions, ce rendez-vous 2020 est ouvert aux joueurs locaux et internationaux. Ils peuvent s’enregistrer jusqu’au 27 février à travers des fiches d’inscription disponibles au Riverland Sports Club de Tamarin ou via la fédération mauricienne de tennis. 7 - 21 MARS CATF.PIES, ,I1r,/1,1,4 1, waxL,I12 111 Ylfi 1.11811,11ie DICACMIAPIR 4-w4 I..be poeh 3üy 1.1.1 len. I 11,11 le 500, INSCRIP11,114.614.441'11,11,1 Solis Tennis Open 2020 by Riverland annonce plusieurs prix pour le tournoi, tous plus attirants les uns que les autres  : récompense en espèce d’un montant de Rs 20,000, billets d’avion, séjours à l’hôtel, chèques cadeaux, entre autres. L’accès aux courts pour le public sera gratuit pendant toute la durée de la compétition. 8



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :