BIZweek n°256 6 sep 2019
BIZweek n°256 6 sep 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°256 de 6 sep 2019

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Capital Publications Ltd

  • Format : (260 x 370) mm

  • Nombre de pages : 8

  • Taille du fichier PDF : 3,7 Mo

  • Dans ce numéro : les régulateurs financiers et le mauvais temps.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
VENDREDI 06 SEPTEMBRE 2019 BIZWEEK ÉDITION 256 J’AI ENTENDU... HERRSHA L-BOODHUN DÉVELOPPEMENT STRATÉGIQUE DE VLH Amethis s’associe au groupe Rogers Amethis, fonds d’investissement dédié au continent africain, entre dans le capital de VLH, la filiale « hospitality » du groupe Rogers, société cotée à la Bourse de Maurice. L’investissement d’Amethis sera principalement consacré aux projets de développement du groupe hôtelier VLH, et de sa filiale leisure, Island Living. Parmi ces projets figurent le développement de la région de Bel Ombre grâce à de nouvelles activités de loisirs et le développement de nouvelles offres d’hébergement. À travers cette transaction, effective depuis le 1er juillet 2019, Amethis participe à la montée en puissance des activités d’hôtellerie et de loisirs du groupe Rogers, qui diversifie ainsi son portefeuille d’activités BIZweek et de services, de même que son empreinte géographique. Cette transaction participe au positionnement stratégique de Rogers – à savoir faire de VLH un modèle de tourisme durable, un modèle qui concilie exigences économiques, environnementales et sociales. Plus de 50 000 clients par an A N A LYSE B O URS I È R E 3 Fort de près de quarante ans d’expertise dans l’hôtellerie, VLH compte sept hôtels (946 chambres) dans les segments haut et milieu de gamme opérant sous deux marques  : Heritage Resorts et Veranda Resorts. VLH a œuvré, à travers la marque Heritage, à redynamiser la région de Bel Ombre, mettant en valeur son patrimoine culturel et historique avec notamment Heritage Le Château, ainsi que son patrimoine naturel, avec la protection du lagon et une certification Green Key. VLH emploie 1 800 personnes et accueille plus de 50 000 clients par an. Island Living, sa filiale leisure, offre des activités sportives et naturelles, comme ANALYSE ABOURSIÈRE N A LYSE B O URS I È R E à Heritage Nature Reserve, reconnue pour sa biodiversité. « Avoir Amethis à nos côtés ouvrira de nouvelles opportunités à VLH, en permettant d’accélérer la croissance et de consolider le positionnement de Bel Ombre comme une destination d’exception, affirme Philippe Espitalier-Noël, CEO du Groupe Rogers. Notre collaboration avec Amethis remonte à 2013, à travers le capital de Velogic, notre filiale spécialisée dans la logistique. Nous sommes heureux de pouvoir à présent le compter dans le capital de VLH, signe de la confiance qui s’est installée entre les partenaires au fil des années. » Luc Rigouzzo, cofondateur et Managing Partner d’Amethis déclare  : « Amethis est heureux d’accompagner à nouveau le groupe Rogers et de soutenir sa stratégie ambitieuse de développement pour l’île Maurice. Nous sommes fiers de nous associer à VLH qui a été distingué pour son engagement au service du développement durable du pays, promouvant la protection de sa biodiversité et mettant en valeur son héritage culturel. » BIZweek 3 LUNDI Montée en flèche de Hotelest NMH glisse de 0,6% Enregistrant un désinvestissement étranger d’une valeur de Rs 1,8 million, Cim Financial Services perd 0,8% et clôture à son niveau le plus bas en six semaines à Rs 7.52. Le Groupe MCB rebondit de 0,1% à Rs 297.25 sur un échange d’environ 3 000 actions. PhoenixBev sacrifie 0,2% à Rs 572 tandis que Vivo Energy Mauritius (Shell) grimpe de 0,9% à Rs 193.75. Du côté des hôteliers, New Mauritius Hotels régresse à son niveau le plus bas en 15 ans en perdant 0,6%. Hotelest sacrifie, pour sa part, 13% à Rs 26.20. Au niveau des sucriers, Alteo chute à son plus bas niveau en 4 mois à Rs 18.60 pendant que Medine Ltd grimpe de 0,4% à Rs 67. Par ailleurs, IBL Ltd se hisse à son plus haut niveau en cinq semaines à Rs 56.50 (+1,4%). MERCREDI Deux perdants pour chaque gagnant La valeur totale échangée, lors de cette séance, a été principalement générée par les banques. En dépit des demandes d’investisseurs étrangers d’une valeur de Rs 8 millions, Le Groupe MCB perd 0,4% à Rs 296. Pour sa part, la SBM Holdings connaît des désinvestissements étrangers à hauteur de Rs 23 millions, mais le prix d’action reste inchangé à Rs 5.70. Parmi les hôteliers, Sun Resorts chute à son plus bas niveau en six ans à Rs 29.55 et New Mauritius Hotels à Rs 16.25. LUX atteint son plus haut niveau en quatre mois à Rs 61.50 (+0,4%). La séance n’a pas été meilleure pour les sucriers. Alteo chute à son plus bas niveau en quatre mois à Rs 18.45, et Omnicane clôture à Rs 29.30 (-2,3%). JEUDI Les désinvestissements entraînent le Groupe MCB La séance a été dominée par des échanges au niveau du Groupe MCB. Face à des désinvestissements étrangers d’une valeur de Rs 11 millions, le prix d’action a chuté de 2,4% pour atteindre son plus bas niveau en quatre semaines à Rs 289. L’indice SEMDEX perd, dans le sillage, 0,8%. La SBM Holdings délaisse 0,4% à Rs 5.68. Côté hôtelier, New Mauritius Hotels s’établit à son plus bas niveau en 15 ans à Rs 16, et Sun Resorts en six ans à Rs 29. Contrairement à eux, LUX grimpe de 1,2% à Rs 62.25. Sur le plan sucrier, Omnicane chute à son plus bas niveau en 18 ans à Rs 28 et Terra en deux mois à Rs 21. En général, Automatic Systems Ltd atteint son plus haut niveau en cinq ans à Rs 95 sur un échange de 100 actions. 3

1 2-3 4-5 6-7 8


Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :