BIZweek n°214 19 oct 2018
BIZweek n°214 19 oct 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°214 de 19 oct 2018

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Capital Publications Ltd

  • Format : (260 x 370) mm

  • Nombre de pages : 9

  • Taille du fichier PDF : 3,2 Mo

  • Dans ce numéro : les compagnies à l'heure du GDPR.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
my.t home Cet the best of Bollywood Bollywood Mega Pack 16 Bollywood channels 3 months FREE mauritius telecom 8902 I myt.mu
VENDREDI 19 OCTOBRE 2018 BIZWEEK ÉDITION 214 J’AI ENTENDU... LÉGALISATION HERRSHA L-BOODHUN Les actions cannabis au plus haut à la Bourse de Toronto Depuis mercredi, le Canada est devenu le premier pays du G20 à légaliser le cannabis à titre récréatif. C’est dans cette perspective que les actions des producteurs ont atteint de nouveaux sommets à la Bourse de Toronto, avant de succomber à des prises de bénéfices. « WEED ». Avec un code mnémonique pareil – certainement le plus cool de la cote -, l’action Canopy Growth ne peut que planer. En un peu plus de cinq ans, le producteur de cannabis a vu sa valeur être multipliée par 3.000 en Bourse si bien qu’aujourd’hui, du haut de ses 18,7 milliards de dollars canadiens de capitalisation (12,5 milliards d’euros), il pourrait être une composante du Cac 40 si tant est qu’il était coté à Paris. Comme l’essentiel des producteurs de cannabis, Canopy Growth est listé à la Bourse de Toronto. Pourquoi le Canada ? Le cannabis à usage médical est légal au niveau national depuis 2001, ce qui a favorisé l’essor des producteurs. Depuis cette nuit (minuit au Canada), le cannabis à usage récréatif y est désormais également autorisé. Les deux chambres du Parlement avaient voté dans ce sens fin juin. Le Canada devient ainsi le Lit week ADMINISTRATION Jessie Baopaya MARKETING ET PUBLICITÉ Emall  : bizweek.rnarketing « gman.com 5. Antonio Street. Port Loua Tél  : (+23012111744. 2111743 Fax  : (+23012137114 Email bizwee..ratlaction@gmarl.com CLAUSE DE NON-RESPONSABILITE A N A LYSE B O URS I È R E 3 ANALYSE ABOURSIÈRE N A LYSE B O URS I È R E premier pays du G20 à légaliser l’usage récréatif de cette drogue douce et le deuxième au monde après l’Uruguay (2014). La Bourse de Shanghai tend la main à celle de Londres - Un échange gagnant-gagnant. Alors que Londres et Pékin sont confrontés à d’âpres tensions commerciales, avec l’Union européenne et les États-Unis, la Chine est revenue à la charge pour convaincre Londres de créer une plateforme avec Shanghai. Pékin a publié vendredi ses nouvelles propositions, après celles du printemps, sur un programme de cotations croisées entre Shanghai et Londres, avec quelques conditions. Comment des actionnaires utilisent la Bourse pour arnaquer le fisc – Le Monde et ses partenaires révèlent un nouveau scandale de la finance autour des dividendes. Pour les empocher sans être taxés par l’État, certains actionnaires n’hésitent pas à transférer leurs actions vers l’étranger. C’est ce que l’on appelle, dans le milieu de la finance, le « CumCum », de la locution latine qui veut dire « avec ». Pire, avec la technique du « CumEx », (« avec » et « sans ») , des actionnaires peuvent se faire rembourser par l’État des taxes qu’ils n’ont en réalité jamais payées. Ces stratagèmes ont été particulièrement utilisés pendant la crise financière, c’est-à-dire à une époque où l’argent du contribuable servait, déjà, à renflouer les banques. Ils auraient coûté 7,2 milliards d’euros à l’État allemand, et continueraient de faire perdre 3 milliards par an au fisc français. LUNDI Plusieurs blue chips en baisse La séance de lundi a vu une chute au niveau de plusieurs blue chips. Une hausse de 2,2% du prix d’action du groupe MCB aurait permis à l’indice SEMDEX de grimper légèrement, si ce n’est la baisse au niveau du prix de plusieurs valeurs. À l’instar d’IBL Limited qui perd 2,4% pour finir à son plus bas niveau en trois semaines ; New Mauritius Hotels à son plus bas en quatre semaines (-1,1%) ; le groupe SBM qui délaisse 1,6% et Alteo (-1,7%) qui glisse à son plus bas niveau en six ans. D’autres titres ont eu plus de chance. Ascencia s’est hissé de 0,9% à Rs 17.15, et Livestock Feed Limited de 2,3% à Rs 55.75. MARDI Les sucriers en force Après plusieurs séances moroses, les groupes sucriers effectuent un retour en force. Ils ont tous terminé en hausse, mardi. Ainsi, Omnicane grimpe de 2,3%, Terra de 0,4% et Alteo de 1,7%. Au niveau bancaire, le groupe MCB se hisse de 0,1% à Rs 273.25 sur un volume de 273 300 actions, en dépit de désinvestissements étrangers. En ce qui concerne les groupes hôteliers, c’était le statu quo. Sur le plan immobilier, BlueLife se hisse de 0,4% à Rs 2.70 sur fonds d’échanges à hauteur de 2.25 millions d’actions. MERCREDI Medine chute encore La valeur totale échangée, mercredi, n’a atteint que Rs 23 millions. Le SEMDEX a terminé positif en gagnant 0,1%. La séance a été majoritairement positive, sauf pour Medine Limited qui perd 0,8% pour atteindre son plus bas niveau en deux ans à Rs 59. Sa filiale EUDCOS clôture en terrain positif en se hissant de 2% à Rs 22.95. IBL Limited, pour sa part, reprend du poil de la bête et grimpe légèrement (+0,5%) à Rs 50.25 sur un échange de 100 actions. Ascencia connaît une semaine plutôt favorable, le prix d’action grimpant encore ; cette fois-ci de 0,6% à Rs 17.30. Enfin, Vivo Energy Mauritius atteint son plus haut niveau en cinq ans à Rs 168.50 (+0,2%). JEUDI Chute de 1,6% pour Lottotech La séance d’hier a été marquée par une hausse de 0,1% de l’indice SEM- DEX, mais également d’une chute de 0,1% du prix d’action du groupe bancaire MCB. Ce dernier a connu des désinvestissements étrangers à hauteur de Rs 13 millions. La valeur totale échangée pendant cette séance a atteint Rs 50 millions. Deux sucriers ont enregistré une hausse de leur prix d’action, à savoir Alteo (+4,3%) et Terra (+1,7%). IBL Limited a connu une rechute, soit de 0,5%. La SBM Holdings a grimpé de 0,3% à Rs 6.22. Livestock Feed Limited perd 9% pour atteindre son plus bas niveau en deux mois à Rs 50.75 tandis que Lottotech glisse de 1,6% à son plus bas niveau en six mois à Rs 8.86. Les différentes informations contenues dans cette page ont une valeur purement informative. BIZweek ne donne toutefois aucune garantie quant à la précision, l'exactitude, ou l'opportunité des informations ou des données. BIZweek ne s'engage nullement à prodiguer des conseils aux investisseurs et ne vise pas à influencer le marché. Ces textes ont pour objectif principal d'informer et ne constituent en aucun cas un avis ou une invitation à réaliser un investissement. Pour des informations précises, un conseil professionnel avec un expert en la matière est préconisé. 3 3

1 2-3 4-5 6-7 8-9 9


Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :