Bing Bang n°48 sep/oct/nov 2011
Bing Bang n°48 sep/oct/nov 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°48 de sep/oct/nov 2011

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Edibang

  • Format : (245 x 320) mm

  • Nombre de pages : 64

  • Taille du fichier PDF : 12,0 Mo

  • Dans ce numéro : les Meilleurs Ouvriers de France... les plus fous du pays.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
20 thema 1Mon commerce vaudra-t-il plus cher avec le tram ? L’arrivée du tram va bouleverser les habitudes de déplacement et cela aura un impact sur la consommation au centre-ville. Après le chantier du tram, nous aurons celui de la reconstruction du commerce. Et il est difficile de prévoir ce que sera la ville de demain. En effet il faut considérer également les anticipations des acteurs économiques. Car si l’offre conditionne la fréquentation (c’est l’exemple des grandes La vie offre bien pLus qu’une voLvo. Céder à La passion pLutôt qu’à La pression. Céder à L’appeL d’une offre irrésistibLe. C’est pourquoi vous Conduisez Les voLvo s60 ou voLvo v60. À Partir De 28 900 € * nouveLLes voLvo s60 et voLvo v60 volvocars.com/fr Parole d’expert Deux questions à Philippe Maitre, expert en cession de commerces et entreprises Philippe Maitre, expert FNAIM (cabinetmaitre.com) nudant automobiles 1 ter rue antoine becquerel - 21300 chenôve - 03 80 515 001 enseignes qui attirent le flux de clientèle), il faut comprendre également que l’offre va également se positionner en fonction de la fréquentation. Et nous avons ceux qui anticipent l’arrivée du tram et prennent le risque de se tromper, et ceux qui considèrent qu’il vaut mieux attendre. Les enseignes nationales sont actuellement pour la plupart dans cette logique d’attente de la recomposition du paysage commercial. L’expérience des villes qui ont connu l’arrivée du tram nous enseigne à la prudence : certaines rues vivent une désertification et d’autres redeviennent attractives et voient fleurir de nouveaux commerces. La piétonisation d’une rue, à titre d’exemple, s’accompagne d’une importante mutation (entre 40% et 60% des commerces changent de main dans les cinq ans). Nous pouvons donc prévoir des variations dans la valeur des commerces, ou plus précisément de la valeur du fonds de commerce (la clientèle) ou de celle du droit au bail qui est liée à l’emplacement et aux caractéristiques du local, notamment. Cela va dépendre également de l’activité et du segment de clientèle. Il n’est pas certain pour autant que ceux qui souffrent le plus des travaux seront les premiers bénéficiaires de cette redistribution des cartes. Mais il ne faut pas oublier que la valeur d’un commerce repose également sur le travail du commerçant et que l’avenir du centre-ville leur appartient. 2 Mon propriétaire va-t-il en profiter pour augmenter mon loyer ? Le tram fait partie des "facteurs locaux de commercialité" dont l’amélioration constitue un motif de déplafonnement des loyers. Ce qui signifie que le propriétaire peut proposer une augmentation supérieure à l’évolution de l’indice prévue au bail commercial – ajustement du loyer à la valeur locative. Il y a toutefois plusieurs conditions à cela. Sur un plan juridique, le déplafonnement ne peut avoir lieu qu’à l’échéance du bail et il faut que l’amélioration des facteurs locaux de commercialité ait entrainé une variation de la valeur locative de plus de 10%, ce qui reporte les effets dans le temps. D’autre part, il faut également considérer la situation du local et sa destination. En effet, ce n’est pas le tram qui améliore la commercialité mais uniquement la proximité des stations et les flux de déplacement. Et toutes les activités ne bénéficieront pas de ces améliorations de manière identique. On peut également considérer que le tram peut s’accompagner également d’effets moins favorables pour certains commerces (le bruit, la disparition de voies de circulations, de places de stationnement, etc.). Chaque situation est unique et doit être analysée de manière individuelle. Le locataire pourra invoquer le cas échéant un réajustement du loyer à la baisse. C’est le rôle de l’Expert de définir le montant de la valeur locative et d’apprécier l’impact des facteurs locaux de commercialités pour chaque boutique. a À Partir De 27 900 € *** Prix public ttc conseillé au 08/04/2011 pour un volvo v60 Drive 115ch bM6 Kinetic. Modèle présenté : volvo v60 D5 215ch bM6 Momentum avec options peinture métallisée exclusive noir braise, surveillance anti-angle mort bliS et jantes alliage Sleipner 18 » au prix public ttc conseillé de 41 550 €. Gamme volvo v60 : consommation euromix (l/100 km) : 4,5/10,2 - co2 rejeté (g/km) : 119/237. ** Prix public ttc conseillé au 08/04/2011 pour une volvo S60 Drive 115ch bM6 Kinetic. Modèle présenté : volvo S60 Drive 115ch bM6 Summum avec options surveillance anti-angle mort bliS et jantes alliage Sleipner 18 » au prix public ttc conseillé de 34 000 €. Gamme volvo S60 : consommation euromix (l/100 km) : 4,3/9,9 - co2 rejeté (g/km) : 114/231. Dijon_S60_V60_P_216x152.indd 1 07/10/11 14:46 nudant automobiles 1 TER RuE aNTOINE BECquEREL 21300 ChENôVE - 03 80 515 001 * Prix public TTC conseillé au 08/04/2011 pour un Volvo V60 DRIV e 115ch BM6 Kinetic. Modèle présenté : VOLVO V60 D5 215ch BM6 Momentum avec options peinture métallisée exclusive Noir Braise, surveillance anti-angle mort BLI S et jantes alliage Sleipner 18 » au prix public TTC conseillé de 41 550 €. Gamme Volvo V60 : consommation Euromix (l/100 km) : 4,5/10,2 - CO 2 rejeté (g/km) : 119/237. ** Prix public TTC conseillé au 08/04/2011 pour une Volvo S60 DRIV e 115ch BM6 kinetic. Modèle présenté : VOLVO S60 DRIV e 115ch BM6 Summum avec options surveillance anti-angle mort BLI S et jantes alliage Sleipner 18 » au prix public TTC conseillé de 34 000 €. Gamme Volvo S60 : consommation Euromix (l/100 km) : 4,3/9,9 - CO 2 rejeté (g/km) : 114/231. volvocars.com/fr
AISON D’ÊTRE MAISON D’ÊTRE DEUX REGARDS VALENT MIEUX QU’UN… Vous achetez des mags déco, regardez M6, avez un goût très sûr mais vous hésitez encore : quelle couleur, quelle vie donner à mon vieil appartement ? Quel canapé acheter, quelle lumière apporter pour que je me sente bien chez moi ? Seul(e), en couple, en famille, entre amis, les espaces de vie évoluant très vite. Florence Arnaud-Alquier ne se contente pas de vous accueillir, rue Verrerie, dans un show-room qui a bien évolué depuis son ouverture voilà trois ans. Elle se déplace chez vous, propose des conseils, suivis ou non, selon vos budgets, vos envies. L’achat d’un canapé peut entraîner la rénovation de l’appartement, la transformation de ce dernier déclencher des envies d’ailleurs, les modes et les goûts changeant aussi vite que les nécessité de remettre aux normes. On peut tout à la fois vouloir économiser de l’énergie et un peu plus de douceur au quotidien. Florence vous offre les deux : d’un côté un design belge ou italien qui déstresse, sur fond de bois et de matériaux nobles, de l’autre des projets d’architecte avisés pour redéfinir les espaces. Transformer, agencer, rénover ou construire, pourquoi pas ? Envie de vrai jardin, de maison ouverte sur un paysage où la voiture, le bruit, la ville disparaissent ? Si la douceur, la compétence, la sagesse et le grain de folie de Florence vous ont séduit, vous pouvez envisager de construire avec elle et son mari votre propre nid. Eric Alquier, architecte dplg tout comme elle, peut vous proposer une maison individuelle sur mesure. Un projet d’architecte, reflet de votre personnalité, adapté à vos besoins, respectueux de l’environnement sera, sans parler de la garantie professionnelle apportée, le cadre bâti des prochaines decennies. Le gazon sur le balcon vu à la télé ne résiste peut-être pas aux intempéries, le mobilier choisi pour la cuisine sur tel magazine n’est pas adapté à votre mode de vie… Laissez-le(s) vous expliquer tout ça, mieux laissez-vous aller à leur confier vos rêves, vos envies de maison. A chacun sa « Maison d’Être ». 2 adresses : Maison d'Être 2, rue Verrerie - Dijon - 03 80 57 51 85 a]4 amaudiwalquïer Jf{hiLtç[e3 J3}01:I C3 03.80,30,33.58 Arnaud-Alquier Architectes-associés 27, rue des Corroyeurs - Dijon www.maisondetre-dijon.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Bing Bang numéro 48 sep/oct/nov 2011 Page 1Bing Bang numéro 48 sep/oct/nov 2011 Page 2-3Bing Bang numéro 48 sep/oct/nov 2011 Page 4-5Bing Bang numéro 48 sep/oct/nov 2011 Page 6-7Bing Bang numéro 48 sep/oct/nov 2011 Page 8-9Bing Bang numéro 48 sep/oct/nov 2011 Page 10-11Bing Bang numéro 48 sep/oct/nov 2011 Page 12-13Bing Bang numéro 48 sep/oct/nov 2011 Page 14-15Bing Bang numéro 48 sep/oct/nov 2011 Page 16-17Bing Bang numéro 48 sep/oct/nov 2011 Page 18-19Bing Bang numéro 48 sep/oct/nov 2011 Page 20-21Bing Bang numéro 48 sep/oct/nov 2011 Page 22-23Bing Bang numéro 48 sep/oct/nov 2011 Page 24-25Bing Bang numéro 48 sep/oct/nov 2011 Page 26-27Bing Bang numéro 48 sep/oct/nov 2011 Page 28-29Bing Bang numéro 48 sep/oct/nov 2011 Page 30-31Bing Bang numéro 48 sep/oct/nov 2011 Page 32-33Bing Bang numéro 48 sep/oct/nov 2011 Page 34-35Bing Bang numéro 48 sep/oct/nov 2011 Page 36-37Bing Bang numéro 48 sep/oct/nov 2011 Page 38-39Bing Bang numéro 48 sep/oct/nov 2011 Page 40-41Bing Bang numéro 48 sep/oct/nov 2011 Page 42-43Bing Bang numéro 48 sep/oct/nov 2011 Page 44-45Bing Bang numéro 48 sep/oct/nov 2011 Page 46-47Bing Bang numéro 48 sep/oct/nov 2011 Page 48-49Bing Bang numéro 48 sep/oct/nov 2011 Page 50-51Bing Bang numéro 48 sep/oct/nov 2011 Page 52-53Bing Bang numéro 48 sep/oct/nov 2011 Page 54-55Bing Bang numéro 48 sep/oct/nov 2011 Page 56-57Bing Bang numéro 48 sep/oct/nov 2011 Page 58-59Bing Bang numéro 48 sep/oct/nov 2011 Page 60-61Bing Bang numéro 48 sep/oct/nov 2011 Page 62-63Bing Bang numéro 48 sep/oct/nov 2011 Page 64