BIZweek n°216 2 nov 2018
BIZweek n°216 2 nov 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°216 de 2 nov 2018

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Capital Publications Ltd

  • Format : (260 x 370) mm

  • Nombre de pages : 14

  • Taille du fichier PDF : 3,2 Mo

  • Dans ce numéro : la Chine annonce des mesures de soutien.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
VENDREDI 02 NOVEMBRE 2018 BIZWEEK ÉDITION 216 J’AI ENTENDU... LA BOURSE HERRSHA L-BOODHUN La Chine annonce des mesures de soutien Le régulateur de la Bourse chinoise a annoncé mardi des mesures de soutien au marché pour rassurer les investisseurs échaudés par le retour de la volatilité. Dans un communiqué, la Commission chinoise de réglementation des valeurs mobilières (CSRC, pour China Securities Regulatory Commission) dit qu’elle encouragera les rachats d’actions et fusions et acquisitions de firmes cotées. Elle ajoute qu’elle améliorera la liquidité, réduira les interférences inutiles dans le négoce de valeurs et s’efforcera de créer des conditions d’équité pour tous les investisseurs. La CSRC promet enfin d’orienter davantage de capitaux de long terme sur les marchés. Ces annonces ont permis aux indices boursiers chinois de s’orienter à la hausse après une ouverture en baisse qui prolongeait leur chute de lundi. Les autres Bourses en hausse BIZweek A N A LYSE B O URS I È R E 3 ANALYSE ABOURSIÈRE N A LYSE B O URS I È R E La Bourse de Paris évoluait en petite baisse (-0,16%) hier matin, sur fond de prises de bénéfices après un fort rebond la veille, et dans une séance dont les volumes ont été réduits en raison d’un jour férié dans plusieurs pays européens. Sur le front du Brexit, de nouvelles déclarations de Dominic Raab ont également rassuré les investisseurs, entraînant un fort rebond de la livre. Le ministre britannique chargé du Brexit a dit qu’il « pensait » parvenir à un accord avec Bruxelles d’ici au 21 novembre dans les négociations sur la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne (UE), selon une lettre adressée à des parlementaires publiée mercredi. La Bourse de Londres a terminé en hausse de 1,31%, dans un marché qui reprend confiance grâce à la bonne orientation de Wall Street et de ses valeurs technologiques. La Bourse de Francfort a fini mercredi en nette hausse, le Dax gagnant 1,42%, soutenue par Wall Street et semblant éclipser un temps les incertitudes politiques et géopolitiques. La Bourse de Tokyo a clôturé en forte hausse, portée par le repli du yen et plusieurs résultats d’entreprises, dont ceux de Sony et Honda. La Bourse de Toronto forcée de défendre sa présence aux Bermudes Le numéro 1 du Groupe TMX, maison-mère des Bourses de Toronto et de Montréal, défend vigoureusement ses investissements dans la Bourse des Bermudes, un paradis fiscal couru par les riches. « C’est légal. Tout ce qu’ils font est légal. Tout est régulé », s’est défendu le chef de la direction du Groupe TMX, Lou Eccleston, en marge du Forum FinTech, au Palais des congrès de Montréal, mardi. En gros, le grand patron du Groupe TMX a qualifié « d’investissement passif qui a été fait il y a longtemps » sa participation de 16% dans la Bourse des Bermudes. « On évalue toujours tout ce que l’on a, mais c’est un investissement passif. On n’ajoute pas d’argent supplémentaire », a-t-il précisé. BIZweek LUNDI Absence d’acheteurs étrangers La séance aura été plutôt monotone. Les investisseurs étrangers étaient quasi absents. Une situation qui a généré une valeur totale échangée très maigre, soit Rs 8 millions. Les indices comme le SEMDEX n’ont pas bougé. Quelques titres ont terminé en hausse, à savoir New Mauritius Hotels (NMH) à son plus haut niveau en quatre semaines (+0,7%), ENL Land à son plus haut en cinq semaines (+1%) et SBM Holdings Ltd qui gagne 0,7%. Son homologue, le groupe MCB, perd 0,2% pour finir à Rs 275 en raison de l’absence d’acheteurs étrangers. Le sucrier Terra descend de 0,6% à Rs 24.35. MARDI MCB et LUX glissent La monotonie était toujours de mise. La valeur échangée a grimpé légèrement à Rs 10 millions en raison de la faible manifestation d’investisseurs étrangers lors de la séance. Le résultat  : l’indice SEMDEX a chuté de 0,1%, emporté par le groupe bancaire MCB qui délaisse 0,4% pour clôturer à Rs 274, et LUX qui perd 50 sous pour finir à Rs 78.50. Par ailleurs, Gamma chute de 0,6% pour atteindre son plus bas niveau en trois mois à Rs 38.25. Sa filiale Lottotech se hisse de 1,4% à Rs 9.02, stimulée par les résultats financiers pour neuf mois, et le deuxième tirage du mercredi. MERCREDI Une meilleure séance La valeur totale échangée a enregistré une hausse pour atteindre Rs 44 millions. Les indices ont terminé en terrain positif, stimulés par la hausse de 2,3% au niveau du prix du sucrier Alteo. Sur le plan bancaire, les actions du groupe MCB ont retrouvé les faveurs des investisseurs étrangers, à hauteur de Rs 6 millions ; tandis que la SBM Holdings Ltd reste à Rs 6.20 tout en étant sujette à un désinvestissement d’une valeur de Rs 800 000. ENL (P) grimpe à son plus haut niveau en trois mois à Rs 47.95. Ascencia reste à Rs 17.30 et New Mauritius Hotels délaisse 1,1% pour clôturer à Rs 22.25. JEUDI La SBM glisse encore 3 L’indice SEMDEX termine à 2 238.93 points. La valeur totale échangée grimpe à Rs 27.6 millions, et est principalement générée par des échanges au niveau du groupe MCB. Le prix d’action de ce dernier glisse de 0,1%. Son homologue, SBM Holdings Ltd, perd également 0,6% pour clôturer à Rs 6.16. Cette dernière a enregistré des désinvestissements étrangers d’une valeur de Rs 2.4 millions. Les groupes hôteliers restent inchangés pour la majorité, à l’exception de LUX qui descend de 0,6%. Par ailleurs, Medine Ltd grimpe de 4,2% à Rs 62 sur un échange de 250 actions. 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :