BIZweek n°233 22 mar 2019
BIZweek n°233 22 mar 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°233 de 22 mar 2019

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Capital Publications Ltd

  • Format : (260 x 370) mm

  • Nombre de pages : 7

  • Taille du fichier PDF : 3,1 Mo

  • Dans ce numéro : le rappel à l'ordre de FedEx et BMW.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
VENDREDI 22 MARS 2019 BIZWEEK ÉDITION 233 J’AI ENTENDU... HERRSHA L-BOODHUN BÉNÉFICES EN BAISSE Le rappel à l’ordre de FedEx et BMW BIZweek A N A LYSE B O URS I È R E 3 ANALYSE ABOURSIÈRE N A LYSE B O URS I È R E Le rally qui a porté les marchés européens et américains sur des plus hauts de l’année donne des signes d’essoufflement. Le Cac 40, qui grimpe dans le vide depuis le début de l’année, notamment sur l’espoir d’un accord commercial entre les Etats-Unis et la Chine, clôture la séance de mercredi en baisse de 0,8% à 5.388,66 points. Pour la deuxième fois en trois mois, FedEx, qui publiait mercredi soir ses résultats du troisième trimestre, a revu à la baisse ses prévisions de bénéfices au titre de son année fiscale qui s’achèvera fin mai. L’action FedEx a chuté jusqu’à 6,5% à Wall Street après avoir perdu 35% l’an dernier. Le géant américain explique la baisse de son chiffre d’affaires par « l’affaiblissement des conditions macroéconomiques et du commerce mondial ». La faute, en grande partie, à la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine. À ce sujet, l’agence Bloomberg rapporte que la Chine aurait fait marche arrière sur les concessions qu’elle était prête à faire en matière notamment de protection intellectuelle et de brevets pharmaceutiques, demandées par les États-Unis. BMW dans la spirale infernale des investissements L’automobile du futur pèse toujours sur la santé de celle d’aujourd’hui. C’est encore le constat que fait BMW, contraint à une nouvelle alerte sur ses profits, à cause de l’inflation de ses investissements. Le constructeur annonce que ses bénéfices avant impôts seront a priori en baisse de 10% cette année, et reconnaît même qu’une nouvelle révision baisse est possible « si les conditions de marché se détériorent ». Notamment en cas de « No Deal Brexit » ou d’intensification de la guerre commerciale entre Chine et États-Unis. « La forte volatilité du marché rend difficile toute prévision », concède le constructeur. BMW qui annonce parallèlement un plan d’économies très conséquent, de 12 milliards d’euros sur 3 ans. Une somme impressionnante, qui passera par un resserrage des coûts et des stratégies d’achat, ainsi que des coupes dans certains budgets. Le groupe espère même dégager des économies notamment en matière de développement, grâce à la digitalisation et l’amélioration des systèmes de simulation par ordinateur. « Grâce aux simulations et tests virtuels, nous allons pouvoir nous passer de 2.500 prototypes coûteux à développer d’ici 2024 », estime BMW, qui pense pouvoir notamment réduire de 33% le temps de développement de nouveaux modèles. BIZweek LUNDI La semaine débute mal pour plusieurs L’indice SEMDEX gagne certes 0,11% pour finir à 2 190 points, mais la séance aura été majoritairement négative pour plusieurs titres. Le duo bancaire, le Groupe MCB et la SBM Holdings Ltd, perd 0,4% et 0,7% respectivement. Ainsi, le Groupe SBM clôture à Rs 5.96 sur un volume de 152 900 actions. Sur le plan hôtelier, Lux et New Mauritius Hotels délaissent 0,8% et 1% respectivement. Cim Financial Services sacrifie 3,2% sur un échange de 78 200 actions. Au niveau du marché secondaire, EUDCOS perd 5,5% pour terminer à Rs 15.60 sur un échange de 60 200 actions. MARDI Air Mauritius s’enlise Les indices locaux ont chuté, le SEMDEX perdant 0,1%. La valeur totale échangée a grimpé à Rs 80 millions en raison d’une forte participation d’investisseurs étrangers. Il n’empêche que le prix d’action du Groupe MCB a chuté de 0,4% à son plus bas niveau en cinq semaines à Rs 278 face à des désinvestissements étrangers à hauteur de Rs 11 millions. Afreximbank enregistre, pour sa part, une hausse de 1,7% à USD 3.70, soit son plus haut niveau en sept mois. La compagnie d’aviation nationale, Air Mauritius, prend toujours la pente. Le prix d’action chute à son plus bas niveau en six ans et demi à Rs 10. Gamma Civic glisse de 0,8% à Rs 35.50. Plusieurs titres ont chuté lors de cette séance, à l’instar d’EUDCOS à Rs 15.25 (-2,2%), Moroil à Rs 29.35 (-1,3%), Ciel Textile 35 (-1,3%), Ciel Textile à Rs 41 (-1,2%), Policy à Rs 6.12 (-1,3%) et Bee Equity Partners à Rs 33.30 (-2,4%). MERCREDI Plusieurs titres en baisse La valeur totale échangée n’a atteint que Rs 15 millions lors de la séance, et les indices ont chuté à nouveau. Plusieurs titres ont enregistré un recul. Ainsi, New Mauritius Hotels glisse à son plus bas niveau en un mois à Rs 19.65 (-2,2%). Le Groupe MCB reste stable à Rs 278 en dépit des désinvestissements étrangers d’une valeur de Rs 4 millions. La SBM Holdings perd 0,3% pour finir à son plus bas niveau en deux mois et demi à Rs 5.94. Cim Financial Services délaisse 1,5% pour clôturer à Rs 6.60. PhoenixBev sacrifie Rs 10 pour finir à Rs 590. Sur le plan immobilier, Attitude Properties Ltd perd 0,8% à Rs 13.10 et Grit 0,7% à USD 1.34. Bonne séance pour EUDCOS qui grimpe de 2,3% à Rs 15.60. JEUDI Sun Resorts recule de 0,7% Peu d’échanges au niveau des titres lors de la séance d’hier. Cela n’a pas empêché le SEMDEX de perdre 0,13% pour clôturer avec 2 180.67 points, et la valeur totale échangée d’atteindre Rs 16.4 millions. Les échanges au niveau du Groupe MCB y ont contribué à hauteur de 21.15%, Terra à hauteur de 18.14% et Lux de 14.22%. Les prix d’action de MCB, SBM Holdings. Lux et New Mauritius Hotels restent inchangés. Quant à Sun Resorts, le prix recule de 0,7% pour finir à Rs 44.90 sur un échange de 11 100 actions. PhoenixBev sacrifie 1,7% pour terminer à Rs 580 et Vivo Energy grimpe de 0,9% à Rs 163.50. 3 3

1 2-3 4-5 6-7 7


Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :