Bing Bang n°51 jun/jui/aoû 2012
Bing Bang n°51 jun/jui/aoû 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°51 de jun/jui/aoû 2012

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Edibang

  • Format : (245 x 320) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 11,8 Mo

  • Dans ce numéro : banc d'essai... 11 gaspachos à la moulinette.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
14 Dialogue entre le chanoine Kir et un de ses conseillers municipaux « BB51 Du COQ à L'Âne > 2 x KIR = Kir, la légende et son double Kir, la légende et son double est un document-fiction de 52 minutes qui aborde différentes facettes de ce personnage truculent. Homme d’Église et homme politique tout à la fois, il est à lui tout seul Don Camillo et Peppone dans sa bonne ville de Dijon. Éric Nivot, le réalisateur, s’est inspiré des lettres du chanoine, de comptes-rendus de conseils municipaux. Les dialogues sont réels et on y voit un Kir qui est bien plus que sa légende dijonnaise. François Chattot, dont la verve fait oublier la différence physique si flagrante, campe le personnage. Pour les besoins de la cause, les passionnés de « La ballade entre amis » ont mis à disposition tout ce qui avait quatre roues, voitures anciennes, landau et même le fameux Picole qui a retrouvé, pour l’occasion, son rôle de panier à salade. Françoise Perrichet - J’ai constater que, le long de la voie de chemin de fer d’Épinacle, il y a beaucoup de jardins incultes. Alors je me suis rendu sur place avec le directeur du service des eaux, qui m’a dit que l’idée n’était pas du tout irréalisable. C’est ce qui nous permettrait de faire du canotage. Quand même, objectivement, ce n’est pas désagréable. Mais en vérité, quand on y regarde de près, il n’y a pas beaucoup de parcelles à exproprier ; il y a un moulin et deux ou trois jardins. Enfin, bref, je laisse toutes ces rêveries à votre imagination. - Qu’est ce que vous entendez par là ? - Vous savez bien que j’ai l’intention de construire un très grand lac d’au moins soixante hectares. - Oui, mais la piscine d’hiver ? - Mais vous l’aurez, vous l’aurez... Dans un avenir plus lointain. Le lac sera construit avant. C’est quoi, une piscine ? C’est un baquet à bain de pieds. Il faut » permettre à tous les Dijonnais de prendre un bain en même temps ! C'est bien connu, le Dijonnais ne vous salue pas ! L'autre jour, avec une jeune collègue, nous patientions dans le hall de notre chaîne de télé régionale - pas la locale. En un quart d'heure, nous avons vu passer une quinzaine de personnes, visiblement pas du coin, qui nous ont toutes saluées d'un "bonjour" poli. Nous nous sommes regardées, un peu inquiètes, nous demandant où nous étions tombées. Une fois revenues sur terre, prises dans cette atmosphère positive et agréable, nous avons salué d'un grand "bonjour" une dame qui passait devant notre bureau. Elle nous a regardées de travers en se demandant où elle était tombée. Nous avions juste oublié un moment que Dijon faisait partie des villes où on ne dit pas bonjour aux gens qu'on ne connaît pas. C'est comme ça. On finit par s'y faire et même faire pareil. L'autre grand sport consiste à ne pas "reconnaître" vos connaissances quand elles surgissent devant vous. C'est facile. Vous mettez des lunettes de soleil, votre raie de l'autre côté ou un serre-tête pour vous rendre méconnaissable ; vous pouvez également tapoter furieusement sur votre téléphone ou vous plonger dans une conversation captivante avec ce même outil du diable. La meilleure technique consiste à regarder un endroit intriguant sur le côté, à l'opposé de la personne que vous ne voulez pas voir, de manière à tourner la tête de façon crédible : une pierre, une borne, un arbre, un escargot ou un bout de mur. C'est un métier. Selon l'endroit, c'est plus ou moins méritoire. Au marché, on peut penser que vous parlez à un commerçant ou que vous admirez les grattons (beurque). Sur un trottoir, à un mètre de distance, c'est beaucoup plus subtil et, il faut l'avouer, Diffusion prévue en automne sur France3 Bourgogne-Franche-Comté. BB51 Du COQ à L'Âne > PIPLETTE assez jouissif. Bien évidemment, vous croiserez cette personne plus tard de manière plus officielle et là, vous redeviendrez civilisés. Vous serez obligés de tenir compte de son existence et lui faire un grand sourire crispé ou sincèrement ravi, au choix. Car oui, il existe aussi des gens étourdis, ou simplement myopes, c'est pour ça que ce n'est pas simple à évaluer – je sais de quoi je parle, j'en ai traumatisé plus d'un. La contre-attaque ? Y aller franco, rester droit dans ses bottes et se manifester ; ou alors faire pareil, ce qui a parfois ses avantages. Et on peut aussi s'en moquer et importer ses moeurs empathiques, ce qui crée des petits moments de convivialité bien agréables dans cette si jolie petite ville... Carla Garfield
Du jeudi au Same& Et.raedes de iours feria 23h30 []6 25 82 76 71 - 600r*P6artazarfr 20 ap Garr'6aai - Quari-L,rrépu6rique ivunu baf-tazar.ft



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 1Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 2-3Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 4-5Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 6-7Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 8-9Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 10-11Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 12-13Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 14-15Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 16-17Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 18-19Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 20-21Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 22-23Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 24-25Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 26-27Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 28-29Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 30-31Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 32-33Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 34-35Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 36-37Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 38-39Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 40-41Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 42-43Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 44-45Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 46-47Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 48-49Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 50-51Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 52-53Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 54-55Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 56-57Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 58-59Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 60-61Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 62-63Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 64-65Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 66-67Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 68-69Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 70-71Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 72-73Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 74-75Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 76-77Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 78-79Bing Bang numéro 51 jun/jui/aoû 2012 Page 80