BIZweek n°247 5 jui 2019
BIZweek n°247 5 jui 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°247 de 5 jui 2019

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Capital Publications Ltd

  • Format : (260 x 370) mm

  • Nombre de pages : 8

  • Taille du fichier PDF : 3,3 Mo

  • Dans ce numéro : le projet figure dans le PSIP depuis 2016.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Retrouvez la Premier League en 4K jusqu’en 2022 avec my.t Sports Pack Promo 3 premiers mois d’abonnement * Installation ligne fixe Installation TV & Broadband Installation Dual room Rs 1 497 Rs 2 300 Rs 1 500 Rs 1000 Plus de Rs 6 000 d’économies Jusqu’au 15 août 2019, bénéficiez de cette promo exceptionnelle sur le Sports Pack et économisez plus de Rs 6000 pour tout nouvel abonnement. Pour plus d’informations, rendez vous dans un de nos Telecom Shops. 8902 myt.mu * Sport Pack Conditions applicables
VENDREDI 05 JUILLET 2019 BIZWEEK ÉDITION 247 J’AI ENTENDU... HERRSHA L-BOODHUN ANALYSE À la Bourse, une mauvaise nouvelle est une bonne nouvelle Le CAC 40 et le S&P 500 ont progressé de 17% au premier trimestre 2019. Des résultats records obtenus en pleine tumulte géopolitique et alors que les signes d’essoufflement s’accumulent. L’éclatement de la bulle n’est pas loin, estime Philippe Escande, éditorialiste économique au « Monde » BIZweek A N A LYSE B O URS I È R E 3 ANALYSE ABOURSIÈRE N A LYSE B O URS I È R E Nous sommes en 1830, quelques semaines avant la révolution de juillet et ses barricades. Le duc d’Orléans donne une fête somptueuse en l’honneur du roi de- Naples. Histoire d’oublier le tumulte de la rue. Le comte de-Salvandy glisse alors au futur Louis-Philippe  : « C’est une fête toute napolitaine, Monseigneur, nous dansons sur un volcan. » La liesse qui s’empare des Bourses mondiales en cette fin de premier semestre 2019 ressemble à la fête du duc  : du faste en pleine tourmente. La guerre commerciale lancée par Donald Trump est en train de mettre à genoux le commerce mondial, le spectre d’une guerre au Moyen-Orient refait surface, de grands secteurs industriels voient leurs ventes plonger, mais sur le parquet de Wall Street, à quelques centaines de mètres des vestiges du World Trade Center, comme sur celui (virtuel) de la Bourse de Paris, on lance encore des serpentins. L’indice CAC 40, qui réunit les champions français de la cote, comme le Standard & Poors 500, qui rassemble les grandes sociétés de la Bourse américaine, ont tous deux progressé de plus de 17% au premier semestre de 2019. Un tel bond ne s’était pas produit depuis la crise de 2008. Pour Wall Street, cela fait même vingt-deux ans que l’on n’avait pas connu une telle euphorie. Comme souvent dans ce cas, les motifs d’inquiétude sont minimisés, tandis que les signes positifs sont amplifiés. Le pyromane en chef de la Maison Blanche verse quelques gouttes d’eau sur le brasier des relations américano-chinoises et l’on célèbre immédiatement le geste. Les deux présidents se sont parlé et ont promis de reprendre les négociations, sans rien lâcher sur le fond, mais cela a suffi. [Source  : Le Monde] BIZweek LUNDI Medine Ltd grimpe de 1,2% Les indices ont terminé cette première séance du mois de juillet en hausse. Le SEMDEX gagne ainsi 0,3%, stimulé notamment par la performance d’IBL Ltd. Ce titre recouvre 1,4% pour clôturer en hausse à Rs 54.75. Sur le plan bancaire, le Groupe MCB sacrifie 25 sous pour finir à Rs 288.75 sur fond de désinvestissements étrangers de Rs 2,3 millions. La SBM Holdings Ltd maintient le statu quo à Rs 5.58. Par ailleurs, Rogers grimpe à son plus haut niveau en 11 semaines à Rs 38 (+1,9%), suivi de Medine Ltd à son plus haut niveau en neuf mois à Rs 63.50 (+1,2%), un avant-goût avant sa migration vers le marché officiel de la SEM. MARDI MCB perd encore Deuxième séance de baisse pour le Groupe MCB qui décline de 75 sous pour finir à Rs 288. Toujours sur fond de désinvestissements étrangers, cette fois-ci d’une valeur de Rs 6 millions. A contrario, la SBM Holdings et ABC Banking Corporation ne bougent pas d’un iota. La Bourse de Maurice a mis à jour sa liste de compagnies faisant partie du SEM-10. Afreximbank y fait son entrée en remplacement de PhoenixBev. En ce qui concerne les groupes sucriers, Terra se hisse de 0,2% à Rs 21.05 tandis qu’Omnicane reste à Rs 30. Quant à Medine Ltd, le prix d’action poursuit son ascension et atteint son plus haut niveau en neuf mois à Rs 64.50 (+1,6%). La filiale EUDCOS grimpe de 7,4% à Rs 14.50. Les sociétés de jeux ont terminé en baisse, Automatic Systems Ltd cédant 1,2% à son plus bas en six mois à Rs 82, et Lottotech 0,7% à son plus bas en quatre semaines à Rs 9. MERCREDI Policy gagne 18,2% Après l’annonce de sa nouvelle politique de dividende – distribution d’environ 3% de la Net Asset Value de la compagnie à la fin de l’année financière et qui a pris effet le 30 juin 2019 – le prix d’action de Policy devait grimper à Rs 122 pendant la séance avant de clôturer à Rs 121.75, soit un gain de 18,2%, sur un échange de 4 500 actions. Fincorp se hisse de 9,5% et termine à Rs 27 sur un volume de 18 900 actions. La Mauritius Union Assurance clôture à Rs 79 pendant que la SBM Holdings Ltd perd 1,4% à Rs 5.50 sur un volume de 5.9 millions d’actions. JEUDI Gamma à son plus haut en 52 semaines Les échanges étaient principalement concentrés sur la Mauritius Union Assurance (MUA) dont le prix d’action s’est d’abord élevé à Rs 80 avant de glisser à Rs 76.50 (-3,2%). Le Groupe ENL cède 55 sous pour finir à Rs 29.45 (-1,8%). Attitude Property Ltd grimpe, pour sa part, à son plus haut niveau en trois mois et demi à Rs 13. En l’absence d’investisseurs étrangers, le Groupe MCB se hisse de 0,7% à Rs 287. Le Groupe IBL grimpe de 0,5% à Rs 55.25 tandis que Gamma atteint son plus haut niveau en 52 semaines à Rs 39 (+5,4%). 3 3

1 2-3 4-5 6-7 8


Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :