Bing Bang n°48 sep/oct/nov 2011
Bing Bang n°48 sep/oct/nov 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°48 de sep/oct/nov 2011

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Edibang

  • Format : (245 x 320) mm

  • Nombre de pages : 64

  • Taille du fichier PDF : 12,0 Mo

  • Dans ce numéro : les Meilleurs Ouvriers de France... les plus fous du pays.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
De Dijon à Mâcon, 10 nouvelles tables sur la route des vins ! 26 Curtil-Vergy Au P’tit Bonheur Cet automne, Bing Bang a pris les petites routes... Parce qu’on aime bien aussi fuir un peu la civilisation, on est parti dans les vignes... On est partis à la campagne, avec notre vieille voiture... (*) Prendre la route en espérant se perdre dans un de ces coins perdus qui donnent l’impression d’être à mille bornes de chez soi, alors que non. Ca m’est arrivé et depuis j’y retourne ! Figurez-vous que trouver du soleil sur la côte (nuitonne), c’est possible, même quand le ciel est tout gris ! Arrivés presque par hasard dans ce petit sanctuaire du bon vivre baptisé modestement par ses hôtes le « Petit Bonheur », je suis tombée sous le charme, pour être polie. Après L’Etang Vergy, on a déjà l’impression d’avoir passé la frontière, puis on emprunte une route serpentée qui nous guide peu à peu vers... le bonheur. Les méandres, ça creuse ! Arrivée à Curtil Vergy. « J’ai vu de la lumière, j’ai eu envie de rentrer » Une petite chaumière où l’on se sent chez soi, en été comme en hiver, avec une mezza’ouverte, des petites et des grandes tables et plein de poutres comme dans les fermes de nos grand-mères. Dans l’assiette, un poulet Gaston Gérard à tomber précédé de la spécialité du chef : les oeufs à l’époisse, née d’une « recette ratée » nous dit-il. J’aurais pu prendre le délicieux sandre au Crémant aussi... mais je ne regrette pas, même si j’ai un peu louché sur l’assiette de mon voisin, j’avoue ! Par-dessus tout des sourires, de l’attention mais pas trop, un moment gargantuesque en somme... Du bon dans l’assiette, mais aussi dans les oreilles ! Puisqu’Olivier, le maître des lieux, nous fait partager sa passion de la musique en invitant régulièrement des musiciens de renom : on a même eu droit aux ex Négresses Vertes qui nous ont chanté l’inimitable « j’veux du soleil ». La musique et le bon vin, c’est le Bonheur ! Au programme de la rentrée : du Gainsbarre, du flamenco, du funk ou encore de la salsa... Groupes de l’automne programmés : Tcheky Karyo, Jurassics Blues...etc ! « Et on peut manger dehors ? » Oui ! On peut même inviter nos amis touristes à chanter le ban bourguignon (au grand dam de Carla Garfield – voir numéro précédent) : il n’est pas rare qu’un joyeux pèlerin entonne la famous chansonnette ! Jugez par vous-même ! (et parce que les lecteurs de Bing Bang sont bien vus, les digeos sont offerts ! Nom de code : Bing Bang) a Delphine Toupiot Au Petit Bonheur : Curtil-Vergy. Tél. 03-80-61-31-03. www.aubergeaupetitbonheur.com Page facebook : Au petit bonheur Tlj sf mar midi et mer. Formule du midi à 14 € , 1er menu du soir à 25 € (*) Texte traduit de l’anglais : (c) Cocoon - Chupee Les déj’du moi(s) de Jean Maisonnave Victor, Gustave et Compagnie… L'endroit est favorable, la formule aimable dans le contexte, la cave bien ciblée et le patron ne manque certes pas de pittoresque. Pourtant le nom change, le décor itou et surtout les cuisiniers. Expérience faite, laissons au tout dernier le temps de trouver ses marques et de revenir, peut-être aux principes affirmés : des produits frais et bien achetés et une simplicité bien ajustée. Facturée 12,90 € , la formule du jour est à celui-ci le meilleur choix. Victor & Gustave : 26, rue Odebert (pl. du Marché). Tél. 03-80-30-77-13. Tlj sf dim-lun et fériés. L'ami Masami 12,90 € au déjeuner. C'est à Dijon le ticket d'accès à la vraie cuisine japonaise. Amateurs de bateaux en balsa, de formules pour amoureux, de parasols en papier et de sushis cotonneux, passez votre chemin. Ici la feuille de shizu est véritable, le reste aussi ; sûreté du geste, pureté du style. Ou l'inverse. Et surtout, le cuisinier (venu du Sushikaï, à Beaune) a un vrai talent. Produits frais et assaisonnement subtils. A apprécier dans la petite salle très zen, presque spartiate, et peut-être bientôt en terrasse. On ne voit pas pourquoi serait refusé à celui-là ce qui fut autorisé aux voisins. La cave est bourguignonne et judicieuse mais on pourra en profiter pour découvrir d'authentiques sakés à l'étrange et surprenante suavité. Attention : ça se boit comme du petit lait mais ça titre quand même dans les 15 degrés ou plus. Masami : 79 rue Jeannin. Tlj sf dim. Tél. 0380-65-21-80. Menus de 12,90 à 38 € Un Coq à Nuits ! Un des signes (assez peu attendu) de la mutation sociologique de la cuisine française c'est le retour du repas de midi et corollairement, celui du menu, plutôt évacué de l'envie gastronomique dans les années 80/90. Hors les "menus d'affaires" qui constituèrent une forte manne pour les restaurants dits "gastro" : la dépense étant mise au compte de l'entreprise, la qualité de la cuisine y était respectée, voire validée. Si le menu de midi est de retour, au point de constituer pour certains un élément nécessaire à l'équilibre financier, c'est sous une autre forme. On serait enclin à y parler plus d'une cuisine service que d'une cuisine plaisir, lequel plaisir n'en est pas toujours exclu, mais plus relatif à la dépense. Le déjeuner manifeste un état de société où le temps est compté, mais plus encore les pépettes. Néanmoins, le plaisir n'en peut être évacué (nourriture, idées, ambiance, déco…) sauf à cesser d'être concurrentiel. D'où la formidable bataille qui se livre autour des menus et "formules" de 11,90 à 19,50 €. D'où la question concomitante : où placer l'équilibre entre la cuisine service et la cuisine plaisir ? La réponse apportée par le "Chef Coq", à Nuits-St-Georges, est claire : 23,50 €. C'est le prix d'un menu de qualité, fait et servi par des gens de qualité dans un décor de qualité. Tartare de thon et pois chiches par exemple, plus filets de maquereau bien fichus - ou chou farci à la pintade, ou autres - plus une poire rôtie du jardin. Produits simples et frais, idées astucieuse, artisanat de pros. Pour quelques euros de plus, le plaisir et la prestation sont clairement différents, sachant qu'on peut y inclure l'application attentive du service, le confort du décor, la terrasse champêtre. A chacun d'estimer s'il est prêt à s'autoriser la dépense. En tout cas, la "formule" fait un tabac. Le Chef Coq-La Gentilhommière : vallée de la Serrée, 21700 Nuits-St- Georges. Tél : 03-80-61-12-06 www.lagentilhommiere.fr
S’offrir une belle étiquette... Un grand domaine, pour le plus bel effet - Valeur sûre. Echezeaux 2005 Domaine Jacques Prieur à 148,00 € Domaine dont la réputation n’est plus à faire. Bouteille rare. Vinifié par Nadine Gublin (Elu meilleur vigneron de l’année) « P’tit vin de soif » à partager entres amis (- de 10.) Hautes Côtes de Nuits Rouge 2006 Domaine Danielle Bonardot à 9,90 € A parfaite maturité de dégustation. Très élégant. Danielle Bonardot, jeune viticultrice, à pris récemment la suite de son père sur ce beau Domaine. J Pour elle avant tout. Flatteur, élégant, doux Pouilly Fumé 2009 ‘‘La Moyenrie » Michel Redde à 16,50 € 100% Sauvignon Blanc pour ce vin très fruité et floral. Agréable à l’apéritif mais aussi sur un poisson ou des coquilles St Jacques. Ce vigneron produit également un Chasselas donnant un vin fruité mais sec. Un des J Une crème... de fruits artisanale Crème de Cassis 20° Joannet à 19,00 € Réalisé dans la tradition des grands cassis de Bourgogne, le résultat est plus qu’excellent puisque le cassis Joannet a été élu « le meilleur « dans ce même magazine. Le Goût du Vin vous propose une sélection hétéroclite de 8 vins et 1 crème…divine. J derniers vins vinifiés avec ce cépage en France. Petit voyage surprenant : Vins d’ailleurs Arele 2009 Tommasi à 13,00 € Vin rouge de la région de Vérone. Vinification proche de l’Amarone avec plus de légèreté. Un grand vin de repas. Coup de coeur bourguignon à moins de 15.. Givry 2009 Domaine des Moirots à 13,50 € Très agréable sur ce millésime tendre et généreux. Domaine familial de la côte chalonnaise. Le Goût du vin, ouverture du mardi au samedi, de 9h30 à 12h30 et de 15h30 à 19h. 37 rue d’Auxonne, à Dijon. Tél. : 03 80 67 36 95, legoutduvin_boutique@orange.fr J J Pour les amateurs de fruits. À croquer ! Pinot Noir Fusional Rouge 2009 à 11,00 € 100% Pinot noir pour ce vin Néo-Zélandais. Très belle réussite du ‘‘Domaine Laporte » en Sancerre qui développe ce vignoble des antipodes depuis une dizaine d’années. Pour les connaisseurs. Complexe Chateauneuf du Pape 1998 Rouge Domaine Mont Redon à 35,00 € Pour ce vin de 14 ans d’age, l’amateur pourra aisément percevoir la capacité de vieillissement d’un grand Chateauneuf du Pape. Mont Redon est le plus important propriétaire dans cette appellation, ceci lui permettant les meilleurs assemblages. Produit également un très bon Lirac et un Côtes du Rhône savoureux. J 1 Communiqué 27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Bing Bang numéro 48 sep/oct/nov 2011 Page 1Bing Bang numéro 48 sep/oct/nov 2011 Page 2-3Bing Bang numéro 48 sep/oct/nov 2011 Page 4-5Bing Bang numéro 48 sep/oct/nov 2011 Page 6-7Bing Bang numéro 48 sep/oct/nov 2011 Page 8-9Bing Bang numéro 48 sep/oct/nov 2011 Page 10-11Bing Bang numéro 48 sep/oct/nov 2011 Page 12-13Bing Bang numéro 48 sep/oct/nov 2011 Page 14-15Bing Bang numéro 48 sep/oct/nov 2011 Page 16-17Bing Bang numéro 48 sep/oct/nov 2011 Page 18-19Bing Bang numéro 48 sep/oct/nov 2011 Page 20-21Bing Bang numéro 48 sep/oct/nov 2011 Page 22-23Bing Bang numéro 48 sep/oct/nov 2011 Page 24-25Bing Bang numéro 48 sep/oct/nov 2011 Page 26-27Bing Bang numéro 48 sep/oct/nov 2011 Page 28-29Bing Bang numéro 48 sep/oct/nov 2011 Page 30-31Bing Bang numéro 48 sep/oct/nov 2011 Page 32-33Bing Bang numéro 48 sep/oct/nov 2011 Page 34-35Bing Bang numéro 48 sep/oct/nov 2011 Page 36-37Bing Bang numéro 48 sep/oct/nov 2011 Page 38-39Bing Bang numéro 48 sep/oct/nov 2011 Page 40-41Bing Bang numéro 48 sep/oct/nov 2011 Page 42-43Bing Bang numéro 48 sep/oct/nov 2011 Page 44-45Bing Bang numéro 48 sep/oct/nov 2011 Page 46-47Bing Bang numéro 48 sep/oct/nov 2011 Page 48-49Bing Bang numéro 48 sep/oct/nov 2011 Page 50-51Bing Bang numéro 48 sep/oct/nov 2011 Page 52-53Bing Bang numéro 48 sep/oct/nov 2011 Page 54-55Bing Bang numéro 48 sep/oct/nov 2011 Page 56-57Bing Bang numéro 48 sep/oct/nov 2011 Page 58-59Bing Bang numéro 48 sep/oct/nov 2011 Page 60-61Bing Bang numéro 48 sep/oct/nov 2011 Page 62-63Bing Bang numéro 48 sep/oct/nov 2011 Page 64