Bing Bang n°51 jun/jui/aoû 2012
Bing Bang n°51 jun/jui/aoû 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°51 de jun/jui/aoû 2012

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Edibang

  • Format : (245 x 320) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 11,8 Mo

  • Dans ce numéro : banc d'essai... 11 gaspachos à la moulinette.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
BB51 Du COQ à L'Âne > HAPPY DAYS 18 Deux flics à miam-miam Amateurs de sensations fortes venez donc en amoureux prendre quelques coups de matraque derrière les oreilles dans le seul restaurant de Dijon tenu par des flics américain de cinéma. Bing Bang a testé plusieurs fois le Ritchie’s Diner, et c’est top : c’est bon, c’est copieux, le personnel est super gentil et le service plein d’humour ! Des bières de l’Ouest, des burgers et du bison, du maïs et des plats texmex, des milkshakes et des desserts US, et – on vous laisse découvrir -, des bouteilles d’eau hilarantes… Le duo de choc est au bar et en salle. Deux serveurs qui mêlent gentillesse, rapidité de service et détente. Selon l’humeur et l’occasion vous serez servis par les Marx Brothers, des cow-boys ou des sportifs américains, dans un décor totalement fifties rock and rollavec damier au sol, ambiance jukebox et pompe à essence, et statue d’Elvis Presley grandeur nature à la porte d’entrée. Nos meilleurs souvenirs : l’anniversaire de ma meilleure amie, avec un PV pour trottinette mal garée, étranglement d’une convive à la matraque, menottage surprise pour l’arrivée du gâteau d’anniversaire, et le barpoliceman entraînant la belle dans un rock acrobatique endiablé en guise de digestif. On peut aussi y passer un chouette moment entre mère et fille, en couple, entre collègues ou entre amis. Welcome, friends ! O.M. Du lundi au samedi, 12h-14h, 19h-23h, privatisation possible 49 rue Guillaume Tell – Dijon - Tél : 03 80 79 20 60 Facebook : https://www.facebook.com/RitchiesDiner Skate pape Aux pieds du mythique Gemini Giant, Wilmington, Illinois, 2004. 1120 kms à pieds, mais avec des roues sous les semelles : à l’heure où vous lisez ces lignes, Hervé Gérard glisse en rollers sur la Route 66, reliant Tulsa à Albuquerque. Roller, VTT, badminton : à 49 ans ce Dijonnais de souche, féru de musique et de sport, poursuit une traversée des USA entamée en 2004. 21 jours à travers les Etats-Unis, en solitaire, avec pour tout bagage un petit sac à dos, un vieil appareil photo, un netbook, une carte Michelin, huit roues et deux platines rollers de rechange. Oklahoma, Nouveau Mexique, Texas… 21 jours d’aventure, 50 à 60 kms de bitume par jour à la rencontre des habitants des états du centre de l’Amérique, à la découverte de leur quotidien, de ce que l’on ne voit pas. Un voyage initiatique personnel, autofinancé, au service de l’association Laurette Fugain et au profit du don de plaquettes sanguines. L’histoire est ancienne, Hervé Gérard a la route dans le sang. Adolescent, il arpentait déjà les rues de Dijon avec sa bande de copains skaters, et la foule était alors nombreuse à se déplacer pour admirer les prouesses acrobatiques de ces tous jeunes rebelles, qui introduisirent avec leur discipline de la couleur, du mouvement et du fun dans les rues d’une ville alors sinistre. Hervé Gérard fut en 1978 vice-champion de France de skateboard. O.M. www.rv66.org facebook : De Tulsa à Albuquerque en rollers… BB51 Du COQ à L'Âne N66
Attention, livre culte ! C'était la Nationale 7 par Thierry Dubois Ce livre est un bain de jouvence. Héritier d'Hergé et de tant d'autres, Thierry Dubois dessine, dans le genre ligne claire et raconte tout aussi clairement, avec humour et amour, la route des vacances chantée par Trenet, qui confondait un peu N6 et N7, d'ailleurs. Un livre à feuilleter au bord de votre piscine, dans la petite maison sous-louée à prix d'or, après avoir déballé les valises et les sacs, posé belle-maman au pied d'un cerisier et les chiens dans le jardin des voisins, pour qu'ils grattent partout. Après plusieurs décennies d'oubli pour cause d'autoroute du soleil, on n'en revient pas de retrouver la France de notre petite enfance. Une enfance forcément heureuse passée à descendre la N6, depuis l'Yonne où on allait rendre visite au grand-père, jusqu'à Montélimar, ses bouchons sur la N7, ses nougats distribués aux enfants pour qu'ils se tiennent peinards jusqu'à l'arrivée sur la plage. BB51 Du COQ à L'Âne < 1000 Bornes On tourne les pages, revivant un temps qu'on a peu ou mal connu, pris par une nostalgie certaine. Les stations-essence art nouveau de l'Yonne ou de la Nièvre revivent en même temps que des paysages aujourd'hui ensevelis sous le béton. Devant la porte d'hôtels-restaurants disparus s'affichent des sourires, insensibles aux morts des accidents de la route que de vieilles photos noir et blanc et des coupures de journaux de l'époque rappellent à nos mémoires, tout à côté. Y a-t-il vraiment eu un complot pour tuer autant de membres de la famille Michelin entre Paris et Roanne ? Qui en voulait au fils Saint-Aubin ? Certains, comme Sacha Distel ou Isabelle Aubret, ont continué la route longtemps après un accident resté dans les annales. Difficile de prendre tout ça au tragique, quand on voit un gardien de l'ordre grimpé sur un pot de fleurs pour régler une circulation torride : dix voitures dans la rue la plus passante de Montargis. Cartes postales non envoyées du camping du Km 400 à Macon, DS reine de la route devant le château de La Rochepot, "Relairoute" immortalisé par le film de Melville, vieille photo de "La Crémaillère", mémorable resto de routier à Jouey, disparu lui aussi, Taureau de Pompon bien solitaire à Saulieu… L'auteur nous offre un joli voyage dans le temps, distillant le suspense tout en nous obligeant à revisiter l'histoire et la petite histoire de ces soixante dernières années. Articles et photos d'hier font contrepoint à des dessins d'aujourd'hui, qui vous font paraître l'Yonne comme un département où on aimerait vivre à l'année, la Côte d'Or comme une destination de rêve… Ce livre est magique, il vous rend la mémoire des décennies oubliés, vous fait trouver la vie belle, rappelle des souvenirs de vacances lointaines, réelles ou non, la mémoire pouvant jouer des tours. En complément, offrez vous le tome 2 des aventures de Jacques Gipar, une BD qui se passe en Bourgogne, scénarisée par Thierry Dubois, chez le même éditeur. GB "C'était la Nationale 7", par Thierry Dubois, et "Le retour des Capucins", aux éditions Paquet. www.collection-calandre.com 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 1Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 2-3Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 4-5Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 6-7Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 8-9Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 10-11Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 12-13Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 14-15Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 16-17Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 18-19Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 20-21Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 22-23Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 24-25Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 26-27Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 28-29Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 30-31Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 32-33Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 34-35Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 36-37Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 38-39Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 40-41Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 42-43Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 44-45Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 46-47Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 48-49Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 50-51Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 52-53Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 54-55Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 56-57Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 58-59Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 60-61Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 62-63Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 64-65Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 66-67Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 68-69Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 70-71Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 72-73Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 74-75Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 76-77Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 78-79Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 80