BIZweek n°218 16 nov 2018
BIZweek n°218 16 nov 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°218 de 16 nov 2018

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Capital Publications Ltd

  • Format : (260 x 370) mm

  • Nombre de pages : 8

  • Taille du fichier PDF : 2,2 Mo

  • Dans ce numéro : impôts, frais, licences...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8  |  Aller à la page   OK
8
VENDREDI 16 NOVEMBRE 2018 BIZWEEK ÉDITION 218 CLÔTURE DE LA RENCONTRE DU 7 AU 9 NOVEMBRE DEBRIEF « L’Africa Investment Forum a dépassé toutes les attentes » Le rideau est tombé, vendredi 9 novembre 2018, sur l’Africa Investment Forum (AIF), après un marathon de trois jours qui a vu la concrétisation des transactions d’une valeur de plusieurs milliards de dollars L’Africa Investment Forum, tout premier forum d’Afrique axé sur les transactions, s’est terminé sur une note largement positive puisque le groupe de clôture, composé des responsables d’institutions de financement du développement (IFD), a applaudi à l’unanimité cette initiative unique en la qualifiant de rencontre exceptionnelle « qui a dépassé toutes les attentes ». Le président de la Banque africaine de développement, Akinwumi Adesina, a déclaré à plus de mille participants présents  : « L’aiguille se déplace, elle pointe dans la bonne direction, elle pointe vers l’Afrique. J’exprime toute ma reconnaissance aux investisseurs pour la confiance qu’ils ont manifestée envers le continent. L’Afrique a grandi  : son développement ne se fera pas par l’aide internationale, mais grâce aux investissements. Et j’ai le sentiment que vous commencez à vous en rendre compte. » Vers un environnement économique favorable Vendredi midi, sur les 61 transactions évaluées à 40,4 milliards de dollars et soumises pour examen en séances dédiées, 45, représentant plus de 32 milliards de dollars, ont suscité l’intérêt des investisseurs. Les chiffres définitifs seront communiqués dans les prochains jours. Le président Adesina a qualifié ce résultat de 32 milliards de dollars de transactions de grande réussite. « Je ne saurais être plus heureux […] mais nous ne voulons pas nous auto-congratuler. La responsabilité que nous portons est grande, et ce n’est qu’un début. » La présence de sept chefs d’État et de gouvernement africains a clairement montré aux investisseurs internationaux que les dirigeants africains sont déterminés à créer un environnement économique favorable à même de permettre aux investissements de se poser en douceur sur une piste d’atterrissage sans obstacle. Le président Cyril Ramaphosa de la République d’Afrique du Sud, la présidente Sahle-Work Zewde d’Éthiopie, le président Alpha Condé de la République de Guinée, le président Macky Sall du Sénégal, et le président Nana Dankwa Akufo-Addo du Ghana se sont rendus en Afrique du Sud pour assister à l’AIF. Étaient également présents le vice-président du Nigeria Yemi Osinbajo, le Premier ministre du Rwanda Édouard Ngirente, le Premier ministre du Cameroun Philémon Yang, ainsi que des ministres représentant le Royaume du Maroc, la Côte d’Ivoire, la Tanzanie, le Niger et le Gabon. Des gouverneurs et des membres du Conseil d’administration de la Banque africaine de développement avaient fait aussi le déplacement. Rs 250 milliards d’investissements privés attendus sur les 10 prochaines années Rs 250 milliards. C’est le montant des investissements privés prévus pour la prochaine décennie dans divers projets, y compris dans des industries nouvelles. Ces projets, dont la mise en chantier est suivie par l’Economic Development Board (EDB), concernent divers secteurs, tels que l’enseignement supérieur, le manufacturier, l’agro-industrie, la logistique, les villes intelligentes, la médecine de pointe et les nouvelles technologies. En parallèle, le pays a enregistré des investissements directs étrangers d’un montant supérieur au cours des deux dernières années. En 2017, le pays a enregistré des investissements de Rs 79,5 milliards, dont Rs 60,6 milliards représentent ceux du secteur privé, qui englobent également Rs 17,5 milliards en termes d’investissement direct étranger (IDE). Pour 2018, les estimations indiquent que le montant d’investissement devrait atteindre les Rs 86,4 milliards dont Rs 62,4 milliards représentent ceux du secteur privé, qui inclu Rs 18 milliards en termes d’IDE. Le fondateur de Marideal et PriceGuru élu Entrepreneur de l’Année 2018 Christopher Rainer, fondateur et CEO de Marideal et de Price- Guru, a été élu Entrepreneur de l’Année 2018 lors de la quinzième édition du Tecoma Award, organisée par le magazine régional L’Eco austral, en partenariat avec IBL Together, le vendredi 9 novembre au Trianon Convention Centre. Christophe Rainer remporte ainsi l’IBL Tecoma Award. Il est arrivé en tête dans les classements « Progression » et « Innovation ». En lançant Marideal, cet entrepreneur a ouvert grâce à l’Internet les hôtels de Maurice aux Mauriciens. Le succès appelant le succès, avec PriceGuru, il a lancé le commerce en ligne à travers l’île. Initialement, les cinq nominés sont choisis par la rédaction de L’Eco austral sur la base de quatre critères qui donnent les quatre classements (Progression, Innovation, Dynamisme à l’extérieur et Engagement citoyen). L’Entrepreneur de l’année est celui qui l’emporte au classement général. SUNCARE récompensée au Worldwide Hospitality Awards SUNCARE est une organisation à but non-lucratif lancée par le groupe hôtelier mauricien Sun Resorts en 2016. Engagé depuis plus de 15 ans dans de multiples activités et initiatives environnementales, sociales, communautaires, humanitaires et autres, le groupe ressentait le besoin de mieux organiser toutes ces actions, raison pour laquelle elles ont toutes été rassemblées sous la coupelle de SUNCARE. Sun Resorts a ainsi reçu le prix de la meilleure initiative de Développement Durable & Responsabilité Sociale pour son programme SUNCARE lors de la 19ème édition des Worldwide Hospitality Awards qui s’est tenu à Paris le 7 novembre. Parmi les 800 participants réunis à l’InterContinental Paris Le Grand, Sun Resorts s’est démarqué avec son programme écologique SUNCARE basé sur trois principaux piliers qui sont les initiatives de développement durable lié à l’environnement, la communauté locale, et une approche éthique du métier d’hôtelier. Kolos œuvre à mettre un frein aux dangers routiers Engagez-vous sur la voie de la sûreté, ce samedi 17 novembre. Kolos organise une ‘Road Safety Awareness Day’, dans le cadre de son programme CSR et en ligne avec sa politique ‘Safety First’. Cette journée de sensibilisation à la sécurité routière se déroulera, entre 10 et 15 heures, sur le parking d’Engen à Bagatelle. La Road Safety Unit, la société Stay Safe Consultancy et Eizena seront sur place pour expliquer au public les gestes de premiers secours en cas d’accident. Lors de cette opération de sensibilisation et de prévention, différents ateliers portant sur des sujets relatifs à la sécurité routière seront proposés. Les visiteurs bénéficieront d’informations précises sur les précautions à prendre, les limites de vitesse maximale et les pénalités en cas d’infraction au code de la route. Ils auront aussi l’opportunité de tester la ‘voiture tonneau’de la police et de voir de plus près quelques-uns des équipements de détection et de contrôle, utilisés par la force policière. Kaz’Out Musik Festival  : Artistes et mélomanes au rendez-vous La culture arborait ses plus belles parures à la 5e édition du Kaz’Out Musik Festival. Quelque 4000 personnes ont fait le déplacement dans le nord de l’île, du 1er au 3 novembre, pour voir les prestations des 116 artistes accueillis sur dix scènes. Ce festival d’envergure, parrainé par le groupe Terra, vise à promouvoir l’art, la créativité et les activités culturelles dans le nord de l’île. Et c’est à un programme riche et varié qu’ont eu droit les festivaliers durant ces trois jours avec une masterclass sur « L’Industrie de la musique, l’entourage professionnel de l’artiste », animée par Jean-Raphaël Maraninchi du festival Sakifo de la Réunion ; une conférence sur « L’histoire de la musique à Maurice » par Claudie Ricaud, directrice du conservatoire François-Mitterrand ainsi qu’une série d’ateliers culturels et de concerts pour tous les âges et tous les goûts. 8



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :