Bing Bang n°44 oct/nov 2010
Bing Bang n°44 oct/nov 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°44 de oct/nov 2010

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Edibang

  • Format : (245 x 320) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 15,3 Mo

  • Dans ce numéro : petits moments de bonheur entre amis !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
34 07 agenda éclectique Les Rencontres à chaud... Retrouvez aussi François Chattot ce mois-ci dans le dvd d’Adèle Blanc-Sec ! Les concerts du Pesm : à vos souhaits ! Apres une première saison très réussie, le Pole d’Enseignement Supérieur de la Musique en Bourgogne (PESM) renouvelle sa proposition de concerts de midi. Une fois par mois le jeudi, remplacez votre éternel déjeuner entre « collègues » par une pause musicale. D’abord vous faites des économies, ensuite c’est BEAU ! Rdv à 12h15 les 25 novembre, 16 décembre, 27 janvier, 24 février, 24 mars, 14 avril, 19 mai et 23 juin, salle de l’Académie, rue de l’Ecole de Droit, Dijon. contact@pesm-bourgogne.fr Tél : 03 80 58 98 90 Soirées Filles Les soirées filles à l’Olympia, c’est pour les vraies filles, celles qui se maquillent, qui gloussent et s’esclaffent. Et oui, ça ne se prend pas au sérieux une soirée filles, c’est tout en décontraction (on n’a pas dit en finesse), un film de filles (pas intello pour deux sous), un cocktail de filles, des animations et une tombola avec des cadeaux de filles. Cinq fois par an, rendez-vous dans le hall de l’Olympia à la découverte de boutiques, parfumeurs ou salons dijonnais venus pour l’occasion nous dispenser leurs conseils avisés sur notre bienêtre, la tenue de nos cheveux, les couleurs qui nous vont au teint. Un verre à la main, on croise les autres grappes de copines sourires aux lèvres. Pour à peine plus cher qu’une place ordinaire, invitez vos amies à cette girl’s party ! ▀ Bridget P Prochainrdv le 9 décembre - 19.30 « Bébé mode d’emploi » avec Katherine Heigel – Cinéma Olympia Ce n’est pas qu’on vous prévoit une saison rigoureuse ni des chutes à vélo, c’est juste de chaleur humaine dont on parle ici. Juste après certaines représentations au Théâtre Dijon-Bourgogne, public et acteurs se rencontrent, se mélangent et échangent leurs impressions. …et Sorties de cadre Au Musée des Beaux-Arts de Dijon, visites commentées en écho aux spectacles. C’est nouveau, encore une sortie dont on ressort moins bête. Il est trop fort, ce Chattot ! Le 6 novembre à 14h30 : scènes galantes et sentiment amoureux au XVIIIe siècle en écho au spectacle Les Acteurs de bonne foi de Marivaux - 3 à 6 € Réservation au TDB, Tél 03 80 30 12 12 Si ce soir, plutôt que de faire une soirée classique entre amis, on improvisait ? Alors envie d’aventure, d’inattendu ? Nous avons la solution : un spectacle d’improvisation théâtrale. Beaucoup en ont entendu parler mais sans forcément oser franchir le pas. L’impro, c’est une aventure, mais avant tout un spectacle. Son originalité vient du spectateur car aux grés de ses humeurs, c’est lui qui va décider de sa soirée en donnant aux comédiens des mots qui seront utilisés pour créer une scénette ! Le public devient alors la source d’inspiration des acteurs et l’aventure peut commencer ! Personne ne sait quel sera le thème de sa soirée et celle-ci restera à jamais unique puisque, une fois les mots du public tirés au sort, l’inspiration vient au fil de la construction du scénario. Mais ne croyez pas que tout est improvisé ! Les acteurs, pour offrir une performance de qualité, doivent à la fois s’entraîner continuellement, posséder une culture solide, être réactifs et surtout attentifs à leurs partenaires de scène. N’oublions pas que la pièce se construit sous les yeux du public et qu’elle doit raconter une histoire, certes drôle, mais cohérente. Ces performances valent le détour car on ne devient pas comédien improvisateur par hasard, il faut des années d’expérience et un don certain. Un peu de Vapeur Savez pas quoi faire samedi soir ? Allez vous dégourdir les gambettes à peu de frais (sauf si vous êtes un boit-sans-soif) lors des soirées endiablées de La Vapeur. Quelques dates : 30 octobre : PopCorn Party vol.13 Légendaire soirée dijonnaise, la popcorn party c’est le déhanchement frénétique assuré sur un dancefloor chaud-bouillant ! 13 novembre : Coco Loco Party Une soirée mix aux rythmes ensoleillés, salsa, mambo, merengue samba. Parfait pour ne pas oublier trop vite l’été... 16 novembre : Jam Session Scène ouverte à La Vapeur. Du jazz au rock en passant par le funk ou le blues, un seul credo : s’inviter, partager et « taper le bœuf » ! Réservation : www.lavapeur.com Les guignols de l’impro : petits mots entre amis On peut choisir entre les matchs d’impro (2 équipes s’affrontent sous le contrôle d’arbitres, comme les sportifs, et le public désigne le vainqueur), ou la représentation plus classique sous forme de pièce théâtrale. Dans tous les cas votre soirée entre amis est improvisée sauf pour les rires et les surprises qui sont toujours au rendez vous ! ▀ Nathalie Gruyer 16 novembre : match Saint Apo-Québec à Saint-Apollinaire, espace Tabourot, 20h 3 et 4 décembre : « Mille et un contes » au Bistrot de la Scène, à Dijon, 20h30
David Grimal3Gilles_Abegg-Opéra-de-Dijon L’opéra de Haendel, précisons-le tout de suite pour le public gay, qui croirait à l’arrivée du frère de Dalida pour une soirée hommage. Emmanuelle Haïm, qui dirige le Concert d’Estrée, retrouve ici le brillant metteur en scène David McVicar, habitué des plus grandes scènes internationales, avec lequel elle avait déjà triomphé en 2007 lors d’un sublime Jules César. David McVicar, bien connu du milieu anglais gay puisqu’on aborde le sujet, est un metteur en scène de renommée internationale (Semele de Haendel au Théâtre des Champs-Élysées, Le Ring à l’Opéra national du Rhin ainsi que des productions pour le Festival d’Aix-en- Provence, le Royal Opera House, le Metropolitan Opera et le Nouvel Opéra national de Tokyo). Une distribution prestigieuse, donc, constituée d’interprètes familiers de la musique baroque. Ceux qui l’ont vu en avant-première à Lille, en octobre, ont été bluffés par la mise en scène somptueuse, qui nous plonge en plein XVIIIe siècle avec ses riches décors et ses costumes éclatants. Musique époustouflantes, grandes scènes tragiques sur fond de fantastique Les rendez-vous de l’Audito Une nuit à l’Opéra, entre amis, sans les (Marx) Brothers ! Avec ce concert, l’Opéra de Dijon propose sa première nuit : une fois le concert America, America terminé (Bernstein, Barber, Crumb,) le public ayant acheté ses billets pour la deuxième partie de soirée se voit invité à monter sur la scène de l’auditorium, dans une ambiance de cabaret, boîte de jazz. Le Grimal Quartet fera un set de 90 minutes, occasion rêvée de retrouver David Grimal et de certains des musiciens des Dissonances le temps d’une soirée festive et conviviale. Une autre façon de découvrir ces artistes en résidence depuis 2008 à l’opéra de Dijon ! Le premier concert sera enregistré et diffusé en direct sur France Musique L’évènement Orlando May B : Maguy revient ! Pièce pour 10 danseurs inspirée des textes de Beckett, auteur d’En attendant Godot ou de Molloy, le spectacle de danse May B a été joué sans relâche depuis trente ans à travers le monde. La chorégraphe Maguy Marin joue des décalages entre le texte et la danse et pointe l’absurdité de la vie. Sur une bande-son magnifique où Schubert cotoie le minimaliste contemporain Gavin Bryars ou le compositeur du Moyen-Âge Gilles Binchois, Maguy Marin met en scène des personnages un peu paumés qui font de l’hésitation un mode de vie. Dans ce spectacle aujourd’hui mythique, la pionnière de la danse française créait son style audacieux, fantaisiste et profond. Mardi 30 novembre à 20h Auditorium de l’Opéra de Dijon Pour en savoir plus : www.opera-dijon.fr omniprésent. La mise en scène est enlevée, les scènes s’enchaînent, ponctuées de grands airs. Derrière l’histoire adaptée de l’Arioste, l’humour est omniprésent. La représentation du 25 novembre sera une séance en audio-description, réalisée par l’association Accès Culture avec le soutien de la Fondation Orange. OrlandoFrédéric_Iovino-Opéra_de_Lille Nouvelle production proposée samedi 20 novembre à 20h, mardi 23 novembre à 20h, jeudi 25 novembre à 20h, à l’Auditorium de l’Opéra de Dijon Agenda éclectique 07 (ceci dit pour qui ne voudrait pas quitter son ordi), le deuxième concert sera également enregistré par France Musique et diffusé ultérieurement. Cette soirée est également proposée aux étudiants pour 5,50 euros, verre à l’entracte et rencontre avec les artistes compris. Une autre façon de se retrouver entre étudiants et de vivre le spectacle. Dans la limite des places disponibles, of course. Jeudi 28 octobre, 20h, Auditorium de l’Opéra de Dijon. Les goûters de l’opéra L’Opéra Dijon convie les dijonnais de 7 à 77 ans à faire leurs 4 heures avec quelques grands talents de la musique savante. C’est le samedi, c’est à 16 heures, c’est au Grand Théâtre et c’est vraiment donné ! 13 novembre : De Schumannà Brahms, laissez-vous emporter par le romantisme allemand. 20 novembre : Approchez de plus près le talent de Nathan Berg, interprète de Zoroastro dans l’Orlando de Haendel, et, dans un répertoire très différent, les mélodies de Chausson. 27 novembre : Haendel forever… Redécouvrez la musique pour luth sous les doigts de fée de Laura-Monica Pustilnik, luthiste fidèle du Concert d’Astrée. 4 décembre : Revivez les Nuits d’Orient, découvrez ces sonorités différentes et mélodies d’un raffinement absolu, loin de tous les clichés. Goûters de 5 à 8 euros - www.opera-dijon.fr May B Claude Brickage DR 35



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :