BIZweek n°227 8 fév 2019
BIZweek n°227 8 fév 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°227 de 8 fév 2019

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Capital Publications Ltd

  • Format : (260 x 370) mm

  • Nombre de pages : 8

  • Taille du fichier PDF : 2,7 Mo

  • Dans ce numéro : un "bear market" pour 2019 ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
VENDREDI 08 FÉVRIER 2019 BIZWEEK ÉDITION 227 J’AI ENTENDU... BOURSE DE FRANCFORT HERRSHA L-BOODHUN La Bourse de Francfort poursuivait son mouvement de recul hier, le Dax cédant 0,55% dans un marché affecté par les premières publications d’entreprises allemandes et par des indicateurs industriels décevants. La place francfortoise n’est « guère convaincue » par les premiers résultats dévoilés en Allemagne, dont celui du constructeur automobile Daimler mercredi. Comme Wall Street « marque une pause » après un mois de janvier en fanfare, le Dax devrait poursuivre son recul « sous les 11.300 points » et essuyer de nouvelles prises de bénéfices. Par ailleurs, les investisseurs doivent digérer un nouveau recul de la production industrielle allemande, en baisse de 0,4% sur un mois en décembre alors que les analystes tablaient sur un rebond. Après le repli annoncé mercredi des commandes industrielles sur la même période, et vu le pessimisme croissant révélé par les indices de confiance, « la conjoncture industrielle devrait rester mitigée », estime prudemment le ministère allemand de l’Économie. Enfin, les opérateurs demeurent suspendus aux négociations commerciales sino-américaines, qui d o i v en t « aboutir à un A N A LYSE B O URS I È R E 3 ANALYSE ABOURSIÈRE N A LYSE B O URS I È R E Pénalisée par l’industrie allemande BIZweek accord d’ici la fin du mois », sous peine d’entrer dans une nouvelle période de fébrilité sur les marchés. La Bourse de Paris digère avec prudence (-0,35%) une série de résultats – La Bourse de Paris perdait un peu de terrain (-0,35%) hier matin, au démarrage d’une séance qui devrait être centrée sur de très nombreux résultats d’entreprises et tandis que Theresa May se rend de nouveau à Bruxelles pour tenter de nouvelles négociations autour du Brexit. Les marchés financiers de Chine continentale, de Hong Kong et de Taïwan étaient toujours fermés hier pour cause de jour férié. Du côté des indicateurs, le déficit commercial de la France s’est creusé de 2,1 milliards d’euros à 59,9 milliards en 2018 en raison de la remontée des cours du pétrole, ont rapporté hier les douanes. La balance des paiements, qui comprend les échanges des services, enregistre pour sa part un déficit de 16,8 milliards d’euros en 2018, contre 13,1 milliards en 2017, a rapporté de son côté la Banque de France. La Bourse de Londres ouvre en baisse – La Bourse de Londres a ouvert hier matin en baisse de 0,24%, prudente avant une décision de politique monétaire de la Banque d’Angleterre. Dans les premiers échanges, l’indice FTSE-100 des principales valeurs perdait 17,56 points à 7.155,53 points. Le marché britannique avait fini dans le vert lors des six séances précédentes. Mardi, il avait même bondi de 2,04% et fermé au plus haut depuis octobre 2018. BIZweek LUNDI Swan General chute à Rs 346 L’indice SEMDEX termine en hausse avec 2 214.04 points (+0,05%). La valeur totale échangée, générée à hauteur de 63.44% par le Groupe MCB, est de Rs 47,2 millions. Les désinvestissements étrangers sont à hauteur de Rs 1,9 millions. Les banques restent inchangées, de même que les hôteliers LUX et Sun Resorts, à l’exception de New Mauritius Hotels qui grimpe de 1,5% à Rs 20.50 sur un volume de 35 200 actions. Swan General Ltd chute de 1,1% à Rs 346 sur un échange de 500 actions. Au niveau du marché secondaire, Lavastone Properties perd 4,9% et termine à Rs 2.90 tandis que CIEL Textile Ltd se hisse de 2,4% à Rs 43 sur un échange de 400 actions. MERCREDI MCB et SBM chutent Les désinvestissements étrangers ont atteint Rs 80,8 millions, et la majorité concernait le Groupe MCB. D’ailleurs, le prix d’action de ce groupe bancaire chute de 0,5% pour clôturer à Rs 272.50 sur un volume de 347 300 actions. Quant à la SBM Holdings Ltd, le prix d’action perd 1,7% pour finir à Rs 5.96 sur fond de désinvestissements étrangers. De ce fait, l’indice SEM- DEX glisse de 0,28% à 2 207.82 points. La valeur totale échangée atteint, elle, Rs 135,9 millions. En ce qui concerne les groupes hôteliers, New Mauritius Hotels délaisse 0,5%. La compagnie d’aviation nationale sacrifie, pour sa part, 3,8% pour clôturer à Rs 11.50 sur un échange de 1 400 actions. JEUDI NMH chute encore 3 Deuxième séance consécutive de chute pour New Mauritius Hotels. Le groupe hôtelier perd 0,5% pour clôturer à Rs 20 sur un volume de 83 900 actions. L’indice SEMDEX sacrifie 0,09% à 2 205.75 points. La valeur totale échangée s’établit à Rs 73.8 millions. Les désinvestissements étrangers ont été d’une valeur de Rs 10,4 millions. Au niveau bancaire, le Groupe MCB grimpe de 0,1% à Rs 272.75 sur un échange de 53 000 actions. La SBM Holdings chute à Rs 5.92 pendant la séance avant de remonter à Rs 5.94 sur un volume de 867 900 actions. 3

1 2-3 4-5 6-7 8


Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :