Bing Bang n°53 déc 12/jan-fév 2013
Bing Bang n°53 déc 12/jan-fév 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°53 de déc 12/jan-fév 2013

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Edibang

  • Format : (245 x 320) mm

  • Nombre de pages : 116

  • Taille du fichier PDF : 23,6 Mo

  • Dans ce numéro : la culture, un luxe indispensable.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
24 Qui se cache derrière l’habit de Robocop ? La double vie d’un homme qui « enseigne » aux autres à se montrer… Focaleinfo « Fêtes » ce qui vous plait S’offrir le luxe d’une nouvelle vie ! S’offrir le luxe d’une nouvelle vie ? Certains en rêvent, d’autres vivent déjà cette réalité au quotidien. Le tournant, c’est maintenant, qu’ils disaient. Et si le vrai luxe, en dehors de prendre du temps pour soi, était celui d’un choix de vie plus personnel ? Un choix pas forcément dicté par la crise que l’on subit au quotidien sur les ondes ou au travail. Une façon zen de « prendre la ville du bon côté. » Tapas… envie de sourire ? Plantons le décor. La scène se passe rue Vannerie, petite rue sinistrée, que des alignements de poubelles au quotidien et un va-et-vient incessant de voitures ne classeraient pas parmi les plus « glamour ». Il suffit pourtant de pousser la porte du El Paso, un nouveau bar à tapas, héritier de ce qui fut autrefois une pension de famille puis un repaire pour solitaires en quête d’âmes sœur, pour se sentir bien dans sa ville. On s’y retrouve pour une faim de nuit, plus que pour une soif d’aventure. Gilles Thibaut, le patron, a quitté le monde des beaux bars et des restos lounges pour ouvrir, l’âge venant, un lieu où où l’on se sent bien. Les habitués viennent en ami ou en voisin, comme Christophe Bouet, qui a transformé son propre coin de rue en « porte-enseignes » : il y vend de tout, de l’enseigne néon au totem en passant par les drapeaux, bandeaux lumineux, bâches, stores, etc… Bon, vous consulterez ses sites si ça vous intéresse (notamment www.dijonenseignes.com), nous, ce qui nous a fait flasher, c’est de le retrouver en habit de justicier de la nuit, en Robocop lumineux, venu faire un carton au El Paso avant d’aller jouer au DJ ailleurs, son second métier, sa vraie passion peut-être. Lui et Gilles méritaient bien d’inaugurer cette nouvelle série de portraits consacré à ceux qui changent de vie sans changer de ville, ce qui est plus méritoire que de tout larguer pour partir dans les îles. Gérard Bouchu
De la Voix au Chapitre un métier atypique à découvrir Racontez-lui vos souvenirs, elle écrit votre histoire. Elle s’appelle Pascaline Kromicheff et sa petite entreprise, De la Voix au Chapitre, délie les langues autant qu’elle fait couler de l’encre. Il faut dire que son idée est aussi simple que belle : « au cours de mes nombreux reportages pour l’hebdo le Châtillonnais et l’Auxois, j’ai souvent rencontré des gens qui m’ont dit « moi, ma vie, je pourrais en écrire un livre ». Ces personnes y pensaient comme à quelque chose d’inaccessible, et pourtant, ils en avaient des choses à dire ! Il ne leur manquait qu’une (bonne) plume pour que leur histoire devienne le livre qu’ils rêvaient de transmettre à leurs proches. « J’ai donc décidé de me mettre à leur service, devenant le médiateur discret entre leurs souvenirs, qu’ils me racontent en entretien, et le papier, où se grave à jamais l’histoire de leur vie. On fait aussi appel à moi pour des cadeaux d’anniversaire, de mariage, de naissance, de départ en retraite... Chaque livre est unique ! ». On applaudit bien fort cette initiative d’une plume chatillonnaise qui aurait pu finir par perdre son âme au service de la presse locale, et a préféré tenter l’aventure d’une nouvelle vie au service des autres. GB Brigitte Durieux, on vous l’a souvent présentée dans ces pages, elle sort chaque année un best-seller, et notre Dijonnaise à la voix rocailleuse a d’autant plus de mérite qu’il ne s’agit ni de polar ni de la vie d’un homme illustre. Brigitte, on l’a connue journaliste speedée, puis communicante tout aussi speedée, et on la retrouve avec bonheur (comme dirait sœur Thérèse) dans le rôle de fouille-grenier des temps modernes, d’Indiana Jones à la dijonnaise, heureuse de réaliser son rêve : écrire uniquement sur ce (et ceux) qu’elle aime. Pour ceux qui ont jeté à la poubelle leurs vieilles chaises de bistrot, pour les non-chineurs qui croient encore que la nostalgie s’arrête à Louis XVIII, cette femme est une provocation vivante : non seulement elle a remis au goût du jour le mobilier industriel et fait connaître les chaises Tolix aux Parisiens, mais elle continue de sévir à travers le monde en trouvant partout des objets qui prennent leur revanche grâce à elle. Après Inoxydable Tolix et Le Mobilier industriel, cette chineuse invétérée nous a déniché, après parfois de longues enquêtes, 50 objets cultes du mobilier industriel. Un des meilleurs photographes de natures mortes au monde, Laziz Hamani, en a fait de véritables oeuvres d’art. On découvre ainsi l’histoire croisée d’un objet et d’une entreprise ou de son fondateur, et cela se lit comme un roman, avec une précision, une richesse de détails époustouflants. Ce sont des objets oubliés, usuels ou luxueux, de l’entre-deux-guerres, créés par des entrepreneurs qui n’avaient pas peur du risque, puis furent balayés par les « 30 glorieuses ». Des prototypes, parfois, ou même adaptés, customisés à l’usage, comme la lampe anglaise Angelpoise, dont le pied a été gainé de cuir pour ne pas griffer les peaux que son utilisateur travaillait dans les ateliers Hermès. Dans un monde qui devient de plus en plus virtuel, ce livre nous permet de nous rattacher à notre propre histoire : le style industriel est né en France avant d’être décliné un peu partout. Nos industries sont parties, mais il nous reste ces objets des générations précédentes, qui perdurent, et nous permettent de revenir à de vraies valeurs... Prochaine étape : et si on en faisait une expo ? À suivre ! Carla Garfield Pascaline Kromicheff élève la Voix pour faire entendre celle des autres L’Indiana Jones dijonnaise de l’Indus ! L’aventure continue pour l’inoxydable Brigitte Durieux O 5 C ILtES M INDUSTRIEL'R, OBJETS CULTES DU MOBILIER INDUSTRIEL Pascaline Kromicheff 2 rue du Four 21400 Puits. Tél : 03-80-93-18-77. Port 06 32 52 81 02 pascaline.ecrivain@gmail.com B.DurieuBenoitbisettes 50 objets cultes du mobilier industriel Editions La Martinière 39 € 25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Bing Bang numéro 53 déc 12/jan-fév 2013 Page 1Bing Bang numéro 53 déc 12/jan-fév 2013 Page 2-3Bing Bang numéro 53 déc 12/jan-fév 2013 Page 4-5Bing Bang numéro 53 déc 12/jan-fév 2013 Page 6-7Bing Bang numéro 53 déc 12/jan-fév 2013 Page 8-9Bing Bang numéro 53 déc 12/jan-fév 2013 Page 10-11Bing Bang numéro 53 déc 12/jan-fév 2013 Page 12-13Bing Bang numéro 53 déc 12/jan-fév 2013 Page 14-15Bing Bang numéro 53 déc 12/jan-fév 2013 Page 16-17Bing Bang numéro 53 déc 12/jan-fév 2013 Page 18-19Bing Bang numéro 53 déc 12/jan-fév 2013 Page 20-21Bing Bang numéro 53 déc 12/jan-fév 2013 Page 22-23Bing Bang numéro 53 déc 12/jan-fév 2013 Page 24-25Bing Bang numéro 53 déc 12/jan-fév 2013 Page 26-27Bing Bang numéro 53 déc 12/jan-fév 2013 Page 28-29Bing Bang numéro 53 déc 12/jan-fév 2013 Page 30-31Bing Bang numéro 53 déc 12/jan-fév 2013 Page 32-33Bing Bang numéro 53 déc 12/jan-fév 2013 Page 34-35Bing Bang numéro 53 déc 12/jan-fév 2013 Page 36-37Bing Bang numéro 53 déc 12/jan-fév 2013 Page 38-39Bing Bang numéro 53 déc 12/jan-fév 2013 Page 40-41Bing Bang numéro 53 déc 12/jan-fév 2013 Page 42-43Bing Bang numéro 53 déc 12/jan-fév 2013 Page 44-45Bing Bang numéro 53 déc 12/jan-fév 2013 Page 46-47Bing Bang numéro 53 déc 12/jan-fév 2013 Page 48-49Bing Bang numéro 53 déc 12/jan-fév 2013 Page 50-51Bing Bang numéro 53 déc 12/jan-fév 2013 Page 52-53Bing Bang numéro 53 déc 12/jan-fév 2013 Page 54-55Bing Bang numéro 53 déc 12/jan-fév 2013 Page 56-57Bing Bang numéro 53 déc 12/jan-fév 2013 Page 58-59Bing Bang numéro 53 déc 12/jan-fév 2013 Page 60-61Bing Bang numéro 53 déc 12/jan-fév 2013 Page 62-63Bing Bang numéro 53 déc 12/jan-fév 2013 Page 64-65Bing Bang numéro 53 déc 12/jan-fév 2013 Page 66-67Bing Bang numéro 53 déc 12/jan-fév 2013 Page 68-69Bing Bang numéro 53 déc 12/jan-fév 2013 Page 70-71Bing Bang numéro 53 déc 12/jan-fév 2013 Page 72-73Bing Bang numéro 53 déc 12/jan-fév 2013 Page 74-75Bing Bang numéro 53 déc 12/jan-fév 2013 Page 76-77Bing Bang numéro 53 déc 12/jan-fév 2013 Page 78-79Bing Bang numéro 53 déc 12/jan-fév 2013 Page 80-81Bing Bang numéro 53 déc 12/jan-fév 2013 Page 82-83Bing Bang numéro 53 déc 12/jan-fév 2013 Page 84-85Bing Bang numéro 53 déc 12/jan-fév 2013 Page 86-87Bing Bang numéro 53 déc 12/jan-fév 2013 Page 88-89Bing Bang numéro 53 déc 12/jan-fév 2013 Page 90-91Bing Bang numéro 53 déc 12/jan-fév 2013 Page 92-93Bing Bang numéro 53 déc 12/jan-fév 2013 Page 94-95Bing Bang numéro 53 déc 12/jan-fév 2013 Page 96-97Bing Bang numéro 53 déc 12/jan-fév 2013 Page 98-99Bing Bang numéro 53 déc 12/jan-fév 2013 Page 100-101Bing Bang numéro 53 déc 12/jan-fév 2013 Page 102-103Bing Bang numéro 53 déc 12/jan-fév 2013 Page 104-105Bing Bang numéro 53 déc 12/jan-fév 2013 Page 106-107Bing Bang numéro 53 déc 12/jan-fév 2013 Page 108-109Bing Bang numéro 53 déc 12/jan-fév 2013 Page 110-111Bing Bang numéro 53 déc 12/jan-fév 2013 Page 112-113Bing Bang numéro 53 déc 12/jan-fév 2013 Page 114-115Bing Bang numéro 53 déc 12/jan-fév 2013 Page 116