Bing Bang n°45 déc 10/jan-fév 2011
Bing Bang n°45 déc 10/jan-fév 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°45 de déc 10/jan-fév 2011

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Edibang

  • Format : (245 x 320) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 14,4 Mo

  • Dans ce numéro : les bugs et buzz 2010.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
36 Agenda électrique 07 Texte : Thierry Binoche Photo : DR C’est chronique, chez Binoche François Hadji-Lazaro - Pigalle SPÉCIAL GIVRÉS !!! Haha, ils me font rire à la rédaction. Mais des givrés, j’en fréquente tous les jours dans ce beau monde de la culture et de la musique. Dans mon univers, on les traite plus souvent d’allumés, ce qui peut sembler paradoxal. Mais ne dit-on pas que les deux extrêmes se rejoignent souvent ? Des soirées de givrés, nous en vivons pas mal et sans qu’elles soient forcément prévues (souvent les meilleures !!!). Si les concerts restent des moments privilégiés, pour en rester aux givrés, c’est lors des Festivals que les surprises sont au rendez-vous. Par exemple, avec l’incroyable final offert aux courageux et forcément très curieux spectateurs de la dernière édition de Novosonic. Sur scène, ou plutôt devant, The Terror Pigeon Dance Revolt (ah ce nom !). Deux grands malades de la tête qui installent un joyeux foutoir, entre performance potache et concert psychédélique, dans un décor tout droit sorti de la cave de leur première surprise-partie, cheap mais efficace. Ils entraînent le public dans une dans infernale et festive qui laissera le public ébahi et joyeux. Dans le même esprit, on attend avec impatiente une nouvelle Dum- Dum Party comme celle que nous avons vécue lors de la soirée Travesti Monsters.Voir toute une Vapeur remplie à ras-bord par un public déguisé, là aussi avec des costumes tout droit sortis d’Emmaüs, avait quelque chose d’incroyablement fou et jouissif ! Bon il nous faudra quand même nous remettre de tout çà. Alors que le Festival GénériQ nous aura livré ses surprises en cette fin d’année, il est temps de jeter un œil sur celles que l’on nous promet en 2011. Voyage vers le futur au Zénith Dans le genre givré, qui aurait parié un penny sur Yannick Noah quand il s’est décidé à devenir chanteur ? Rarement reconversion fût aussi spectaculaire. Yannick Noah, champion de tennis français, héros national lors de sa victoire à Roland-Garros en 1983, élu personnalité préférée des Français pour la cinquième année consécutive en janvier 2010, est aujourd’hui l’un des chanteurs les plus populaires de la scène musicale française. Autre pari, celui que fait Michel Leeb avec son nouveau spectacle. Mi-concert, mi-show, « Hilarmonic Show » est un concert parodique dans lequel grande musique et humour se mélangent pour former un spectacle inclassable. « Hilarmonic Show » se moque des convenances de la musique classique et passe au crible tous ses clichés sans ménagement. Un concert interprété avec respect par un humoriste qui nous permet de réécouter les « tubes » du classique : La Chauve-Souris de Strauss, la Symphonie n°5 de Beethoven, Casse-noisettes de Tchaïkovski… ça peutêtre très rock (hihi !). Puisque nous sommes dans les classiques, les groupes ou spectacles « hommage à » ont jailli ces dernières années. Deux rendez-vous choc à l’affiche du Zénith avec Abbamania et The Rabeats. Le premier recrée le dernier concert du mythique groupe suédois, de 1982, en restant fidèle aux moindres détails : paroles, son, éclairages, chorégraphie, chaussures à semelles compensées, piano électrique, globe disco... jusqu’à l’accent suédois ! Ambiance garantie !!! Avec The Rabeats l’illusion est parfaite lorsque ces quatre garçons dans le vent montent sur scène : de leurs coupes de cheveux à leurs costumes, en passant par la scénographie, tout est fait pour emmener le public dans l’ambiance des années 60... Ils offrent un spectacle époustouflant d’énergie et de sincérité, replongeant les uns dans la nostalgie du plus mythique des groupes anglais, la faisant découvrir aux plus jeunes. Au service exclusif de la musique des Beatles, ces musiciens hors pair entrent dans la peau de leurs modèles pour restituer les célèbres mélodies, les harmonies inouïes et l’énergie rythmique indémodable des Fab’Four. Michel Leeb
2011 à toute Vapeur Côté Vapeur, l’année démarrera en douceur avec le grand retour de Pigalle, le groupe emmené par François Hadji Lazarro. Un autre givré du genre multi instrumentiste (pipa chinois, oud arabe, banjo américain, cornemuse Jean Michel Géa JM Audio 2 rue Le Gouz-Gerland - Dijon 03 80 77 04 91 King Automatic Yael Naim morvandelle, accordéon cajun, etc.…), mais aussi : guitares saturées et samplings informatiques n’en jetez plus. Venant du Froid, le duo franco-islandais The Do commencera une tournée pour présenter son nouvel opus, tout comme la belle Yaël Naïm propulsée au sommet des ventes avec l’appui d’une pomme bien croquée. Et pour terminer ce petit tour d’horizon Kid Congo And The Pink Monkey Birds (encore un nom incroyable) et King Automatic, deux artistes qui devraient nous offrir une soirée bien frappée sous le signe du Rock’n’Roll revisité à leur manière. Voilà, l’année va se terminer, nous rentrons déjà dans une nouvelle décennie qui sera, souhaitons-le, riche d’innovations musicales. En espérant qu’il y aura de vrais givrés qui apparaitront dans notre univers, on peut rêver. Soyez fous et passez de bonnes fêtes. < C =u. U u 2 LLI 171 Z - 7 o UJ ▀ Au Zenith : -Yannick Noah : 20 Jan -Michel Leeb : 23 Jan -Abbamania : 3 Fev -Rabeats : 5 Fev ▀ A La Vapeur -Pigalle : 28 Jan -The Do : 16 Fev -Yaël Naïm : 6 Mars -Kid Congo And The Pink Monkey Birds + King Automatic : 6 Avril ▀ LES CONTACTS : www.pyrprod.fr www.zenith-dijon.fr www.lavapeur.com www.oxoproduction.com Magasin de matériel HiFi et Home cinéma avec 3 salons d’écoute. Essayez, comparez… Dans chacune des salles, des marques à différents budgets pour des appareils d’entrée de gamme très accessible jusqu’aux summums de la HIFI pour les connaisseurs éclairés. NOUVEAUTÉ Pour les passionnés de nouvelles technologies et d’absolue musicalité, la marque anglaise NAIM propose : Le « Uniti », un spécimen « tout en un ». A la fois ampli, lecteur CD, tuner FM, sa singularité réside dans son tuner Internet qui permet d’écouter une multitude de programmes dans le monde entier et d’avoir un choix de musique vertigineux. Deux autres petites révolutions : une connexion Wifi directement sur la box et la possibilité de piloter le tout depuis votre I-Phone… avec une qualité de diffusion en haute fidélité. Le « Uniti Qute », plus petit, mignon, est un ampli et un tuner sur lequel on peut greffer le « Uniti Serve » qui, lui, a le considérable avantage de pouvoir stocker l’intégralité de votre « cdthèque » … avec évidemment une qualité de son de très haute exigence. « Uniti Qute » : 1835 € « Uniti serve » : 2720 € « Uniti » : 2835 € The Do 37



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :