Bing Bang n°54 mar/avr/mai 2013
Bing Bang n°54 mar/avr/mai 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°54 de mar/avr/mai 2013

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Edibang

  • Format : (245 x 320) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 19 Mo

  • Dans ce numéro : bienvenue au pays de la gastromagie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 52 - 53  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
52 53
52 Bienvenue au pays de la Gastromagie Les petites tables au grand cœur L'Embarcadère un lieu chaleureux, pour que personne ne soit largué ! Loin des bagels, des bars et restaurants à concept, des étoiles naissantes (même si on sait que Dijon ne ressemblera jamais à une constellation), il y a un endroit, situé dans une vraie rue commerçante de notre ville, qui ne répond pas à une mode mais à un concept, et surtout un besoin. L’Embarcadère est un bar-restaurant au service d’un projet. Le projet étant, dans les grandes lignes, la lutte contre la stigmatisation. L’Embarcadère, c’est surtout un lieu associatif avec un projet social et culturel, construit sur un projet d’économie sociale et solidaire, un projet visant à créer du lien social grâce à la synergie de partenaires multiples et variés comme Radio Campus, l’Acodège, L’Eldorado, Itinéraire Singulier, UNAFAM et, bien sûr, Icare, à l’origine du projet. C’est en associant les compétences de chacun que l’Embarcadère lutte contre l’exclusion et la stigmatisation, avec une attention particulière en faveur des personnes présentant des troubles psychiques. L’Embarcadère est un lieu de vie simple et pluridisciplinaire, qui a pour but la rencontre et le mélange des gens par le biais du restaurant, du bar et de la programmation culturelle. Le midi est proposée une cuisine de qualité au fil des saisons, dont les produits sont majoritairement issus de producteurs locaux. Il en ressort une expression simple de la gastronomie française : la convivialité. Ainsi, on y croise habitués, gens du quartier et travailleurs L'équipe de L'Embarcadère des environs. Le soir, bien que nous soyons loin de l’effervescence du centre ville, c’est un lieu de vie rythmé par la programmation culturelle, l’avant ou l’après séance de l’Eldorado. On y retrouve des amateurs de produits authentiques et bien faits, ainsi que des amateurs de vin, des riverains ou encore des personnes fréquentant diverses associations d’art et de culture telles que le Consortium, Itinéraire Singulier, la caravane des jeux, le ciné-quizz, les amis de l’Eldo… A l’heure où tout le monde estime réinventer l’esprit de la restauration et du bar, L’Embarcadère ne fait que lui redonner ses lettres de noblesse, en favorisant la mixité sociale. Vous y rencontrerez une équipe ouverte et disponible, formée de professionnels issus aussi bien de la restauration que du secteur social, dynamique, investie et à l’écoute de la clientèle. On trouve Gilbert Gatot et Solange Lecoint en cuisine, Joël Levis pour le service et Damien Gevrey derrière le bar et l’activité en soirée (sans oublier Jean-Christophe pour les petits-déjeuners). L’équipe évolue grâce à la bienveillance de la responsable, Jacqueline Tupinier, qui assure la bonne cohésion de tous les évènements accueillis par L’Embarcadère. C’est une équipe soudée, désireuse de travailler dans une direction novatrice : articuler le projet social et la réalité économique de manière cohérente. Et gourmande. Et vivante, surtout. Signé Damned Chambertin ! (pseudo subtil) L'Embarcadère : 58 rue d'Auxonne, à Dijon. Tél : 03-80-36-80-09. Petits déjeuners le matin du mar au ven, 7h30-10h30. Formules 13-16 € le midi. Le soir, planches de charcuterie et de fromages, soupes maison, desserts. Ouv au déj lun-ven 12h-13h45, et le soir mer-sam 18h-23h30.
LA CUISINE DE TADELED{E Fabienne et Florence - La Petite Reine La dînette du 2bis Hélène aime le turquoise, assorti à ses yeux de Bretonne. Dans sa petite boutique de la rue Jeannin, vous trouverez des épices Rollinger, des thés Dammans, des conserves de poissons ou de rillettes d’agneau arrivées en direct de Belle-Isle, sans oublier bien sûr, les vrais nounours guimauve en boîte métal. Fin avril, elle proposera une dînette du midi : une table de 6 dans sa maison de poupée avec une formule à 12 €. Et si vous êtes d’humeur sauvage, ou que les 7 nains ont piqué toute la place, vous avez la possibilité de d’emporter un plat du jour (viande ou poisson plus accompagnement) à 6,50 € et un dessert à 2,50 € max. Et bien sûr, le vendredi, elle propose sur commande mais sans abonnement des paniers bios de légumes des saison à 13,50 € (pour les célibataires) ou 18,50 € (pour l’après « ils se marièrent... »). La bonne idée : ouvrir la boutique qui devient alors le 2bis+++ à des créateurs pendant une journée. CG 2bis Epicerie Gourmande : 2bis rue Jeannin. Tél : 03-80-67-84-22. Tlj sf dim-lun. www.facebook.com/le2bis Les bons plats de la Petite Reine ! Pour ce numéro très conte de fée et surtout fée-maison, on est revenu dans cet ancien magasin, qui fut même autrefois un atelier où le vélo était roi, où règnent deux femmes qui ne s’en laissent pas conter. Fabienne, en cuisine, prépare des plats de famille, des lasagnes, un hachis parmentier ou des maxi-salades qui ne vous laisseront pas sur votre faim. Avec les beaux jours, la carte va s’affiner, tout comme la silhouette des habituées, car ici les mecs sont priés de se tenir à carreau (comme les nappes maison). Rangée des voitures, la blonde Fabienne a commencé une seconde vie, dans sa cuisine de poche, où elle seconde idéalement Florence, la dame du bar à vin à côté, qu’elle appelle patronne... La terrasse va faire le bonheur des oiseaux de passage, cet été, mais la carte devrait les inciter à picorer, autant qu’à picoler. GB La Petite Reine : 4, rue Vauban. Tél : 03-80-34-31-21. Tlj sf dim-lun, de 11h à minuit. Menu du jour 12-15 € le midi. Menu bourguignon 20,50 €. Hélène - 2 bis Épicerie Gourmande Ce soir j’attends Madeleine... Changement de nom et de couleur pour l’ex-Atelier des Chefs : la Cuisine de Madeleine s’habille de lin, le rouge n’est plus de mise. Ouf ! Envie d’encore plus de douceur dans ce monde de grosses brutes. Mais ne vous fiez jamais aux apparences : les cours collectifs sont dispensés désormais par Cyrille Riandet, l’ex-chef du Gastronome rue d’Auxonne, un nounours au coeur tendre, dans une super bonne ambiance. Vous pouvez passer la journée ou seulement 30 minutes, ils sont « open ». Les nouveautés ? Une table d’hôte ouverte tous les midis et parfois le soir, à 12 euros. Un service traiteur à domicile ou événementiel, de deux à plusieurs centaines de personnes (et c’est très bon, j’ai testé). Madeleine, alias Valérie Grandet, propose même des petits plats à emporter… ou vous prête son chef pour un dîner de gala chez vous ! Carla Garfield La cuisine de Madeleine : 18 rue Chaudronnerie. Tél : 03-80-31-72-75. www.lacuisinedemadeleine.fr 53



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Bing Bang numéro 54 mar/avr/mai 2013 Page 1Bing Bang numéro 54 mar/avr/mai 2013 Page 2-3Bing Bang numéro 54 mar/avr/mai 2013 Page 4-5Bing Bang numéro 54 mar/avr/mai 2013 Page 6-7Bing Bang numéro 54 mar/avr/mai 2013 Page 8-9Bing Bang numéro 54 mar/avr/mai 2013 Page 10-11Bing Bang numéro 54 mar/avr/mai 2013 Page 12-13Bing Bang numéro 54 mar/avr/mai 2013 Page 14-15Bing Bang numéro 54 mar/avr/mai 2013 Page 16-17Bing Bang numéro 54 mar/avr/mai 2013 Page 18-19Bing Bang numéro 54 mar/avr/mai 2013 Page 20-21Bing Bang numéro 54 mar/avr/mai 2013 Page 22-23Bing Bang numéro 54 mar/avr/mai 2013 Page 24-25Bing Bang numéro 54 mar/avr/mai 2013 Page 26-27Bing Bang numéro 54 mar/avr/mai 2013 Page 28-29Bing Bang numéro 54 mar/avr/mai 2013 Page 30-31Bing Bang numéro 54 mar/avr/mai 2013 Page 32-33Bing Bang numéro 54 mar/avr/mai 2013 Page 34-35Bing Bang numéro 54 mar/avr/mai 2013 Page 36-37Bing Bang numéro 54 mar/avr/mai 2013 Page 38-39Bing Bang numéro 54 mar/avr/mai 2013 Page 40-41Bing Bang numéro 54 mar/avr/mai 2013 Page 42-43Bing Bang numéro 54 mar/avr/mai 2013 Page 44-45Bing Bang numéro 54 mar/avr/mai 2013 Page 46-47Bing Bang numéro 54 mar/avr/mai 2013 Page 48-49Bing Bang numéro 54 mar/avr/mai 2013 Page 50-51Bing Bang numéro 54 mar/avr/mai 2013 Page 52-53Bing Bang numéro 54 mar/avr/mai 2013 Page 54-55Bing Bang numéro 54 mar/avr/mai 2013 Page 56-57Bing Bang numéro 54 mar/avr/mai 2013 Page 58-59Bing Bang numéro 54 mar/avr/mai 2013 Page 60-61Bing Bang numéro 54 mar/avr/mai 2013 Page 62-63Bing Bang numéro 54 mar/avr/mai 2013 Page 64-65Bing Bang numéro 54 mar/avr/mai 2013 Page 66-67Bing Bang numéro 54 mar/avr/mai 2013 Page 68-69Bing Bang numéro 54 mar/avr/mai 2013 Page 70-71Bing Bang numéro 54 mar/avr/mai 2013 Page 72-73Bing Bang numéro 54 mar/avr/mai 2013 Page 74-75Bing Bang numéro 54 mar/avr/mai 2013 Page 76-77Bing Bang numéro 54 mar/avr/mai 2013 Page 78-79Bing Bang numéro 54 mar/avr/mai 2013 Page 80-81Bing Bang numéro 54 mar/avr/mai 2013 Page 82-83Bing Bang numéro 54 mar/avr/mai 2013 Page 84-85Bing Bang numéro 54 mar/avr/mai 2013 Page 86-87Bing Bang numéro 54 mar/avr/mai 2013 Page 88-89Bing Bang numéro 54 mar/avr/mai 2013 Page 90-91Bing Bang numéro 54 mar/avr/mai 2013 Page 92-93Bing Bang numéro 54 mar/avr/mai 2013 Page 94-95Bing Bang numéro 54 mar/avr/mai 2013 Page 96-97Bing Bang numéro 54 mar/avr/mai 2013 Page 98-99Bing Bang numéro 54 mar/avr/mai 2013 Page 100