Bing Bang n°50 mar/avr/mai 2012
Bing Bang n°50 mar/avr/mai 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°50 de mar/avr/mai 2012

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Edibang

  • Format : (245 x 320) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 13,7 Mo

  • Dans ce numéro : le vent de la rumeur souffle sur le tram.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
46 Dites aaaa… La France perd ses 3 A, Dijon en gagne 3 d’un coup. AOC, Alhambra, l’Aparté, sans compter la Fine Heure (l’Affineur !) … Manquerait plus qu’un cinquième établissement pointe son nez ces jours-ci, et c’est nous qui passerions pour des andouilles, sinon des andouillettes. La Fine Heure : 34 rue Berbisey, Dijon. Tél : 03-80-58-83-47. www.lafineheure.fr Plat du jour 8,90 € - Formule plat + dessert 12,50 €. Ouv tlj. La réouverture de l’Alhambra Ce pourrait être un bar de quartier comme un autre, avec ses œufs au comptoir et ses bières pression, ses banquettes contre les murs, ses tables qui font presque anciennes, ses habitués qui font la bise à la patronne, ses fumeurs dehors qui attendent qu’une table se libère… Seulement ce n’est pas n’importe quel bar et n’importe quel quartier. L’Alhambra rouvre ses volets sur un quartier République en pleine mutation, avec menu du jour le midi, entrées et plats de brasserie traditionnels. Il y a des sandwichs pour les « gens pressés », des croques et des omelettes pour manger sur le pouce, une seconde salle pour qui veut avoir un peu de tranquillité en savourer son andouillette AAAAA. C’est ouvert de l’heure du café-croissant à celle de l’apéro-saucisson, fermé à l’heure où les restos de nuit voisin s’animent. Terrasse pour regarder un monde qui bouge tout en prenant le temps de vivre, verre à la main. GB L’Alhambra : 3, rue Marceau (à côté de la Selsa Pelpa). Ouv tlj sf sam apmidi et dim, 7h30-20h30. Repas le midi slt. Focale.info BB50 À boire et à manger > LES NOUVEAUTés L’Affineur ? Non, La Fine Heure Bienvenue dans une Cave à manger. Trois parties bien distinctes, en fait. L’entrée est plutôt consacrée aux vins et à la dégustation. Quelques mangedebout pour tester les soixante-dix références de la cave… Se sustenter d’une planche « Moit-Moit » de charcuteries et fromages et repartir avec une caisse de ce petit Chablis si vivement conseillé. La deuxième partie de salle, plus en longueur, accueille un très long bar avec en face des tables plus traditionnelles. Le sol en gravier et les murs bruts donnent un côté sortie de garage à la déco très réussi. Conseil de BB mag : les noix de Saint Jacques aux pleurotes et crème sont un vrai délice. Enfin au fond sur un piédestal, une grande table pour les groupes, dressée façon baroque qui tranche avec le reste. Une expo-photo qui change régulièrement, un personnel super accueillant, une ambiance qui ne se prend pas la tête, c’est un mélange synonyme d’un futur succès. FP
Aparté pour une nouvelle République L’arrivée du tram a d’ores et déjà fait de la place de la République la nouvelle place centrale du Dijon de demain, à mi-chemin de la Toison d’Or et de la gare, et à deux pas du centre ancien. 30 000 à 40 000 personnes attendues, chaque jour, voilà de quoi donner des idées à des restaurateurs futés comme Gérard Parmentier. Plus question de fuir en zone. Rue Marceau, il s’est préparé au raz-de-marée, en ouvrant ce restaurant-grillaux couleurs et saveurs d’aujourd’hui. Terrasse pour savourer au soleil un burger façon Rossini, des saint-jacques façon brochettes, ou partager sans façon une côte de bœuf d’anthologie. Une carte maligne, qui devrait cartonner, aux beaux jours, et même aux belles nuits, car le soir l’ambiance change. Champagne pour les uns, tartare pour les autres, faut reprendre des forces, sans se forcer ni forcer l’addition. L’Aparté : 9, rue Marceau. Tél. 03-80-36-42-40 ou Port. 06-86-56-23-10. Tlj sf 12h-14h30, 19h-22h30 (23h ven-sam) Authentique, Original, Convivial… AOC. On subodore le bistrot, le bar à vin. Nenni. La cave est assez minimale, tout comme le décor et la carte, ce qui n’est pas un reproche : il vaut mieux faire peu mais bien. L’endroit se définit lui-même comme « brasserie contemporaine », ce qui est là résolument optimiste voire légèrement abusif. Il s’agit en fait d’un très honnête petit restau de quartier dont les atouts sont la cuisine largement ouverte sur la salle, une terrasse donnant sur la nouvelle esplanade de l’ensemble Junot, une belle application en toute chose et surtout des tarifs on ne peut plus sages à ce niveau : entrées à 6 € , plats à 13 €. Si on sait choisir, on s’en sort à très bon compte avec, par exemple, un foie gras, de bonnes saint-jacques au poireau, un original crumble d’endives, un verre de Marsannay de chez Bouvier : 23 €. Un bémol toutefois sur le tartare de saumon, sommaire. Le reste est soigné, alors bon. Pizza party en soirée ou, par beau temps, barbecues. Manière d’animer ce quartier pour l’heure aussi désopilant qu’un congrès du PC coréen. JM Restaurant AOC : 75 bd Pascal. Tel. : 03-80-79-36-84. Port. 06-04-47-65-93. www.restaurantaoc.com Fermé dim soir, lundi soir, mardi soir. Formule12,50 € le midi en sem. Menu 18,50-23 € Simpatico 30, rue Berbisey, Dijon. Tél : 03-80-30-53-33. www.restaurantsimpatico.fr Fermé dimanche et lundi. Menu du jour le midi à 17 € (14 € les 2 plats) ; sinon menu 25 € le soir. Menu dégustation 39 €. Soirée en musique vendredi soir 30 €. Piano, pianissimo… Simpatico veut monter en gamme Vu de l’extérieur, rien ne perce, pour l’instant, de ce qui se passe côté salle ou côté cuisine. Nouvelle direction pour ce temple de la cuisine italienne qui continuera d’offrir aux habitués, avec sa terrasse d’angle, des plats et une atmosphère qui font oublier qu’on est si loin de Rome… Au Simpatico, rue Berbisey, le décor, la cuisine invitent au voyage des saveurs, à la découverte de plats joliment présentés dont l’intitulé correspond à l’assiette. Les goûts sont justes, les produits bien choisis. Le chef, formé à bonne école, est resté en place, mais son risotto Carnaroli parfumé à l’huile de truffe blanche d’Alba est concurrencé par d’autres classiques de la cuisine de terroir, remis au goût du jour par Boris Soucelier, qui entend bien donner à son sympathique restaurant une dimension nouvelle… Jazz le vendredi, mais fond musical tous les jours pour créer l’ambiance. Réservez, par sécurité. € ommuniqué 47



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 1Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 2-3Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 4-5Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 6-7Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 8-9Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 10-11Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 12-13Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 14-15Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 16-17Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 18-19Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 20-21Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 22-23Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 24-25Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 26-27Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 28-29Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 30-31Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 32-33Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 34-35Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 36-37Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 38-39Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 40-41Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 42-43Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 44-45Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 46-47Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 48-49Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 50-51Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 52-53Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 54-55Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 56-57Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 58-59Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 60-61Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 62-63Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 64-65Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 66-67Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 68-69Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 70-71Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 72-73Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 74-75Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 76-77Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 78-79Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 80