BIZweek n°226 1er fév 2019
BIZweek n°226 1er fév 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°226 de 1er fév 2019

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Capital Publications Ltd

  • Format : (260 x 370) mm

  • Nombre de pages : 9

  • Taille du fichier PDF : 4 Mo

  • Dans ce numéro : comment se positionne Maurice par rapport aux autres PEID.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
VENDREDI 01 FÉVRIER 2019 BIZWEEK ÉDITION 226 J’AI ENTENDU... 3E TRIMESTRE 2018 HERRSHA L-BOODHUN Lux Collective améliore sa performance avec des revenus de Rs 181 M The Lux Collective Ltd (TLC), gestionnaire des hôtels LUX*, annonce des revenus de Rs 181 M pour le 3ème trimestre de 2018, soit une augmentation de 44% par rapport au trimestre correspondant en 2017. The Lux Collective gère notamment les établissements LUX* Resorts and Hotels, Tamassa, SALT et Café LUX*, et gérera à l’avenir les hôtels du groupe LUX* Island Resorts de même que ceux de propriétaires indépendants. « L’île Maurice reste une destination très importante pour The Lux Collective, mais nous nous focalisons également sur le potentiel de développement dans d’autres régions du monde, et plus particulièrement en Asie. À travers cette démarche, c’est l’hôtellerie mauricienne que nous voulons faire briller à l’international », explique Arnaud Lagesse, Président du Conseil d’Administration de TLC. Le total des revenus pour le trimestre a augmenté de 44%, ce qui s’explique par l’amélioration des performances des hôtels en général et plus particulièrement de LUX* Grand Gaube, qui a été pleinement opérationnel au dernier trimestre de 2018. Sur la même période, l’EBITDA (résultats avant taxes) a atteint Rs 42M, soit une augmentation de 16% par rapport à l’année précédente. Le bénéfice attribuable pour le trimestre s’est élevé à Rs 46M, une hausse de 38% contrairement au précédent exercice. BIZweek A N A LYSE B O URS I È R E 3 ANALYSE ABOURSIÈRE N A LYSE B O URS I È R E Facebook rassure la Bourse sur ses finances Facebook, secoué par des controverses quasi-permanentes, bondissait en Bourse mercredi après avoir publié des résultats meilleurs que prévu, qui renouent avec un rythme de croissance élevé, et une hausse du nombre d’usagers un peu plus élevée qu’attendu. L’action prenait 8,5% dans les échanges électroniques suivant la clôture de Wall Street. Le bénéfice net du quatrième trimestre ressort à 6,88 milliards de dollars, en hausse de 61%. Le bénéfice ajusté, référence en Amérique du Nord, ressort à 2,38 dollars l’action, bien au-dessus des attentes des analystes. Même chose pour le chiffre d’affaires trimestriel, qui avance de 30% à 16,9 milliards de dollars. Alors que les investisseurs s’inquiètent d’une crise de croissance de Facebook et de l’impact des crises à répétition, ces rythmes de croissance sont plus élevés qu’au trimestre précédent, signe que les annonceurs et les usagers n’ont pas massivement quitté le réseau. A 2,32 milliards, le nombre d’usagers mensuels actifs est d’ailleurs légèrement supérieur aux prévisions. Le nombre d’abonnés actifs quotidiens est, quant à lui, pile conforme aux attentes, à 1,52 milliard. Sur toute l’année 2018, le bénéfice net augmente de 39% à 22,1 milliards de dollars. Le bénéfice par action, à 7,57 dollars, est largement au-dessus des attentes. Le chiffre d’affaires (55,83 milliards) est aussi meilleur qu’anticipé. Ces chiffres sont cruciaux pour le groupe, qui a besoin d’un nouveau départ. Aussi en lui redonnant confiance après moult polémiques. BIZweek 3 LUNDI ENL entraîne le SEMDEX Les échanges ont principalement évolué autour du duo bancaire habituel. Bien que les prix d’action du Groupe MCB et de la SBM Holdings n’ont pas bougé, le premier a attiré des investissements étrangers à hauteur de Rs 5 millions, tandis que le second enregistre des désinvestissements étrangers d’une valeur de Rs 3 millions. Autre valeur qui a retenu l’intérêt des investisseurs  : Promotion and Development qui reste toutefois à Rs 111.25 l’unité. Par contre, des échanges au niveau d’ENL – qui chute de 0,7% à Rs 41 – a entrainé l’indice SEMDEX dans son sillage. Ce dernier perd 0,1%. D’autres titres ont chuté lors de la séance, à savoir New Mauritius Hotels (-0,3%), Lavastone (-1,6%), LUX (-0,4%) et Ascencia (-0,3%). Les heureux gagnants de la séance sont Air Mauritius (qui grimpe à son plus haut niveau en cinq mois à Rs 11.90) et Lottotech qui se hisse de 0,4% à Rs 9.10. MARDI SBM glisse à Rs 6.08 La séance boursière a généré des échanges d’une valeur de Rs 54 millions. Celle-ci a été principalement générée par le Groupe MCB qui a enregistré des investissements étrangers à hauteur de Rs 4 millions. La SBM Holdings régresse de 0,3% à Rs 6.08. Omnicane clôture la séance en hausse (+3,6%) à son plus haut niveau en un mois tandis que Medine Limited perd 1,2%. Grit – qui investit dans l’immobilier – sacrifie 0,7% pendant la séance avant de clôturer à Rs 1.40. Vivo Energy Mauritius grimpe de 0,6% à son plus haut niveau en un mois à Rs 162. MERCREDI Plusieurs baisses enregistrées La Bourse de Maurice a connu une séance morose. Plusieurs titres ont chuté, ce qui explique une baisse de 0,2% au niveau du SEM- DEX. Ainsi, la SBM Holdings et le Groupe MCB délaissent 0,7% et 0,5% pour clôturer à Rs 6.04 et Rs 275.75 respectivement ; ce qui les ramène à leur plus bas niveau en deux semaines. La filiale du Groupe MCB perd 0,6% à Rs 24.85. Au niveau des hôteliers, New Mauritius Hotels enregistre des désinvestissements étrangers à hauteur de Rs 2 millions. LUX glisse de 0,7% à Rs 71. Du côté de l’immobilier, Lavastone Properties perd 1,6% à Rs 3.05. United Docks clôture à son plus haut niveau en sept mois à Rs 100 (+2%). ENL connaît une hausse de 0,4%. JEUDI MCB perd 0,6% L’indice SEMDEX descend à 2 212.92 points (-0,12%). La valeur totale échangée a été de Rs 105.3 millions, et le Groupe MCB y a contribué à hauteur de 47.14%. Le prix d’action de ce dernier délaisse 0‚6% pour clôturer à Rs 274 sur un échange de 180 600 actions. Les trois principaux groupes hôteliers restent inchangés. PhoenixBev sacrifie 1‚8% pour terminer à Rs 545. Rogers grimpe de 1‚2% à Rs 39.95. Quant à CIEL Ltd‚ le prix d’action clôture en hausse à Rs 6.30 (+1‚6%) sur un échange de 1,8 million d’actions. 3

1 2-3 4-5 6-7 8-9 9


Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :