Bing Bang n°47 jun/jui/aoû 2011
Bing Bang n°47 jun/jui/aoû 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°47 de jun/jui/aoû 2011

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Edibang

  • Format : (245 x 320) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 10,2 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... dernier été entre nous !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 02 C’dans l’air M Dijon revu par… (Part three) = BB Alors, tes = impressions ? AD Comme tu as avalé tout ce que j’avais dans mon assiette, je suppose que ça t’a plu. Tu veux parler du monde qu’on a rencontré ? Je n’ai jamais reçu autant de bises. De droite comme de gauche… BB Ici, tu sais, la politique, on l’oublie, quand on est à table. AD C’est une ville gaie, Dijon ? BB Pourquoi cette question ? Il y a beaucoup de gays, mais on n’en est pas encore à faire un coming out collectif… AD Je ne te demandais pas ça, j’ai bien vu qu’il n’y avait pas que des joueurs de foot, ça m’a rassuré. Non, je parlais d’une ville gaie, au sens strict, car j’ai trouvé qu’il y avait une certaine tristesse, un peu de mélancolie, chez pas mal de gens. BB Tu as rencontré des commerçants, des attachés de presse, des politiques, ils n’ont pas forcément envie de se marrer, en ce moment. Surtout que les premiers demandent aux autres de tenir des promesses qu’ils regrettent déjà. Qu’est-ce que tu regardes ? AD Les gargouilles de Notre-Dame, j’ai lu ce que tu avais écrit làdessus. Recule pour que j’aperçoive le Jacquemart que vous nous avez volé, autrefois. Ben oui, c’était une prise de guerre, tu ne le savais pas ? Tes Ducs, ils se servaient au passage… Bon, on ne va pas attendre qu’il sonne, emmène-moi, je voudrais bien aller toucher la chouette. BB On y passe, ne te trompe pas de main pour la caresser. AD Ton humour te perdra. Qui c’est la fille marrante qui est passée avec ses deux gosses qui m’ont caressé ? Tu as dit : « salut la Meuf ! » et ça l’a faite marrer ! Elle doit travailler un peu du chapeau… BB La MOF, pas la meuf. Meilleur ouvrier de France, qu’elle est, la Sarah. Et tu ne crois pas si bien dire, les chapeaux, c’est sa spécialité. Fais un tour dans sa boutique, mais je te surveille, je ne tiens pas à ce qu’elle te garde. = AD Pourquoi il y a toutes ces bouteilles sur le trottoir ? BB Ici, on fait souvent la fête chez soi, tu verras ça. Et son voisin est un acteur célèbre qui s’y connaît en bonnes bouteilles. Tu l’as peut-être déjà vu au cinéma, d’ailleurs. On va repasser rue Verrerie, avant d’aller au musée, j’ai une copine encadreur qui n’encadre pas tout le monde. Pour toi, elle fera peut-être un effort. AD Ton musée, j’ai vu qu’il était aussi en travaux, vous ne pouvez pas vous empêcher de tout retourner, en ce moment, j’espère que je pourrai voir des pleurants. À Bruges, je vais souvent me recueillir près du tombeau de Marie de Bourgogne, et je vois des Dijonnais qui ne savent même pas qui elle était. C’était un peu la Lady Diana de l’époque, tu n’imagines pas… J’espère que tu seras du voyage si vous allez en délégation à Gand, j’ai lu que les pleurants terminaient leur tour du monde des grands musées là-bas. BB Tu sais, à Bing Bang, on n’est pas très bien vue à la cour, 1 = on n’a même pas un franc-mac dans l’équipe, personne n’a sa carte du parti, quand la ville était encore à droite, on se méfiait de ma pomme, depuis qu’elle a viré à gauche, ce sont les mecs de droite qui s’en sortent le mieux. On va aller se mettre au vert, après le musée… AD Tu veux que je m’engage politiquement ? = = BB Idiot, je t’emmène faire un tour des parcs et jardins de la ville, tu voulais les voir, non ? LUXURY FLAT IN DIJON APPARTEMENTS DE PRESTIGE Petite pause entre amis dans un jardin caché. la location de courte ou moyenne durée du centre historique Ces appartements pour 2 à 4 personnes sont la solution idéale pour de multiples occasions : l’accueil de vos parents, amis, d’un collègue pour un séminaire, d’un fournisseur. Ils sont très cosy, aussi bien équipés que chez vous, rien ne manque, de la bouilloire, du sèche-cheveux à l’ordinateur. Une collection de réveils dans l’un, un jardin vertical dans l’autre, une bibliothèque dans le troisième, un poêle à bois dans le quatrième ; tous sont différents, mais tous sont aussi confortables, silencieux, méticuleusement entretenus, soigneusement décorés. Ces meublés de tourisme, comportant cuisine et salle de bain, internet, écrans plats et cave à vin sont classés 4 étoiles. C’est clair vos hôtes ne seront pas à l’hôtel, mais comme chez vous. Nos tarifs sont raisonnables, notre livre d’or comporte déjà de belles signatures... www.luxuryflatindijon.fr - 09 53 11 82 88 - contact@luxuryflatindijon.fr
Rencontre au coin d’une rue Moi, les travaux, je m’en balance. Mon domaine c’est le centre ville et encore pas tout, plutôt la rive gauche. La rue des bus c’est comme un fleuve, in traversable. Dès le matin je guette le quidam qui me laissera le portail ouvert. J’attends sagement sur mon derrière et des qu’il a le dos tourné je lui file entre les pattes. À moi la liberté, à moi la rue, vive la tournée poubelle ! Le resto du coin, je le déteste. Au moins 6 grosses boites Dijon revu par… (part four) J’ai fait un tour de poubelle avec Mr Midget BB Pas trop fatigué après ta première journée ? J’ai cru que tu allais t’endormir, au parc de la Colombière. AD C’était sympa, cette expo de chaises en folie, j’aime bien les jardins qui déménagent. Il y a un gosse qui a failli me casser avec son ballon, vous vous croyez à Marseille, ici ? BB On a pas trop de points communs avec les Marseillais, tu sais. A part le fait qu’on a trouvé mieux qu’eux pour éviter de montrer aux touristes nos trésors cachés. Eux, ils mettent de vieux pneus, des déchets en bord de route pour que personne ne repère le sentier qui mène à la mer ou à la petite crique, derrière. Nous, on a inventé le chantier permanent. Sinon, ne nous compare pas à Marseille. On n’a pas encore un aéroport qui nous relie à toute l’Europe, on ne sera pas ville européenne pour la culture… AD Et au niveau poisson, vous êtes les rois du surgelé. Il était sympa, ton pote restaurateur, de nous emmener avec lui à Métro, j’ai rencontré pas mal de ses copains, du coup, je suis invité partout. BB Copains, c’est un grand mot, il y a des clans, comme partout, mais tu n’arriveras pas à regrouper tous les chefs dans un grand mouvement pour la promo de la Bourgogne. Ce sont souvent les mêmes qui s’y collent, c’est pas comme en Bretagne, en Auvergne ou en Alsace, où l’on voit petits et grands, jeunes et vieux côte à côte. Il y avait un mec qui avait eu l’idéal marrante d’un festival 4-14 sur Dijon, pour mélanger musique et bouffe, mi-juillet. La guerre des clans et des questions de fric ont fait capoter l’affaire. AD J’ai bien aimé l’apéro chez Françoise, ce soir. Ton éditeur m’a à la bonne, on va faire des photos ensemble, demain, t’auras plus à avoir honte de moi. Et Carla Garfield a promis de s’occuper de moi. Elle veut m’emmener voir des vierges, c’est sympa, elle m’a parlé d’une vierge noire, à Notre-Dame, d’une autre à la sortie de Dijon, elle peine aussi à C’dans l’air 02 en plastiques toujours dehors remplies à ras bord. C’est ce qui me réveille le matin et pendant la sieste ; il mélange tout et ce qui ne se mange pas fait un sacré potin. Bling, bling, aucun intérêt ! Non et puis c’est trop haut pour un chien de petite taille comme moi. Non je ne suis pas un nain, j’ai juste un peu d’embonpoint, c’est tout. Bon, ici rien à grignoter pourtant c’est pas les bonnes odeurs qui manquent. Ah les autres petits bistrots, j’en raffole. Pas de place donc pas de boites à roulettes, conclusion des cageots, des sacs déposés au coin de la rue. Le tas grossit avec les poubelles des gens du quartier, chouette ! Alors je fouille, j’éventre avec délectation. Oh je ne suis pas le seul, surtout la nuit. Bon ben, pas de chance les suisses ont tout ramassé hier soir. Toujours à l’heure ceux là, bruyants et odorants au moment du dîner... en terrasse. Faut passer demain et après la montagne de sacs va revenir, miam. Oh c’est un mauvais jour, je n’ai pas le courage de pousser jusqu’à la grande place avec des arbres, c’est plein d’humains assis qui me donnent quelque fois à manger. Là bas, ils enterrent les bonnes choses comme moi quand j’ai un os mais ils en ont tellement qu’il en reste toujours sur les bords. C’est encore de la régalade et ça sent si bon… Ouah ! je rentre chez mon papa, aujourd’hui ce sera régime croquettes. ▀ Médor Jador te faire un texte sur le ban bourguignon. Tu m’en montreras un ? BB Pour t’asseoir dessus ? Pas très confortable, et ça ne s’écrit pas comme tu l’imagines. C’est un truc à la con qui devient un truc à la mode. Dommage que tu ne puisses pas agiter les mains, tu ferais fureur. T’en parleras au maire, lorsqu’il te remettra la médaille de la Ville, il te montrera comment faire… AD Bon, tu deviens grincheux, tu me rappelles vraiment quelqu’un. Tu m’as trouvé un canapé au calme pour dormir, j’espère, je tiens à être en forme pour la séance photos, demain ! La suite des aventures d’Antonin, retrouvez-la sur farcebook et dans les pages suivantes, puisque RIP a passé son temps a mitrailler son nouveau compagnon de route afin de laisser à ce dernier des souvenirs dijonnais hauts en couleurs. Et personne ne l’a mal pris, même le maire a été ravi de lui offrir la médaille de la ville, paraît-il. Du moins c’est ce qu’Antonin a prétendu, dans les messages qu’il nous a transmis à son retour à Bruges. Il en a surtout envoyé à Carla Garfield et à Céline Colle, la première parce qu’elle avait du l’entraîner dans tous les lieux shows de la ville, le seconde parce qu’elle lui rappelait une fille que ses cousins de chez Disney voient fréquemment. Il attend toujours la bouteille promise par Bruno, mais on a décidé de lui apporter quand on ira à Gand revoir les pleurants juste avant leur grand retour au pied du tomber des Ducs. Gand- Bruges, c’est comme Dijon- Beaune, deux villes voisines qui se complètent tout en affichant leurs différences. On vous en parlera en temps et en heure, si vous voulez être du voyage. 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :