BIZweek n°237 19 avr 2019
BIZweek n°237 19 avr 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°237 de 19 avr 2019

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Capital Publications Ltd

  • Format : (260 x 370) mm

  • Nombre de pages : 11

  • Taille du fichier PDF : 4,3 Mo

  • Dans ce numéro : l'Afrique en pôle position.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
VENDREDI 19 AVRIL 2019 BIZWEEK ÉDITION 237 J’AI ENTENDU... HERRSHA L-BOODHUN STRATÉGIE AFRICAINE La FSC accueille le bureau permanent du secrétariat du CISNA Le régulateur des services financiers, la Financial Services Commission, Mauritius (FSC) a été sélectionnée pour accueillir le bureau permanent du secrétariat du Comité des assurances, des valeurs mobilières et des autorités financières non-bancaires (CISNA). Tafadzwa Chinamo, président du CISNA, a remis la lettre d’offre officielle au directeur général de la FSC, Harvesh Seegolam, lors de la 42e réunion biannuelle du CISNA. Plus d’une centaine de régulateurs régionaux ont participé à cet événement qui s’est tenu du 14 au 17 avril, à l’île Maurice, plus précisément à l’hôtel Le Méridien. Selon Harvesh Seegolam, « L’accueil du secrétariat du CISNA à l’île Maurice témoigne de l’engagement de la FSC à renforcer notre collaboration existante avec les homologues régionaux et l’engagement de la FSC en tant que catalyseur clé pour contribuer à l’adoption d’une réglementation harmonisée et d’une surveillance normalisée BIZweek A N A LYSE B O URS I È R E 3 ANALYSE ABOURSIÈRE N A LYSE B O URS I È R E reflétant les réalités du marché et conformes aux meilleures pratiques internationales ». Tafadzwa Chinamo s’est félicité de l’engagement envers le CISNA, en déclarant que  : « C’est le début d’un nouvel avenir pour les régulateurs africains qui œuvreront de concert au développement de la région ». L’attribution de l’hébergement du secrétariat du CISNA est une étape importante pour la FSC et résulte d’un processus d’évaluation approfondi effectué par les membres du Comité exécutif du CISNA comprenant le Lesotho, la Namibie, l’Afrique du Sud, la Zambie et le Zimbabwe. Cette initiative a reçu l’appui du gouvernement mauricien étant conforme à la stratégie africaine que le gouvernement a annoncée pour le pays. Le CISNA a été institué en 1998 et constitue une sous-structure de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) et fait partie de la direction Finances, Investissement et Douane. Le mandat principal de CISNA est de veiller à ce que les cadres réglementaires des services financiers non-bancaires au sein des États membres de la SADC sont harmonisés et conformes aux meilleures pratiques, normes et principes internationaux définis par les organismes internationaux de normalisation. Le CISNA est actuellement composé de 26 autorités membres de 14 États membres de la SADC, dont l’île Maurice. BIZweek LUNDI Reprise de CIEL à Rs 6.62 La séance aura connu peu de mouvements. La valeur totale échangée se situait à Rs 23 millions. Le groupe bancaire MCB, constituant 71% de cette valeur, grimpe de 0,2% à Rs 278.50. Innodis, qui a également contribué à cette valeur, clôture stable à Rs 45.95. La holding ENL perd quelques sous pour atteindre son niveau le plus bas, depuis sa réintroduction en Bourse, à Rs 35.25. Sa filiale Rogers sacrifie 10 sous pour finir à Rs 38.05. Le Mauritius Development Investment Trust Company Limited (MDIT) sacrifie 1,2% tandis que POLICY délaisse 0,7%. Bonne nouvelle toutefois pour CIEL qui grimpe à son plus haut niveau en quatre mois à Rs 6.62, suivant un ‘off the board exchange’pendant la séance de vendredi. MARDI Le MDIT chute encore Si la veille, le Mauritius Development Investment Trust Company Limited (MDIT) a sacrifié 1,2%, cette fois-ci le titre délaisse 2,4% pour atteindre son plus bas niveau en deux ans. Les indices ont également terminé en baisse lors de la séance en raison de la performance descendante de plusieurs valeurs. Par exemple, le Groupe MCB perd 0,2% pour clôturer à Rs 278. Gamma descend de 2,1%, et ENL de 0,7%. Rogers régresse de cinq sous pour atteindre son plus bas niveau en trois mois. À l’inverse, CIEL grimpe de 2 sous. D’autres titres en hausse  : Vivo Energy Mauritius (+0,35), LUX (+0,4%), Lottotech (+0,5%) et Caudan (+0,9%). MERCREDI SBM atteint son plus bas en une décennie Pas de chance pour le marché. La morosité persiste. L’indice SEMDEX est à son plus bas en 16 mois (-0,4%). Les désinvestissements étrangers, lors de cette séance, ont atteint Rs 48 millions. Le prix d’action du Groupe MCB chute de 0,7% à son plus bas niveau en deux semaines à Rs 276. La SBM Holdings Ltd dégringole à Rs 5.84, ce qui ramène le prix inférieur à son prix de référence, et qui se traduit en son plus bas niveau en une décennie. En général, New Mauritius Hotels clôture en baisse à Rs 19 (-1%), ENL à Rs 34.80 (-0,6%) et PhoenixBev à Rs 597 (-0,3%). Que trois valeurs ont connu une hausse  : Mauritius Union Assurance à Rs 72 (+0,7%), Attitude Property Ltd à Rs 13 (+1,6%) et GRIT à USD 1.40 (+0,7%). JEUDI Nouvelle chute pour MCB L’indice SEMDEX termine en baisse avec 2 154.54 points (-0,23%). La valeur totale échangée grimpe à 201 millions. Les investisseurs étrangers ont encore choisi de vendre, et la majorité des désinvestissements ont été centrés sur le Groupe MCB. Le prix d’action de ce dernier sacrifie 0,4% pour clôturer en baisse à Rs 275. Son homologue, la SBM Holdings Ltd, a également chuté, de 0,3%. Toujours côté banque, Afreximbank se hisse de 1,3% à USD 3.90. Sur le plan hôtelier, LUX délaisse 0,4%, et New Mauritius Hotels 0,5% tandis que Sun Resorts reste stable. 3 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :