BIZweek n°239 3 mai 2019
BIZweek n°239 3 mai 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°239 de 3 mai 2019

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Capital Publications Ltd

  • Format : (260 x 370) mm

  • Nombre de pages : 8

  • Taille du fichier PDF : 2 Mo

  • Dans ce numéro : moteur potentiel des économies africaines sur les secteurs traditionnels.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
VENDREDI 03 MAI 2019 BIZWEEK ÉDITION 239 J’AI ENTENDU... HERRSHA L-BOODHUN THE LUX COLLECTIVE Chiffre d’affaires de Rs 158 m au 3e trimestre de l’exercice 2018-2019 Le marché touristique mauricien au premier trimestre de l’année calendaire 2019 a été caractérisé par une baisse des arrivées de l’ordre de 1,2%, notamment en raison d’une diminution importante des touristes venant de Chine et de La Réunion. Ce qui n’a pas empêché The Lux Collective (TLC), société qui gère les enseignes LUX*, Tamassa et SALT à Maurice et à travers le monde, de publier des résultats positifs pour ce trimestre, qui correspond au 3e trimestre de son exercice comptable en cours. TLC a ainsi enregistré un chiffre d’affaires de Rs 158 millions et des profits de Rs 13,4 millions. « Le chiffre d’affaires pour les neuf premiers mois de notre exercice fiscal en cours a atteint Rs 414 millions alors que nos profits avant impôts se chiffrent, sur la même période, à Rs 30 millions. Cela montre que notre stratégie de développement entamée l’année dernière avec la création de deux entités distinctes porte déjà ses fruits. Nous sommes confiants qu’en dépit du contexte marqué par une baisse des arrivées touristiques à Maurice, nous BIZweek A N A LYSE B O URS I È R E 3 ANALYSE ABOURSIÈRE N A LYSE B O URS I È R E améliorerons nos résultats au 4e trimestre, d’autant que tous nos hôtels dans l’océan Indien ont affiché une meilleure performance comparée à la même période durant le précédent exercice financier. C’est notamment le cas pour LUX* North Male Atoll, aux Maldives, qui a dépassé nos attentes alors qu’il n’a ouvert ses portes que le 1er février dernier », souligne Paul Jones, Chief Executive Officer de TLC. À Maurice, pour les neuf mois se terminant au 31 mars 2019, les arrivées touristiques ont noté une hausse de 3% comparée à la période correspondante en 2018. Toutefois, le premier trimestre de l’année calendaire a été marqué par une baisse de 1,2% dans les arrivées, soit 352 305 touristes. Toutefois, les réservations dans les différents établissements gérés par TLC se comparent aux années précédentes, en dépit du lent démarrage de SALT of Palmar, pour lequel l’intérêt de l’industrie du voyage ne cesse de croître, l’établissement ayant déjà été primé au niveau international. Aux Maldives et à La Réunion, les réservations sont en légère baisse comparées à l’année dernière, mais avec les nouveaux contrats de gestion, la direction de TLC estime que les résultats vont graduellement s’améliorer pour finir l’année financière 2018-2019 sur une note encore plus positive. « Nous travaillons actuellement sur de nouveaux contrats de gestion et plusieurs accords en ce sens devraient aboutir avant décembre prochain, » conclut Arnaud Lagesse – Chairman de TLC. BIZweek LUNDI CIEL Textiles progresse de 11,6% L’indice SEMDEX perd 0,05% en début de semaine. La valeur totale échangée tourne, elle, autour de Rs 11 millions. Le Groupe MCB y a contribué à hauteur de 32% tandis que son prix d’action glisse de 0,1%. Son homologue, la SBM Holdings Ltd, grimpe de 0,3% à Rs 5.90 en dépit du récent changement au niveau de son ‘rating’par Moody’s. Afreximbank termine, pour sa part, à USD 4.05 (+1,5%). Rogers chute de 3,7% à Rs 36. Au niveau des hôteliers, seul New Mauritius Hotels connaît des mouvements et clôture en hausse de 0,6%. En ce qui concerne le marché secondaire, le grand gagnant demeure CIEL Textile qui progresse de 11,6% à Rs 48 sur un échange de 100 actions. MARDI Les sucriers  : Les prix d’action régresse La Bourse de Maurice poursuit sur sa lancée descendante pour atteindre son plus bas niveau en deux ans. Plusieurs titres ont contribué à cette performance. À l’instar d’ENL qui chute à son plus bas niveau en neuf mois à Rs 33.75 (-0,7%). Les sucriers ont enregistré une performance négative. Terra glisse de 0,7% tandis qu’Omnicane atteint son plus bas niveau en 17 ans à Rs 34 (-0,9%). Par contre, les banques ont emprunté un terrain plutôt positif, le Groupe MCB se hissant de 0,1% à Rs 275.50 en dépit des désinvestissements étrangers d’une valeur de Rs 14 millions. La SBM Holdings Ltd gagne 2 sous à Rs 5.92. Par ailleurs, Innodis chute à son plus bas niveau en sept mois à Rs 44.50. Attitude Properties Ltd perd 0,8% à Rs 12.90. JEUDI La MEI a la cote 3 Au cours de la matinée d’hier, les investisseurs ont appris que la Mauritian Eagle Insurance est sujette à une offre ferme de la part de HWIC Asia Fund à Rs 122 l’action, soit un prix d’action supérieur de 50%. Cela a résulté en une frénésie d’achat de ces actions, soit 14 000, à Rs 97.75 (+20%). L’actionnaire principale de la compagnie d’assurance, IBL Ltd, a bénéficié de cette annonce en grimpant à son plus haut niveau à Rs 53.25 (+0,5%). En général, le Groupe MCB perd 0,1% à Rs 275.25 en raison des désinvestissements étrangers persistants. La SBM Holdings Ltd perd 4 sous pour finir à Rs 5.88. Afreximbank clôture à son plus haut niveau en 52 semaines à USD 4.14. 3

1 2-3 4-5 6-7 8


Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :