BIZweek n°252 9 aoû 2019
BIZweek n°252 9 aoû 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°252 de 9 aoû 2019

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Capital Publications Ltd

  • Format : (260 x 370) mm

  • Nombre de pages : 8

  • Taille du fichier PDF : 3,7 Mo

  • Dans ce numéro : le yuan chute et entraine les Bourses américaines.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
PANORAMIC LES PLUS GRANDS CHAMPIONNATS SAISON 2019-2020 JUSQU’À 3 MOIS OFFERTS SUR TOUS LES PACKS TÉLÉ FORT
VENDREDI 09 AOÛT 2019 BIZWEEK ÉDITION 252 J’AI ENTENDU... HERRSHA L-BOODHUN CHOC MONDIAL Le yuan chute et entraîne les Bourses américaines Le yuan a connu sa dépréciation la plus brutale depuis une dizaine d’années, provoquant une onde de choc mondiale. Les États-Unis crient à la manipulation des cours. L’Europe pourrait être une victime collatérale en cas de guerre des monnaies BIZweek A N A LYSE B O URS I È R E 3 ANALYSE ABOURSIÈRE N A LYSE B O URS I È R E Le 5 août, le yuan a chuté à son plus bas niveau depuis neuf ans face au billet vert franchissant le seuil symbolique de 7 yuans pour un dollar. Sur le marché offshore, la monnaie chinoise s’échangeait peu avant 10h locales (02h GMT) à 7,0203 pour un dollar, en repli de 1,15% par rapport au 2 août, son niveau le plus faible depuis 2010. Cette chute spectaculaire répond à l’annonce, trois jours plus tôt, par Donald Trump, de son intention d’étendre des droits de douane supplémentaires à la quasi-totalité des importations en provenance de Chine à compter du 1er septembre. La dernière mesure concernerait 300 milliards de dollars d’exportations chinoises, jusque-là épargnées, et qui seraient désormais surtaxées à hauteur de 10%. Le président des États-Unis a depuis prévenu qu’il pourrait augmenter ces surtaxes si Pékin n’acceptait pas les exigences américaines, évoquant la possibilité d’aller « bien au-delà de 25% ». Dès le 5 août les États-Unis ont accusé officiellement Pékin de manipuler sa monnaie. Ce dont s’est défendu le lendemain la Banque centrale chinoise déclarant dans un communiqué  : « La partie américaine n’a pas tenu compte des faits et a qualifié de manière déraisonnable la Chine de manipulateur de monnaie. » D’autres analystes font remarquer que même une forte dépréciation du yuan ne permettrait pas de compenser totalement l’impact des douanes. Une forte dépréciation du yuan pourrait aussi renchérir les importations stratégiques d’énergie de la Chine, alors que Pékin cherche depuis 2015 à stabiliser sa monnaie. Plongeon du taux à 10 ans – C’est un peu avant 14 heures que tout a basculé. Soudain, une chute « notable », « brutale », « violente » du taux des titres de dette à dix ans des États-Unis. Sur le marché secondaire, le rendement des obligations souveraines américaines est allé jusqu’à tomber sous 1,6%, au plus bas depuis la fin 2016, tandis que le taux très court à trois mois est resté ancré à un peu plus de 2%. Depuis cette année, sur fond de guerre commerciale, les taux longs et moyens (dix ans, sept ans, cinq ans, deux ans) sont inférieurs aux taux courts (un an, trois mois), signe que les boursiers craignent une récession prochaine. Mais la nouveauté de ce mercredi, avec un taux à dix ans qui a chuté jusqu’à plus de dix points de base par rapport à la clôture d’hier (1,704%), c’est que l’écart avec le taux à trois mois a progressé pour atteindre -0,4 point, son niveau le plus élevé depuis fin 2007, juste avant la grande crise financière. BIZweek 3 LUNDI PAD gagne 3,91% Le duo bancaire habituel a terminé la première séance de la semaine en baisse. Le Groupe MCB sacrifie 0,1% à Rs 285.50, et la SBM Holdings 0,4% à Rs 5.48. Le prix d’action de Promotion and Development (PAD) se hisse de 3,91% à Rs 119.50 sur un échange de 3 000 actions, faisant de lui le ‘top gainer’de la séance. Vivo Energy Maurice (Shell) gagne 3,5% et termine en hausse à Rs 178 sur un échange de 1000 actions. Sur le marché secondaire, Margarine Industries perd 5,3% et clôture à Rs 874 sur un échange de 144 actions. MARDI Rogers et IBL, deux grands perdants L’indice SEMDEX chute de 0,3% lors de la séance de mardi. La valeur totale échangée a été principalement générée par les banques. Le Groupe MCB enregistre des investissements étrangers à hauteur de Rs 3 millions et le prix d’action grimpe de 24 sous à Rs 258.75 (+0,1%). Afreximbank connaît des échanges d’environ 61 000 actions à USD 4.24. La SBM Holdings, pour sa part, était en proie à des désinvestissements étrangers d’une valeur de Rs 8 millions. Par ailleurs, Fincorp chute de 3,1% pour clôturer en dessous de son prix de référence de Rs 25.50. Les deux grands perdants de la séance sont Rogers qui délaisse 4,1% à Rs 40.05 et IBL Ltd qui se glisse à son plus bas niveau en cinq semaines à Rs 55.25 (-0,3%). MERCREDI Belle Mare Holdings et Innodis chutent Vivo Energy Mauritius (Shell) a atteint son plus haut niveau à Rs 182 en se hissant de 2,2% sur un volume de 1000 actions. Sur le plan bancaire, la SBM Holdings reste stable à Rs 5.48 face à des désinvestissements étrangers d’un total de 4.7 millions d’actions. Par ailleurs, Belle Mare Holdings chute de 4,4% à Rs 43.50 sur un échange de 16 000 actions. Autre perdant de la séance  : Innodis qui délaisse 2,4% à Rs 41 sur un volume de 14 800 actions. Enfin, Rogers grimpe de 2,4% à Rs 41 sur un échange de 135 actions seulement. Sur le Development and Enterprise Market (DEM), Rose Hill Holdings gagne 15.2% et clôture la séance à Rs 32.50 suivant un échange de 100 actions. JEUDI SBM  : Rs 63 millions de désinvestissements étrangers Les désinvestissements étrangers se poursuivent au niveau de la SBM Holdings Ltd. Depuis le début de la semaine, le groupe a enregistré un total de Rs 63 millions en termes de désinvestissements. Par contre, son homologue - le Groupe MCB - a attiré les investisseurs à hauteur de Rs 2 millions, et son prix d’action a grimpé à Rs 288.50. Sa filiale Fincorp a emboité le pas, et grimpe de 0,8% à Rs 25.50. Sur le plan hôtelier, New Mauritius Hotels perd 2,6% à Rs 18.50. Le sucrier Omnicane sacrifie une roupie et clôture à Rs 31 tandis que Terra se hisse à Rs 22.65. Lottotech - qui a déclaré son dividende le plus fort en cinq ans - a atteint son plus haut niveau en huit mois à Rs 9.40. Quelques titres ont chuté lors de la séance  : MDIT (-0,5%), Policy (-0,4%) et Ciel (-1,6%). 3

1 2-3 4-5 6-7 8


Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :