BIZweek n°235 5 avr 2019
BIZweek n°235 5 avr 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°235 de 5 avr 2019

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Capital Publications Ltd

  • Format : (260 x 370) mm

  • Nombre de pages : 9

  • Taille du fichier PDF : 2,6 Mo

  • Dans ce numéro : Congress Party, les 11 clés pour convaincre.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
VENDREDI 05 AVRIL 2019 BIZWEEK ÉDITION 235 J’AI ENTENDU... HERRSHA L-BOODHUN RÉSULTATS FINANCIERS La Barclays surfe sur sa stratégie de croissance 2018 a été une année charnière pour Barclays Bank Mauritius. Tous les principaux indicateurs sont au vert alors que la banque s’embarque dans une année riche en changement, avec la transition vers Absa. Pour l’année 2018, l’institution, qui fait partie des banques les plus performantes du pays, affiche des profits avant impôts de Rs 2,4 milliards, une progression de 20% comparée à l’exercice précédent, pour un chiffre d’affaires de Rs 4,6 milliards. « Ces chiffres sont avant tout une preuve du travail de nos équipes et de leur dévouement au quotidien pour faire de notre institution bancaire la plus performante du pays. Et ce n’est que le début. Avec le groupe Absa, nous nous embarquons dans une nouvelle aventure qui nous permettra d’avoir une plus forte empreinte en Afrique et sur le plan international. Nous pourrons non seulement proposer de nouvelles opportunités à nos clients, mais également mieux répondre à leurs attentes grâce à la numérisation de nos services et produits. Nous nous appuyons aujourd’hui sur cent ans d’expérience bancaire à Maurice et ambitionnons de redynamiser ce secteur de l’économie avec l’apport BIZweek A N A LYSE B O URS I È R E 3 ANALYSE ABOURSIÈRE N A LYSE B O URS I È R E de technologies de pointe et d’innovations, en gardant nos clients au cœur de nos préoccupations », souligne Ravin Dajee, Managing Director de la banque. Intensifier les efforts déployés Ces résultats s’inscrivent dans un contexte plus large, celui du groupe Absa, un des leaders du secteur bancaire en Afrique. Le groupe a en effet publié ses résultats en mars, avec des bénéfices en hausse de 3% par rapport à l’année précédente, pour atteindre 16,1 milliards de rands, alors que le chiffre d’affaires a augmenté de 4% à 75,7 milliards de rands sur la même période. La solide équipe de direction et la structure mise en place au cours de l’année écoulée serviront à intensifier les efforts déployés dans les pays où opère le groupe afin d’atteindre l’ambitieuse stratégie de croissance définie par le groupe en 2018. À Maurice, la Barclays Bank Mauritius reste une valeur sûre pour la clientèle locale, régionale et internationale. La progression au niveau des actifs, qui sont passés à Rs 111,2 milliards avec des crédits à hauteur de Rs 52,3 milliards accordés aux clients, démontre la confiance du marché dans l’institution bancaire. En 2018, le rendement des capitaux propres a aussi pris la courbe ascendante, avec une augmentation de l’ordre de 3.2% par rapport à 2017. De bon augure pour les perspectives de croissance de la banque, qui se positionne en tant que banque panafricaine, avec l’ambition clairement affichée de devenir la référence dans la région ainsi qu’à l’international. BIZweek LUNDI Alteo perd 2,1% L’indice SEMDEX gagne 0.10% à 2 166.94 points. La valeur totale échangée atteint Rs 38.8 millions, le Groupe MCB y contribuant près de 89%. Le prix d’action de ce groupe devait d’ailleurs descendre à Rs 274.75 avant de clôturer inchangé à Rs 275 sur un volume de 126 200 actions. Son homologue, la SBM Holdings Ltd, grimpe de 0,3%. En ce qui concerne les groupes hôteliers, pas de mouvement au niveau des prix d’action de LUX, New Mauritius Hotels et Sun Resorts. Belle Mare Holdings gagne 7% pour finir à Rs 41.10. Le groupe sucrier Alteo chute de 2,1% à Rs 21 sur un échange de 14 000 actions. MARDI Mauvaise posture pour SBM Holdings La séance termine en terrain négatif, le SEMDEX perdant 0.30% pour finir à 2 160.44 points. La valeur totale échangée n’aura été que de Rs 25,5 millions, grâce aux échanges sur ENL Ltd, CIEL Ltd et Rogers. Au niveau bancaire, le Groupe MCB obtient 0,1% tandis que la SBM Holdings Ltd perd 2,3% pour chuter à Rs 5.84 pendant la séance avant de clôturer à Rs 5.86 sur un volume de 525 000 actions. Les groupes hôteliers ne bougent toujours pas. Le sucrier Omnicane perd 2,7% pour finir à Rs 36 sur un échange de 6 000 actions. MERCREDI Rebond de SBM Holdings Le duo bancaire a terminé la séance en hausse. La SBM Holdings met de côté la performance de la veille et progresse de 2,4% pour clôturer à Rs 6 sur un volume de 59 000 actions, alors que le Groupe MCB gagne 0,1%. L’indice SEMDEX, en terrain favorable, clôture avec 2 165.63 points (+0.24%). La valeur totale échangée a été de Rs 25.5 millions. Le Groupe Terra Mauricia y a contribué à hauteur de 52.10%. Enfin quelques mouvements du côté des hôteliers  : LUX et New Mauritius Hotels enregistrent une hausse de 0,8% et 1,3% respectivement. Par ailleurs, Gamma Civic obtient 2,8% à Rs 36.50 sur un échange de 500 actions. JEUDI Union Sugar Estates délaisse 4% Séance mi-figue mi-raisin. Le SEMDEX termine à 2 166.09 points. Le marché a dégagé une valeur de Rs 50.2 millions. Le Groupe MCB gagne 0,1%, contrairement à la SBM Holdings qui délaisse 1,7%. Au niveau des hôteliers, seul New Mauritius Hotels enregistre une hausse de Rs 3,9% pour clôturer à Rs 19.75. Automatic Systems Ltd recule de 2,8% à Rs 88, et Omnicane de 2,8% à Rs 35. Union Sugar Estates Co Ltd termine en baisse en chutant de 4% à Rs 26.20 sur un échange de 1 600 actions. 3 3

1 2-3 4-5 6-7 8-9 9


Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :