BIZweek n°264 1er nov 2019
BIZweek n°264 1er nov 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°264 de 1er nov 2019

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Capital Publications Ltd

  • Format : (260 x 370) mm

  • Nombre de pages : 6

  • Taille du fichier PDF : 1,5 Mo

  • Dans ce numéro : réflexion sur la manière de s'adapter à l'avenir.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
VENDREDI 01 NOVEMBRE 2019 BIZWEEK ÉDITION 264 POST SCRIPTUM FORUM PUBLIC Réflexion sur la manière de s’adapter à un avenir où les services occuperont une place centrale dans le commerce Au Forum public 2019 de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), de nombreuses discussions ont porté sur la manière de s’adapter à un nouvel environnement commercial caractérisé par l’importance croissante des services, composante la plus dynamique du commerce international. L’événement, qui s’est tenu sur quatre jours du 8 au 11 octobre, a mis en lumière le rôle important que les services jouent dans l’accroissement de la productivité, la création d’emplois, l’amélioration des niveaux de vie et la réalisation des Objectifs de développement durable des Nations unies De l’architecture à la santé en passant par les messageries téléphoniques vocales et les conseils juridiques, les services sont la composante la plus dynamique des économies développées comme des économies en développement, et leur importance continuera de croître au cours des décennies à venir. Voilà ce qui ressort du rapport sur le commerce mondial 2019, lancé le 8 octobre. Contrairement aux marchandises, les services sont intangibles et leur qualité est difficile à évaluer pour les consommateurs. Lors de diverses séances du Forum, l’accent a été mis sur la nécessité de réglementer, notamment dans les domaines de la numérisation et de l’intelligence artificielle, tout en observant l’incidence des réglementations sur l’emploi et les conditions de travail. Améliorer l’environnement institutionnel peut aider les pays à tirer le meilleur parti des avantages découlant des services, ont dit les participants. Il a également été souligné que les pays devaient examiner quelles mesures internes affectaient la capacité des entreprises d’exporter les services qu’elles produisaient, en particulier dans La Barclays s’apprête à devenir Absa La Barclays se prépare à devenir Absa Bank (Mauritius) Limited. Dans le cadre de ce rebranding, la banque met en place plusieurs changements en adoptant une approche séquentielle. Voici quelques points clés à connaître sur cette transition et sur son impact sur les services dont bénéficient ses clients. > La Barclays Bank Mauritius Limited s’appellera bientôt Absa Bank (Mauritius). Qui est le groupe Absa ? Absa Group Limited est coté à la Bourse de Johannesburg en Afrique du Sud. C’est l’un des plus grands groupes diversifiés dans le secteur des services financiers en Afrique. Le groupe offre un ensemble de produits, allant des services bancaires pour particuliers et entreprises aux solutions d’investissement en passant par la gestion de patrimoine et des services d’assurance. Le Groupe est présent dans 12 pays africains et dispose d’un bureau international à Londres. Elle compte près de 42 000 employés, plus de 1000 succursales et environ 10 000 guichets automatiques en Afrique. les pays en développement. Les discussions ont également porté sur la nécessité de déterminer comment réduire les obstacles discriminatoires conformément aux règles de l’OMC. Autre outil important à l’initiative de l’OMC L’un des messages essentiels que l’on a pu entendre est que le rôle de l’OMC serait crucial dans les années à venir pour mieux appréhender le commerce des services et pour l’aider à prospérer. Il sera essentiel d’améliorer la collecte de données au niveau international pour rendre compte des réalités du commerce des services à l’échelle mondiale. La mesure du commerce en termes de valeur ajoutée (TiVA) est un moyen important d’extraire des données complexes concernant les services dans les chaînes de valeur. La base de données TiVA, créée par l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et l’OMC, est un outil important à cet égard. La base de données sur le > Quand est-ce que le nom changera officiellement ? Même si certaines succursales commenceront à utiliser le logo et les couleurs d’Absa, la Barclays à Maurice continuera à opérer sous le nom de Barclays Bank Mauritius Limited jusqu’au changement de nom officiel en 2020. La banque devra franchir plusieurs étapes juridiques et réglementaires avant que la date officielle du changement de nom puisse être annoncée. > Pourquoi la Barclays change-t-elle de nom ? Ce changement de marque s’inscrit dans le droit-fil de la décision prise par Absa Group, la société mère de Barclays Bank Mauritius Limited. En 2018, le groupe a en effet lancé la mise en œuvre d’un programme visant à rebaptiser toutes ses filiales à travers le continent africain. Le changement de nom fait donc partie d’un projet plus vaste qui devrait s’achever d’ici mi-2020. Cela implique un engagement permanent et une collaboration étroite avec les autorités réglementaires.commerce des services par mode de fourniture, qui mesure le commerce des services par secteur, est un autre outil important récemment mis au point par l’OMC. Il a par ailleurs été question de la manière dont les nouvelles données affecteraient l’élaboration des politiques. Les participants ont mis en exergue la contribution que les services apportent aux chaînes de valeur mondiales étant donné qu’ils sont souvent des intrants dans les produits finals et peuvent contribuer à accroître l’efficacité de ces chaînes de valeur. En outre, de nombreux pays qui dépendent de la délocalisation des services dans les processus de fabrication pourraient potentiellement fournir ces services eux-mêmes. Nouvelles possibilités offertes par la technologie Bien que la Barclays continue à être un actionnaire important d’Absa Group en détenant 14,9% d’actions, elle n’en est plus l’actionnaire majoritaire. Le Groupe a fait l’objet d’un processus visant à séparer toutes ses activités en Afrique de celles de Barclays PLC. > Quelles sont les principales étapes de cette transition ? Le processus a démarré le 1er mai 2016 avec l’annonce de la décision de Barclays PLC de réduire sa participation au sein de Barclays Africa Group Limited (société mère de Barclays Bank Mauritius Limited) pour devenir un actionnaire minoritaire. Cette décision découlait des nouvelles réglementations bancaires dans le monde adoptées après la crise financière de 2008. Pour les banques internationales, investir dans d’autres banques devenait moins attrayant. Cette annonce sera suivie, quelques jours plus tard, de la vente de 12,2% de ses actions, ramenant alors la part de Barclays PLC dans le Groupe à 50,1%. La nécessité de poursuivre les travaux concernant la collecte des données a été mise en avant ; il est en effet difficile d’obtenir des données relatives aux entreprises dans de nombreux pays et, partant, d’évaluer où la productivité est générée à l’intérieur de ces pays. Par ailleurs, il a été souligné que le système commercial multilatéral devait s’adapter à l’évolution de l’environnement commercial moyennant l’intensification des négociations sur les services à l’OMC. Dans ce contexte, il fallait une coopération internationale, qui consiste notamment à partager les meilleures pratiques concernant la réglementation et la transparence des mesures internes. Enfin, selon certains participants, les services offrent de nouvelles possibilités aux pays en développement. Selon certains participants, les nouvelles possibilités offertes par la technologie, telles que les plates-formes en ligne, font partie des moyens par lesquels les pays en développement pourraient renforcer leur croissance économique. La participation croissante des femmes aux secteurs de la santé et de l’enseignement a quant à elle été considérée comme un moyen de rendre le commerce international plus inclusif. Un an plus tard, en mai 2017, Barclays PLC réduit encore ses parts à 23,4% par le biais de la plus importante levée de fonds de l’histoire de l’Afrique du Sud. Cet exercice boursier a permis de démontrer une demande exceptionnellement forte parmi les investisseurs locaux et internationaux pour des actions du groupe Absa (alors connu comme Barclays Africa Group). Durant la même année, Barclays PLC cède ses parts à deux reprises. Le dernier transfert en décembre 2017 marque la conclusion de la cession de PLC, laissant à la société britannique 14,9% de l’actionnariat du Groupe. En 2018, Barclays Africa Group annonce une nouvelle stratégie, axée sur la croissance, dans laquelle Absa Regional Operations joue un rôle crucial. Barclays Bank Mauritius Limited fait d’ailleurs partie de cette division. En juillet de la même année, le Groupe prend le nom d’Absa Group Limited, et la décision de rebaptiser toutes ses filiales est annoncée. Une nouvelle marque est dévoilée en Afrique du Sud. 4
VENDREDI 01 NOVEMBRE 2019 BIZWEEK ÉDITION 264 EASE OF PAYING TAXES DEBRIEF Mauritius ranks 5th in World Bank report Mauritius bagged the 5th position in the Ease of Paying Taxes Index of the World Bank Ease of Doing Business Report 2020. This was announced by the Director-General of the Mauritius Revenue Authority (MRA) on Thursday 24 October, 2019 during the Taxpayer Satisfaction Survey (TSS) Draw 2019. Mauritius previously ranked at the 6th position The Mauritius Revenue Authority (MRA) happens to be the best Tax Administration in Africa and it is also ahead of countries such as Canada, France, South Africa and Finland. To gauge taxpayers’perception of its services, the MRA launched the TSS to receive valuable insights from its main stakeholders during Income Tax e-Filing Season 2019, which ran from Monday 26 August till Tuesday 15 October. Consequently, a draw was organised on the 24th of October at the seat of the MRA to justly draw the three winners who will win Rs. 25 000, Rs. 15 000 and Rs. 10 000 respectively. In his address, the Director-General stressed that the MRA is committed to improving the quality of services offered to taxpayers and the TSS is one such channel whereby feedback is gathered. Sudhamo Lal also shared the following statistics with regards to the e-Filing Season 2019 : 185,612 income tax returns were submitted electronically (almost 100%) in 2019, as compared to 177,134 last year ; More than 54,000 persons were refunded in excess of Rs. 330 million ; Around 21,600 persons participated in the TSS ; 85% of respondents rated the overall service delivery by the MRA over the last five years as Good/Very Good ; 80% of respondents had an overall trust in the MRA ; Only 4% of taxpayers thought that the MRA did not administer the tax system with fairness ; 84% and 94% of taxpayers gave a Good/Very Good rating for refund of income tax and e-filing facilities respectively. Hôtellerie  : Le C Mauritius à la recherche de ses talents Il ouvrira bientôt ses portes à Palmar. L’hôtel C Mauritius, premier établissement portant la marque C Resorts, se met en quête de profils talentueux qui formeront ses équipes, que ce soit pour exercer en cuisine, derrière un bar ou pour animer des activités. Au total, ce sont une soixantaine de postes qui sont à pourvoir dans ce 4 étoiles deluxe qui sera inauguré d’ici la fin de cette année. Cette marque sœur de Constance Hotels & Resorts lancera, à cet effet, une campagne de recrutement à partir de ce vendredi 1er novembre. Ainsi, les 1er et 2 novembre, l’hôtel organisera un job fair à Flacq Cœur de Ville de 10 à 15 heures. Les candidats pourront découvrir les postes disponibles. L’hôtel ouvrira ensuite ses portes pour des « Fun & Friendly Recruitment Days » du 4 au 6 novembre. Sugar Beach  : Réouverture du Citronella’s restaurant rénové Après plusieurs mois de travaux, Citronella’s, restaurant emblématique du Sugar Beach, a fêté sa réouverture le 25 octobre devant un parterre d’invités et de personnalités. À cette occasion, le Chef Italien Giuseppe Costa, une étoile Michelin, a fait le déplacement de Sicile. Le nouveau Citronella’s a été entièrement rénové et repensé par le célèbre architecte d’intérieur Paul Bishop. Mondialement connu, ce dernier a été primé pour de nombreux projets dont le restaurant Torno Subito, W Hotel, Palm Jumeirah, Dubai et Toro + Ko, City Walk, Dubai. Le Groupe Trimetys participe au Forum « Choose La Réunion » Georges Talbotier, CEO du Groupe Trimetys, participait la semaine dernière, au forum « Choose La Réunion », sommet économique ayant réuni des chefs d’entreprises français, mauriciens, malgaches et indiens, des pouvoirs publics et des investisseurs autour de plusieurs échanges en présence du président français, Emmanuel Macron. Le Groupe Trimetys était invité en tant que promoteur d’un projet hôtelier à l’île sœur, plus précisément à Salazie, dans le petit village de Hell-Bourg. Le Groupe exploitera un boutique hôtel portant le nom d’Akacia. Un projet destiné à faire de ce petit village de la commune de Salazie, qui possède le label « plus beau village de France », un fleuron du tourisme haut de gamme. Vivo Energy a tenu sa Journée annuelle de la Sécurité Vivo Energy (distributeur des carburants et lubrifiants de la marque Engen) a organisé sa Journée annuelle de la Sécurité. L’ensemble de la société était impliqué, pour renforcer l’importance de la Santé, de la sécurité, de la sûreté et de l’environnement (SSSE) au sein de Vivo Energy. Cette année, l’évènement avait pour thème  : « La sécurité  : Pourquoi c’est important pour moi ». Il invitait les employés, les soustraitants et les partenaires à exprimer pourquoi la sécurité était importante pour eux, s’appuyant sur des témoignages personnels sur ce sujet. Des exercices de simulation de prévention de risques chez des clients et des causeries avec le personnel des stations-service ont marqué la Journée. MC Vision/CANAL+ fête ses 20 ans avec ses abonnés rodriguais Afin de célébrer comme il se doit ses 20 ans avec ses abonnés rodriguais, MC Vision/CANAL+ Maurice a organisé une fête, le samedi 26 octobre, à Port Mathurin pour remercier les abonnés de leur confiance. Lors de cette journée riche en émotions, les invités ont eu droit à des jeux, de l’animation, un gâteau d’anniversaire, ainsi que des cadeaux en souvenir de cet anniversaire mémorable. L’équipe de MC Vision a également, lors de cette journée, présenté ses nouvelles offres et services aux invités. Parmi, la nouvelle Application myCANAL, qui est désormais disponible à Rodrigues. Celle-ci est dotée d’une série de nouvelles fonctionnalités qui permettent de visionner ses programmes préférés en live ou en replay. Sun Resorts présente sa première édition des Sun Excellence Awards 2019 La première édition des Sun Excellence Awards 2019 s’est tenue le mardi 29 octobre à La Pirogue en présence de François Eynaud, le nouveau CEO de Sun, et Jean-Pierre Dalais, le chairman. Cet évènement a réuni près de 500 employés venus des différents hôtels et entités du groupe  : Long Beach, Sugar Beach, La Pirogue, Ambre et Ile Aux Cerfs. Les Sun Excellence Awards visent à valoriser l’excellence dans les efforts des collaborateurs de Sun Resorts en termes de service, expérience-clients et d’hospitalité. Les Sun Excellence Awards se sont déroulés pendant l’exercice financier 2018-2019. Chaque catégorie d’award avait un jury spécifique. 5

1 2-3 4-5 6


Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :