Bing Bang n°50 mar/avr/mai 2012
Bing Bang n°50 mar/avr/mai 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°50 de mar/avr/mai 2012

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Edibang

  • Format : (245 x 320) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 13,7 Mo

  • Dans ce numéro : le vent de la rumeur souffle sur le tram.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
Chinon Le Canal des Grands Pièces Domaine de l’R Une petite merveille de Cabernet Franc avec un nez juteux exprimant des notes de fruits noirs intenses, de sous-bois, de cassis. Envoutant. Grand respect du fruit en bouche, avec des sensations nettes de raisins. La texture est vive pour ce rouge qui se boit tout en fluidité. L’acidité est tranchante et reflète l’équilibre ainsi que la gourmandise de cette cuvée parfaite pour ce début de printemps ! Savennières Le Bel Ouvrage Domaine Damien Laureau Reflets charpentés de Savennières : le bel Ouvrage provient de terroirs à dominante de schistes altérés et à fleur de sol. Très joli nez de fleurs blanches et de fruits exotiques. En bouche, la matière s’exprime délicatement, enrobant une minéralité superbe. Un vin complet et complexe qui porte bien son nom ! € ommuniqué Clearach Vin Jaune Michel Couvreur Une couleur magique, entre l’or et le cuivre. Un nez riche, complexe, oscillant entre les fruits du raisin Savagnin et la fraicheur de l’orge maltée. La bouche est d’une belle richesse, fine et savoureuse. Une cuvée rare d’un millier de bouteilles. Coteaux du Layon Clos de l’Elu Le chenin est un cépage exigent. Pour lui offrir le destin d’un vin moelleux ou liquoreux, il est indispensable de l’implanter sur un juste terroir. A la dégustation les senteurs sont encore bien fraîches et jeunes : le fruité domine. Ce bouquet d’arômes, propre aux vrais vins de Layon, est un régal de fraîche sucrosité ! ASSOCIATIONS DE BIENFAITEURS ! C’est l’histoire de rencontres, ou plutôt d’une multitude de rencontres. Des rencontres non pas éphémères mais bien de vraies longues rencontres, de celles qui amènent à la réflexion, à l’envie de travailler ensemble et finalement à des réalisations hors du commun. Lentement mais sûrement car les belles histoires ont besoin de temps. Des rencontres entre Hommes ayant le désir de faire différemment, de sortir des sentiers battus, de créer tout simplement en harmonie avec eux-mêmes. C’est l’histoire d’une rencontre entre deux hommes et deux régions. Le Jura, montagnard, presque reculé, ses vignobles et son Vin Jaune. Un vin né d’un processus lent (pas moins de 7 ans de fût), complexe, exigeant une alchimie rare entre un lieu, un cépage et des hommes, des vignerons comme Stéphane Tissot. La terre d’Ecosse, riche et austère, puissante et fragile, délivrant une inspiration sans limite aux maîtres assembleurs écossais mais également à Michel Couvreur, belge et bourguignon d’adoption toujours en quête des malts les plus fins et les plus intenses, qu’il affine dans ses caves à Bouzeles-Beaune… en plein vignoble bourguignon ! De la rencontre de ces deux hommes nait l’idée d’un échange, ou plutôt d’une union. Les fûts ayant contenu le Vin Jaune d’un côté, et le Clearach (whisky de moins de trois ans) de l’autre. Un élevage court, qui ne permet pas de revendiquer l’appellation « Whisky », mais peut importe, quel plaisir au final ! Un mariage réussi entre le fruité, l’amande, la gourmandise même du Vin Jaune et la fraicheur, l’ampleur, la précision des jeunes malts de l’autre. Une rencontre comme on les aime, surprenante et touchante ! Autre histoire, autres rencontres… trois jeunes vignerons, passionnés et partageant la même envie de faire bien. Tous trois bloqués par les codes et les contraintes de la distribution. Leur démarche à la vigne (culture bio), et à la cave (maitrise des processus œnologiques dans le respect de l’environnement), ils souhaitaient la mettre en pratique dans la distribution de leurs vins, d’où l’idée de se regrouper pour mutualiser le transport et diminuer son impact écologique. Leur groupement, Passeurs de Vins, nous permet aujourd’hui de vous proposer leurs vins au meilleur prix, mais aussi et surtout au meilleur coût environnemental. Damien Laureau (Savennières), Frédéric Sigonneau (Chinon) et Thomas Carsin (Coteaux du Layon) nous démontrent ici encore que rencontre, amitié, travail d’équipe et solidarité peuvent amener de belles choses, simples et efficaces. On n’est jamais à l’abri d’une bonne idée ! Ces histoires et ces rencontres sont autant de petits plaisirs qui rythment notre quotidien. Car bien plus que de vous proposer le meilleur vin pour votre plat, ce sont tous ces détails de la vie, cette relation que nous entretenons avec les vignerons que nous voulons vous transmettre. Car le vin c’est avant tout une histoire, une somme d’histoires toutes plus passionnantes les unes que les autres. Et dans ce monde dématérialisé ou seul le prix crée le repère, nous pensons qu’il est bon de pouvoir revenir à de vraies valeurs, faire confiance, prendre le temps de découvrir, de comprendre, de déguster avec plaisir (et modération !) des produits sains et de qualité. Etre à l’écoute et se laisser guider par la passion, la passion de ces personnes que nous vous présentons. Associations de bienfaiteurs on vous dit !!! La Route des Vins 1, rue Musette - 21000 DIJON - Tél : 03 80 30 45 01 Web : www.la-routedesvins.fr Mail : dijon@la-routedesvins.fr du lundi au samedi de 10h à 19h30 en continu
 € ommuniqué L’Aparté Et à part ça, quoi de neuf ? L’Aparté rue Marceau ! Il va vous épater… Un nouveau lieu en or, ou plutôt en violet, gris et noir, accueillant et bien vivant, (bon vivant, même) à deux pas d’une place de la République qui achève sa métarmorphose. Un restaurant-grillaux couleurs du temps qui reste une vraie bonne affaire le midi pour les repas du même nom, ou simplement pour partager un plat du jour en famille ou entre amis. Plat qui change au gré des humeurs et des saisons. Mais rien ne vous empêche de craquer pour une viande sur le grill (savoureuse côte de bœuf) ou une spécialité du chef, Le Burger Rossini ou la brochette de St Jacques, le filet de sandre façon meunière. Une terrasse agréable de 45 places, légèrement en retrait, pour profiter de la vie du quartier, un bar pour se retrouver autour d’un verre, vin ou champagne selon l’heure ou l’humeur : Gérald Parmentier a choisi de faire de son Aparté un lieu doublement à part, où l’on se sentira bien, de jour comme de nuit. Gérald Parmentier L’Aparté 9, rue Marceau. Tél. 03-80-36-42-40 Port. 06-86-56-23-10. Tlj sf 12h-14h30, 19h-22h30 (23h ven-sam)



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 1Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 2-3Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 4-5Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 6-7Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 8-9Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 10-11Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 12-13Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 14-15Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 16-17Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 18-19Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 20-21Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 22-23Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 24-25Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 26-27Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 28-29Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 30-31Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 32-33Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 34-35Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 36-37Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 38-39Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 40-41Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 42-43Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 44-45Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 46-47Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 48-49Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 50-51Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 52-53Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 54-55Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 56-57Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 58-59Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 60-61Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 62-63Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 64-65Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 66-67Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 68-69Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 70-71Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 72-73Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 74-75Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 76-77Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 78-79Bing Bang numéro 50 mar/avr/mai 2012 Page 80