BIZweek n°230 1er mar 2019
BIZweek n°230 1er mar 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°230 de 1er mar 2019

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Capital Publications Ltd

  • Format : (260 x 370) mm

  • Nombre de pages : 7

  • Taille du fichier PDF : 2,4 Mo

  • Dans ce numéro : le cadre réglementaire pour la CSDA Licence entre en vigueur.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
VENDREDI 01 MARS 2019 BIZWEEK ÉDITION 230 J’AI ENTENDU... BOURSE LONDONIENNE HERRSHA L-BOODHUN Standard Chartered dans les profondeurs après ses résultats BIZweek A N A LYSE B O URS I È R E 3 ANALYSE ABOURSIÈRE N A LYSE B O URS I È R E Standard Chartered (-1,7% à 609,30 pence) affiche l’une des plus fortes baisses de l’indice FTSE 100. Les investisseurs ont retenu en particulier ses résultats décevants, reléguant à l’arrière-plan le nouveau plan stratégique. En 2018, la banque britannique très présente en Asie a enregistré un bénéfice imposable ajusté en hausse de 28% à 3,86 milliards de dollars, ressortant sous le consensus compilé par la banque de 3,98 milliards de dollars. Les revenus ont augmenté de 4,8% à 14,97 milliards de dollars, faisant également légèrement moins bien qu’attendu  : 15,02 milliards de dollars. Dans le cadre de son nouveau plan stratégique, Standard Chartered vise une rentabilité des fonds propres tangibles d’au moins 10% d’ici 2021 contre 5,1% en 2018. Pour atteindre cet objectif, la banque prévoit une croissance annuelle moyenne de 5% à 7% des revenus, une progression des coûts plus faible que l’inflation grâce à 700 millions de dollars d’économies et l’optimisation de ses encours pondérés. Sa participation de 44,56% dans la banque indonésienne Permata sera considérée comme non stratégique, avec à la clé une diminution des encours pondérés de 9 milliards de dollars. Les charges de restructuration devraient atteindre 500 millions de dollars. La cession de certaines activités en Inde, Emirats arabes unis, Corée et Indonésie, marchés à faible rentabilité, est envisagée. Standard Chartered a l’intention de distribuer aux actionnaires le capital excédentaire qui ne sera pas utilisé pour financer sa croissance supplémentaire. Elle procéderait dans ce cas à des rachats d’actions. La banque britannique a précisé que le dividende ordinaire dispose du potentiel pour doubler d’ici deux ans. Il s’élevait à 17 cents par action pour 2018. La Bourse de Tokyo finit en baisse de 0,8% - La Bourse de Tokyo a fini en baisse ce jeudi en raison d’un regain d’interrogations sur le commerce sino-américain et de l’annonce d’une baisse de la production industrielle le mois dernier. L’indice Nikkei a perdu 0,79% à 21.385,16 points et le Topix, plus large, a cédé également 0,79% à 1.607,66 points. Les marchés asiatiques sont à leur tour rattrapés par les doutes sur le commerce après les propos du représentant américain au Commerce, Robert Lighthizer, qui a déclaré que les États-Unis et la Chine étaient encore loin d’un accord qui mettra fin au conflit commercial « le plus grave » que Washington ait eu à affronter. Aux craintes sur le commerce est venu s’ajouter un indicateur défavorable sur la production industrielle japonaise, qui a connu en janvier son plus fort déclin depuis un an, un nouveau signe alarmant de l’impact du conflit commercial sur l’activité économique du pays. (Le Figaro) BIZweek LUNDI Focus sur Mauritian Eagle Insurance La séance a été marquée par un « off-the-board cross » de 15% de l’actionnariat de la Mauritian Eagle Insurance (MEI). Il semblerait que le deuxième actionnaire de la MEI, Bryte Insurance Co Ltd, ait vendu ses parts. Ailleurs sur la Stock Exchange of Mauritius, Ciel Textile Ltd perd 4,7% à son plus bas niveau en une année et demie à Rs 41. Même tendance chez les sucriers Omnicane et Terra qui délaissent 2,3% et 1% respectivement pour atteindre leur plus bas niveau en 16 ans et 10 ans respectivement. L’indice SEMDEX devait ainsi sacrifier 0,15% face à ces pertes. Séance positive pour la SWAN qui grimpe de 1,4% à son plus haut niveau en deux mois. MARDI Que quatre hausses Encore une séance morose. L’indice SEMDEX termine dans le rouge en perdant 0,1%. Le prix d’action de plusieurs titres comme la Mauritius Union Assurance, Gamma ou CIEL est resté inchangé même s’ils ont enregistré des désinvestissements étrangers. L’hôtelier Sun Resorts a grimpé de 0,2%. Le grand perdant de la séance reste Fincorp qui sacrifie 6% pour clôturer à Rs 23.50. Automatic Systems Ltd emboîte le pas en sacrifiant 2,8% à Rs 86.25. Il n’y a eu que quatre hausses lors de cette séance, à savoir EUDCOS à Rs 18 (+3,2%), New Mauritius Hotels à Rs 20.10 (+0,5%), Sun Resorts à Rs 45.10 ainsi qu’Attitude Property Ltd à Rs 13.20. MERCREDI Les sucriers perdent quelques sous Les échanges ont repris sur le duo bancaire habituel. Ainsi, le Groupe MCB grimpe de 0,4% à Rs 284 pendant que la SBM Holdings Ltd délaisse 0,7% à Rs 5.96. Le SEMDEX termine en hausse avec +0,1%. Pas de chance pour les sucriers Terra et Médine, à l’exception d’Omnicane qui bondit de 3,1% à Rs 40. Les deux premiers baissent de 0,7% et 0,4% à Rs 20.60 et Rs 62 respectivement. Retour positif pour Fincorp avec un gain de 6,4% pour clôturer à Rs 25. Enfin, EUDCOS perd 5,6% pour terminer à Rs 17. JEUDI Séance positive 3 Le SEMDEX gagne 0,17% et termine à 2 206.70 points. La valeur totale échangée a atteint Rs 503 millions et était principalement générée par des échanges au niveau d’Afreximbank qui chute d’ailleurs de 5,9% à USD 3.20. Le duo bancaire, constitué du Groupe MCB et de la SBM Holdings Ltd termine en hausse avec +0,4% et +0,7% respectivement pour clôturer à Rs 285 et Rs 6. Au niveau des groupes hôteliers, seul New Mauritius Hotels connait une hausse de 0,5%. Par ailleurs, le groupe Médine Ltd se hisse de 1,6% à Rs 63 sur un échange de 900 actions. Medical and Surgical Centre Ltd (Fortis Darné et Wellkin Hospital) grimpe de 1,6% à Rs 3.10. 3

1 2-3 4-5 6-7 7


Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :